La nouvelle Honda CR-V année-modèle 2013, quatrième du nom

Classé dans : Actualités - Honda (Japon) | 0

 

Honda CR-V (Serie IV Concept)

Quatrième génération du SUV Honda, la nouvelle CR-V perpétue le style (trop?) consensuel de la marque nipponne.

Honda CR-V  (Serie IV - 2013)


Honda CR-V : HERITAGE ET TRADITION

 

• Modèle de quatrième génération

• Modèle mondial, commercialisé dans 160 pays, ventes cumulées de plus de 5 millions d’exemplaires

• Modèle européen construit en Europe depuis 1998

• Efficace, fonctionnel et performant

 

Honda CR-V 5Door (Serie I - 1997)

Initialement lancé au salon de Tokyo 1995, le Honda CR-V fut l’un des premiers représentants « non tout-terrain » de la nouvelle génération.

Il devint la référence de ce segment en plein essor grâce à son format pratique et à sa remarquable polyvalence.

Le CR-V était conçu au départ pour un usage routier, avec cependant l’allure et les qualités de SUV escomptées par la clientèle d’un produit Honda.

Honda CR-V 5Door (Serie I - 1997)


Commercialisé en Europe à partir de 1997, le CR-V devint rapidement le grand favori des acheteurs, rencontrant un tel succès qu’il fallut démarrer la production des modèles européens à l’usine Honda de Swindon (Royaume-Uni) dès 1998.

Honda CR-V  (Serie II - 2002)

Introduit fin 2001, le CR-V de seconde génération puisait son inspiration auprès du modèle initial, reprenant le meilleur de ses caractéristiques, à commencer par son style de robuste 4×4 et son système Real Time Dual Pump 4WD de transmission intégrale en temps réel à double pompe hydraulique, qui s’enclenche uniquement en cas de besoin.

Honda CR-V  (Serie II - 2002)

Le nouveau modèle offrait de bien meilleures performances pour une moindre consommation de carburant, résultats obtenus par l’’introduction du moteur essence Honda 2,0 L i-VTEC, tandis que la nouvelle architecture de caisse se traduisait par une habitabilité supérieure.

Honda CR-V 2.2 iCTDi (Serie II - 2005)

L’arrivée en 2005 du très prisé moteur Honda Diesel i-CTDi allait encore doper les ventes.

Parfaitement complémentaire du moteur essence, ce bloc puissant et coupleux allait considérablement renforcer le pouvoir de séduction du CR-V.

Honda CR-V 2.2 iCTDi (Serie II - 2005)


Le CR-V de troisième génération fit son apparition en 2007.

C’était le premier CR-V équipé d’un hayon et non d’une porte arrière, ce en raison de la disparition de la roue de secours précédemment logée à cet endroit.

Honda CR-V  (Serie III - 2007-2008)

Plus bas, plus court et plus large que ses devanciers, le nouveau CR-V offrait un meilleur comportement dynamique.

Honda CR-V  (Serie III - 2010)

C’est à l’occasion du restylage de mi-parcours, en 2009, que fut introduite la motorisation Diesel i-DTEC de nouvelle génération, accouplée à une boîte automatique.

Plus de 5 millions de CR-V ont été vendus à travers le monde depuis son lancement en 1995.

 

Honda CR-V (Serie IV Concept)


Le nouveau Honda CR-V de quatrième génération s’inscrit dans la lignée du succès rencontré par ses prédécesseurs, en rehaussant encore son niveau de qualité, de praticité et de raffinement.

Le modèle qui a contribué à la définition du segment des SUV compacts a été profondément remanié pour le marché européen.

Le CR-V donne pour la première fois le choix entre 2 et 4 roues motrices et se distingue par une baisse important des émissions de dioxyde de carbone grâce au travail accompli sur l’ensemble des motorisations.

Produit à l’usine Honda de Swindon (Royaume-Uni), le nouveau CR-V sera officiellement lancé en Europe en novembre 2012.

Commentaires de Ryouji Nakagawa, Responsable Projet CR-V :

« La première génération s’est employée à réunir les meilleurs éléments d’une berline et d’un SUV.

