Hyundai dévoile un nouveau concept car lors du salon de Seoul : le HND-4 Blue Will

 

Hyundai HND IV Blue Will Concept  (Seoul 2009).

 

En ces temps troublés où les constructeurs doivent économiser sur tous les postes, certains salons ou/et foires commerciales risquent de passer à la trappe. 

Malgré cela, rien de tel à Seoul (ROK) où les constructeurs locaux, bien que malmenés comme leurs concurrents, jouent à domicile et dévoilent plusieurs études.


Hyundai Motor Company (HMC) y a dévoilé un concept car qui répond au doux nom de HND-4 Blue Will.  Ce concept est intéressant non seulement du point de vue stylistique et aménagement intérieur, mais également par son système d’hybridation plug-in qui devrait servir de base technique aux versions hybrides de la future Sonata destinée aux États-Unis.


Ci-joint le communiqué de presse de KMC.


Hyundai HND IV Blue Will Concept  (Seoul 2009).

• Le premier véhicule hybride plug-in de Hyundai.
 

• L’aménagement 4 places laisse entrevoir ce que pourrait devenir  la voiture compacte de l’avenir.
 

• Le générateur thermique transforme les gaz d’échappement en électricité.
 

Hyundai HND IV Blue Will Concept  (Seoul 2009).

Lors du salon de l’automobile de Séoul, Hyundai Motor Co. a présenté le HND-4 "Blue Will". Il s’agit de la première voiture hybride plug-in de la marque. En outre, le Blue Will a un design résolument avant-gardiste. Elle affiche un style qui sera peut-être celui de la citadine compacte de l’avenir.
 

Le Blue-Will, portant le nom de code HND-4, est la quatrième d’une série de Concept Cars hautement innovants qui sortent du Design Center coréen de Namyang. Il s’agit de la première hybride plug-in de Hyundai et elle promet des performances écologiques exceptionnelles.

Le Blue Will est ainsi capable de rouler 64 km en mode électrique avec un seul chargement. En mode combiné, elle parvient à ne consommer que 2,2 litres de carburant aux 100 km.
 

Hyundai HND IV Blue Will Concept  (Seoul 2009).

Le Concept Car Blue-Will est propulsée par un moteur essence GDI entièrement en aluminium d’une cylindrée de 1,6 litre. Le moteur essence à injection directe développe 152 CV et est couplé à une boîte de vitesses automatique CVT et à un moteur électrique d’une puissance de 100 kW. D’ailleurs, cette architecture hybride servira en outre de base aux futurs modèles hybrides, dont la Sonata de nouvelle génération pour les USA.

L’énergie est également puisée dans les gaz d’échappement. Un générateur thermique transforme la chaleur des gaz d’échappement en énergie électrique, laquelle alimente notamment de très nombreux éléments de confort et les systèmes supplémentaires. Les pneus à faible résistance de roulement contribuent également à maintenir la consommation aussi basse que possible.
 

Afin de conserver un coffre de grande taille, le réservoir de carburant se trouve sous le siège arrière, à côté de la batterie lithium-ion-polymère qui peut être chargée à l’aide d’une prise de courant classique. Hyundai sera le premier constructeur à utiliser une batterie lithium-ion-polymère sur un véhicule de production en série lorsque l’Elantra Hybrid sera commercialisée cette année en Corée.
 

Les lignes prononcées et puissantes qui s’entrecroisent sur le flanc de la voiture constituent un motif de design remarquable de le Blue Will. A l’avant, la plaque d’immatriculation est visible à l’aide d’un panneau LED.

Les concepteurs ont également fait grand usage de matériaux légers tels que le composite, le carbone et les bioplastiques. L’intérieur du HND-4 est tout aussi avant-gardiste et futuriste. Le véhicule est aussi équipé d’un système d’infotainment et d’un affichage graphique qui informe le conducteur sur le statut écologique de sa conduite.

 

Hyundai HND IV Blue Will Concept  (Seoul 2009).

Hyundai HND IV Blue Will Concept  (Seoul 2009).

Hyundai HND IV Blue Will Concept  (Seoul 2009).