Pour le nouveau CR-V, nous avons atteint l’équilibre parfait entre l’efficacité d’une berline et la fonctionnalité et la sécurité d’un SUV.

Ainsi, nous avons créé un modèle efficace, polyvalent et performant ».


 

Honda CR-V  (Serie IV - 2013)

DESIGN EXTERIEUR – UN PACKAGE INTELLIGENT

 

• Hauteur et longueur réduites, sans compromission sur l’habitabilité

• Augmentation de la capacité du coffre

• Hayon électrique exclusif pour l’Europe

• Position de conduite berlinisée

• Feux diurnes et feux arrière à LED

La recherche du parfait équilibre entre berline et SUV a influencé l’ensemble des composantes du processus de développement, style extérieur compris.

« Le CR-V a toujours été une voiture pour toutes les occasions », explique Manabu Konaka, Responsable projet Design Extérieur.

« Il peut être tantôt décontracté, tantôt sérieux, mais son esthétique doit toujours dégager un sentiment de robustesse et de fiabilité ».

La longueur et la hauteur du véhicule ont été réduites de respectivement 5 mm et 30 mm par rapport au modèle actuel, sans incidence sur l’espace intérieur.

« C’est un exemple parmi d’autres des progrès accomplis sur le nouveau CR-V en termes d’efficacité », souligne Manabu Konaka.

« C’est un véhicule à la fois fonctionnel, efficace et sûr.

C’est tout cela que nous nous efforçons d’exprimer à travers le design ».

Immédiatement reconnaissable comme appartenant à la famille CR-V, le modèle de quatrième génération affirme cependant une personnalité bien à lui.

Le nouveau CR-V se distingue du modèle précédent par sa silhouette plus agressive et plus aérodynamique, ses lignes de caisse plus marquées et sa proue plus audacieuse.

Le bouclier avant, au dessin tout en pureté et fluidité, enveloppe la calandre à trois barrettes horizontales et remonte sur des blocs optiques logés profondément.

La partie inférieure du bouclier avant a été définie pour véhiculer des aptitudes de SUV avec un angle d’attaque généreux.

A l’arrière, la signature des feux stop verticalisés, apparue sur le modèle initial, est conservée tout en s’enrichissant d’un style davantage tridimensionnel.

Les larges roues et les passages de roues imposants du CR-V ajoutent encore à la prestance dynamique et à la sensation de performance.

Honda CR-V  (Serie IV - 2013)

Le CR-V a été conçu comme un véhicule mondial, mais le modèle destiné à l’Europe présente un certain nombre de caractéristiques en matière de raffinement extérieur développées spécifiquement pour le marché européen.

Le nouveau dessin du bouclier avant souligne son dynamisme, conforté par les ajouts stylistiques que constituent les feux diurnes et les feux arrière, à LED dans les deux cas.

Le positionnement du pare-brise est avancé de 60 mm (mesurés depuis le bas du pare-brise) par rapport à la longueur hors tout du véhicule.

Les dimensions du compartiment moteur s’en trouvent par conséquent réduites.

« Chaque responsable projet met en oeuvre la philosophie Honda Man Maximum, Machine Minimum (un maximum d’espace habitable pour un minimum d’encombrement) », explique Ryouji Nakagawa.

« Notre objectif est toujours de réduire l’importance de la partie mécanique pour offrir davantage d’espace aux passagers.

C’est là un véritable défi pour nos équipes d’ingénierie et de production, que nous devons nous efforcer de relever ».

Le repositionnement du pare-brise et le nouveau dessin de capot apportent un second avantage. La proue de la voiture, invisible depuis le siège conducteur, est raccourcie pour améliorer la visibilité avant et faciliter les manœuvres de stationnement.

Par ailleurs, les réglages en hauteur à la fois du volant et des sièges augmentent de 10 mm afin que chacun puisse trouver la position de conduite idéale.

Honda CR-V  (Serie IV - 2013)

La synergie entre forme et fonction a joué un rôle essentiel dans le développement des CR-V successifs et le dernier modèle en date n’échappe pas à la règle.

Les grandes surfaces vitrées révèlent la générosité de l’espace intérieur. « Je suis particulièrement fier du dessin des glaces arrière », confie Manabu Konaka.

« Nous souhaitions les prolonger jusqu’à l’extrémité du véhicule pour mettre en valeur la fluidité des lignes, ce qui présentait en outre l’avantage d’agrandir le coffre ».

Sièges arrière rabattus, la capacité du coffre du CR-V progresse de 148 litres, passant à 1648 litres.

Avec la roue de secours galette ne prenant que 147 litres, le volume passe à 1669 litres et, avec les sièges en place, la capacité du coffre s’élève à 589 litres.

La longueur du plan de charge augmente de 140 mm à 1750 mm et le seuil de chargement est abaissé de 25 mm pour faciliter l’emport d’objets lourds ou encombrants.

Le coffre du CR-V peut désormais accueillir deux VTT ou quatre sacs de golf.

Grâce au système d’accès et de démarrage mains-libres et au hayon motorisé, il est plus facile pour les possesseurs de CR-V d’exploiter cette modularité renforcée.

Dans la gamme CR-V mondiale de Honda, ce hayon électrique constitue une exception réservée au seul marché européen, et disponible sur certaines finitions.

Honda CR-V  (Serie IV - 2013)

DESIGN INTERIEUR – QUALITE ET FONCTIONNALITE

 

• Environnement très ergonomique

• Habitacle spacieux

• Finition de haute qualité

• Amélioration des NVH

• Afficheur 5 pouces multi-information « intelligent » intégré (i-MID)

• Sièges avant à atténuation du « coup du lapin »

• Banquette AR fractionnable 60/40 facilement rabattable d’un seul mouvement

 

Honda CR-V  (Serie IV - 2013)


Le concept de design intérieur du nouveau CR-V reprend la philosophie Man Maximum, Machine Minimum.

« La première qui nous tenait à cœur pour l’habitacle, c’était une sensation d’ouverture », souligne Takehiro Ishibashi, Responsable Projet design Intérieur.

« Je voulais communiquer ce que l’on ressent au sommet d’une montagne en regardant la vallée en contrebas avec une vue panoramique du paysage.

C’est une impression de liberté, d’espace et d’éternité ».

L’influence de ce raisonnement se retrouve dans le design du tableau de bord.

« Les couches horizontales successives confortent la sensation d’espace », argumente Ryouji Nakagawa. « Nous appelons cela le design à couches efficaces.

En disposant les principales fonctions à travers toute une série de couches, vous créez un environnement ergonomique très intuitif ».

Les principales commandes ont été en outre regroupées selon leur affectation en deux zones séparées, une « interface conducteur » derrière le volant et une « interface informations » en partie centrale du poste de conduite.

Les matériaux utilisés ont été rigoureusement sélectionnés pour le marché européen.

« La finition de haute qualité sur le dessus du tableau de bord s’inspire de l’aspect marbré du légendaire bœuf de Kobé au Japon », confie Takehiro Ishibashi.

« Pour la bande décorative qui court sur toute la largeur du tableau de bord, nous avons utilisé un film spécial qui crée un effet 3D.

Je suis très fier du soin que nous avons porté aux plus petits détails à tous les niveaux du véhicule ».

Honda CR-V  (Serie IV - 2013)

Un soin particulier a été apporté à la maîtrise des bruits mécaniques et de roulement intrusifs dans l’habitacle.

Différents matériaux d’isolation et d’absorption acoustique ont été appliqués sous le plancher du compartiment passager, au niveau des encadrements de portes, du hayon arrière, des passages de roues, de la cloison avant et du capot.

Les portes reçoivent également un double joint d’étanchéité.

Résultat net : une réduction de 3 dB du bruit perçu à bord par rapport à l’actuel CR-V.

L’ambiance très soignée, à bord, est rehaussée par la quantité impressionnante d’équipements.

L’attention est immédiatement attirée par l’afficheur multi-information « intelligent » de 5 pouces (i-MID), qui gère les systèmes audio, téléphone et navigation (selon niveau d’équipement).

Pour renforcer la sensation d’espace intérieur, les contre-portes ont été sculptées de manière à créer une forme concave.

Ainsi, les sièges des places avant sont rapprochés des flans du véhicule, ce qui a pour effet de faciliter la montée et la descente des occupants.

En conséquence, un espace plus important a pu être libéré pour la console centrale qui abrite deux porte-gobelets, un compartiment de rangement, un accoudoir et des ouïes d’aération pour les places arrière.

Honda CR-V  (Serie IV - 2013)

Les sièges avant intègrent un dispositif d’atténuation du coup du lapin.

Techniquement, des fentes pratiquées dans la partie en uréthane des dossiers, des plis dans le ressort de coussin et un mécanisme pivotant sur le ressort de coussin se conjuguent pour absorber l’énergie libérée par le passager lors d’un impact, atténuant ainsi les risques de lésions à la nuque liés au coup du lapin.

Les sièges opèrent en liaison avec la structure ACE™ (structure de carrosserie à compatibilité avancée).

Le point H (correspondant à la position théorique du point de rotation tronc/cuisses) des sièges arrière a été abaissé de 38 mm par rapport au modèle actuel, ce qui se traduit pour les passagers par un meilleur confort d’assise et une augmentation de la garde au toit.

Par ailleurs, grâce à un nouveau dessin des sièges arrière, les ingénieurs de Honda ont pu intégrer un rabattement facile 60/40 et les sièges se rabattent en un tour de main pour former un plancher plat.

D’une simple action sur une manette, l’habitacle du CR-V conçu pour 5 passagers se métamorphose en une vaste soute à bagages polyvalente.

« C’est un équipement dont je suis très fier », confie Takehiro Ishibashi. « Il fera toute la différence sur la façon dont nos clients utiliseront leur CR-V ».

Honda CR-V  (Serie IV - 2013)

EFFICACITE


• Améliorations aérodynamiques

• Choix de moteurs 2.0 i-VTEC et 2.2 i-DTEC au lancement

• Moteur 2.0 i-VTEC proposé avec 2 ou 4 roues motrices au choix

• 12% de réduction des émissions de CO2 par rapport au modèle actuel

• Eco Assist et mode ECON

• Technologie Idle-stop de série avec la boîte manuelle

Honda CR-V  (Serie IV - 2013)

L’aérodynamisme représente un autre domaine où forme et fonction sont indissociables.

L’adoption d’un soubassement plat et de passages de roues sculptés lisse les écoulements d’air sous la caisse tandis que le pavillon de toit allongé, combiné à un bouclier avant et un becquet arrière participent à une meilleure maîtrise des flux d’air au niveau de la carrosserie.

Résultat, une baisse de 6,5 % du coefficient de traînée (Cx) par rapport au CR-V actuel, au bénéfice des performances, de la consommation et des émissions.

Sous le capot du CR-V, la clientèle découvrira soit un moteur essence 2,0 L i-VTEC, soit un Diesel 2,2 L i-DTEC.

Les deux motorisations, dérivées des blocs implantés sur le CR-V de troisième génération, ont été profondément remaniées, avec en ligne de mire la réduction des émissions de CO2.

« Nous avons fortement mis l’accent sur les nouvelles technologies susceptibles de réduire les frottement internes des moteurs et d’optimiser le rendement énergétique, explique Ryouji Nakagawa.

La technologie Idle-stop a également été introduite sur tous les modèles équipés d’une boîte manuelle à 6 rapports.

Les progrès réalisés sur le nouveau CR-V en termes de réduction de la consommation l’ont été sans sacrifier à l’agrément de conduite.

Le moteur i-DTEC conserve sa puissance de 150 ch et son couple de 350 Nm mais, parallèlement, le niveau des émissions de CO2 chute de 171 g/km à 149 g/km* (gain de 12%) en boîte manuelle, et de 195 g/km à174 g/km* sur les modèles à boîte automatique à 5 rapports.

La puissance du moteur 2,0 L i-VTEC passe de 150 à 155 ch*, tandis que le couple progresse de 2 Nm à 192 Nm*.

Malgré l’augmentation de puissance, les émissions de CO2 chutent de 192 g/km à 173g/km* en boîte manuelle, et de 195 g/km à175 g/km* en boîte automatique.

Les clients qui opteront pour un CR-V à 2 roues motrices bénéficieront d’une réduction supplémentaire des émissions de CO2 à 168 g/km*.

L’introduction d’un CR-V à traction avant répond à l’évolution des conditions du marché.

En Europe, les versions à deux roues motrices représentent désormais 51% du marché des SUV compacts à motorisations essence selon une étude réalisée en 2011.

Par ailleurs, les très prisés systèmes Honda mode ECON et Eco Assist sont de série.

Lorsque le bouton ECON est enfoncé, la réponse du papillon des gaz et la climatisation sont automatiquement ajustés pour abaisser la consommation de carburant.

Le système Eco Assist utilise l’afficheur du tableau de bord pour montrer l’incidence du style de conduite sur la consommation au moyen de secteurs colorés placés à la périphérie du cadran qui changent de teinte en passant du blanc au vert en fonction de l’efficacité écoénergétique atteinte.

Honda CR-V  (Serie IV - 2013)

CONFORT & SECURITE ACTIVE

 

• Comportement de berline

• Direction assistée électrique adaptative en fonction des impulsions au volant (MA-EPS)

• Transmission intégrale temps-réel avec système de gestion intelligente

• Aide au démarrage en côte (HSA) et maintien d’adhérence en descente (HDC)

• Aide à la stabilité avancée du véhicule (VSA)

• Systèmes avancés d’assistance au conducteur (ADAS) avec régulateur de vitesse et d’espacement (ACC), prévention des collisions par freinage (CMBS), aide au maintien dans la voie de circulation (LKAS), tous systèmes nouveaux sur le CR-V

• Système d’arrêt d’urgence (ESS)

 

Le nouveau CR-V marque l’introduction d’une version 2 roues motrices ainsi que d’améliorations apportées à la suspension, à la direction et à la transmission intégrale du véhicule.

L’équipe de développement de Honda a entrepris un programme d’essais intensif sur le réseau routier européen pour optimiser le niveau de confort sans dégrader son comportement de berline ni sa stabilité à grande vitesse.

La suspension à jambe MacPherson à l’avant et multibras à l’arrière voit son taux d’amortissement progresser globalement de 10%.

L’amélioration de la rigidité de la caisse, de 7% en flexion et de 9% en torsion, facilite un travail plus efficace de la suspension.

La direction assistée électrique de prochaine génération, adaptative en fonction des impulsions au volant (MA-EPS), a été peaufinée pour conjuguer la facilité des manœuvres avec une remontée d’information et une réponse supérieures à vitesse élevée.

Ce système sophistiqué fonctionne en liaison avec l’aide à la stabilité avancée du véhicule (VSA) pour détecter toute velléité d’instabilité sur chaussées glissantes et générer automatiquement de légères impulsions au volant incitant le conducteur à corriger sa trajectoire.

La direction MA-EPS offre également des atouts d’efficacité non négligeables.

Le système est simple et compact et, contrairement aux directions assistées à pompe hydraulique conventionnelle, ne soutire pas de puissance au moteur en continu, ce qui contribue ainsi à réduire la consommation de carburant.

La majorité des CR-V vendus continueront à opérer en quatre roues motrices grâce à la dernière mouture du système Honda de transmission intégrale en temps réel.

L’ancien dispositif à commande hydraulique à « double pompe » du CR-V de troisième génération fait place à un système à gestion électronique, plus réactif en cas de détection de perte de patinage. Le nouveau système gagne 17% en poids et 59% en frottements internes.

Ces progrès contribuent encore davantage à minimiser l’incidence négative sur la consommation de carburant habituelle à pratiquement tous les systèmes de transmission intégrale.

On trouve également toute une série de dispositifs électroniques conçus pur faciliter la conduite et la rendre plus sûre. L’aide au démarrage en côte (HSA) empêche le véhicule de repartir en arrière lorsque le conducteur passe de la pédale de frein à l’accélérateur.

Ce dispositif est associée au maintien d’adhérence en descente (HDC), installé pour la première fois sur le CR-V.

Proposé sur les versions automatiques, ce système opérationnel jusqu’à 8 km/h aide le CR-V à aborder sereinement et en toute sécurité les descentes sur terrain difficile.

Ces dispositifs opèrent de concert avec l’aide à la stabilité VSA et la direction MA-EPS.

Le nouveau CR-V est également le tout dernier véhicule à mettre en œuvre le système avancé d’assistance au conducteur de Honda, ou ADAS pour faire court.

Le système ADAS intègre l’aide au maintien dans le couloir de circulation ADAS, le régulateur de vitesse et de distance (ACC) ainsi que la prévention des collisions par freinage (CMBS) qui avertit de l’imminence d’une collision et déclenche même le freinage pour atténuer les conséquences de l’impact.

Grâce à des boutons au volant, le conducteur met le régulateur ACC en service, puis sélectionne la vitesse et la distance de référence par rapport au véhicule en amont.

L’ACC, grâce au radar implanté dans la calandre, surveille la distance par rapport au véhicule qui le précède, appliquant si nécessaire jusqu’à un quart de la capacité maximale de freinage afin de maintenir la distance de consigne.

Si un freinage plus puissant s’avère nécessaire, une alerte sonore et visuelle est déclenchée.

Le système est opérationnel de 30 à 180 km/h.

Conçu pour les axes à deux voies et les autoroutes, le système d’aide au maintien dans le couloir de circulation contribue à prévenir toute sortie du véhicule de sa voie.

Le dispositif, installé pour la première fois sur le CR-V, détecte les marquages de voies au sol au moyen d’une caméra implantée au sommet du pare-brise.

En cas de détection d’un écart du véhicule, le système applique automatiquement une correction au volant correspondant à 80% de la force requise (à charge pour le conducteur de compléter les 20% restants), accompagnée de signaux visuels et sonores.

Le système Honda de prévention des collisions par freinage (CMBS) est un dispositif autonome de freinage d’urgence reposant sur la technologie radar.

Au-delà de 15 km/h, le système détecte les véhicules en mouvement ou à l’arrêt dans le même sens de circulation, ce à une distance de 100 m.

En cas de forte probabilité que le véhicule entre en collision avec l’un ou l’autre obstacle, un processus en trois phases est initialisé.

Première phase (typiquement à trois secondes environ de l’impact) :

le conducteur est alerté par des signaux visuels et sonores.

Deuxième phase, en cas de collision estimée imminente (typiquement à deux secondes de l’impact) :

les ceintures de sécurité subissent trois saccades rapides et la voiture déclenche alors la procédure de freinage.

Troisième et dernière phase, en cas de collision inévitable :

le système CMBS retend les ceintures aux places avant (grâce à des rétracteurs réversibles différents des dispositifs pyrotechniques utilisés à l’instant même de la collision) et applique un freinage de forte puissance.

Ce freinage peut être utilement complété par le conducteur, dans la limite des capacités maximales de décélération du véhicule.

Honda estime que si tous les véhicules étaient équipés du système CMBS, ce sont chaque année 200.000 à 250.000 accidents qui seraient totalement évités ou verraient leurs conséquences atténuées.

Comme son appellation le suggère, le système avancé d’assistance au conducteur (ADAS) de Honda est conçu pour épauler le conducteur et non pour se substituer à lui.

En cas d’arrêt d’urgence, le système d’arrêt d’urgence (ESS) déclenche automatiquement les freins et les feux de détresse.

Les feux clignotent alors rapidement pour avertir les véhicules suiveurs de l’arrêt brutal du CR-V, ce qui atténue les risques de collision.

Sûr, efficace et fonctionnel, le CR-V de quatrième génération s’inscrit dans la lignée du succès rencontré par ses prédécesseurs.

« Le CR-V est un pilier essentiel du portefeuille produit global de Honda », explique Ryouji Nakagawa.

« Le développement de la dernière version d’un modèle qui s’est vendu à plus de cinq millions d’exemplaires est une énorme responsabilité, mais nous avons aimé ce défi.

Si l’on veut améliorer un véhicule déjà très équilibré et respecté, la seule solution, c’est de le faire progresser à tous les niveaux en le concevant plus petit, plus léger et plus efficace que jamais.

C’est précisément ce que nous avons fait avec le nouveau CR-V ».

*Données internes Honda sujettes à modifications.

Honda CR-V  (Serie IV - 2013)