Honda signe un mémorandum qui prévoit l’introduction de véhicules à pile à combustible dans les pays scandinaves.

Classé dans : Actualités - Honda (Japon) | 0

Aujourd’hui, à Copenhague, Honda, Hyundai, Toyota et Nissan ont signé un mémorandum (memorandum of understanding, MoU) avec diverses organisations des pays scandinaves, pour introduire sur ces marchés, des véhicules à pile à combustible et une infrastructure  de distribution d’hydrogène.

Honda FCX Clarity


Ce mémorandum doit provoquer le dialogue avec des investisseurs privés et publiques scandinaves (sont concernés : la Norvège, la Suède, le Danemark et l’Islande) afin d’accélérer l’introduction sur le marché des véhicules à pile à combustible.  Ce mémorandum fait suit à un premier accord qui identifiait 2015 comme date possible de l’introduction des véhicules à pile à combustible, là où le réseau de distribution d’hydrogène serait présent.

Honda n’est peut être pas le grand précurseur en matière de pile à combustible, mais la grande firme japonaise a commencé à consacrer une partie de son budget de recherche et développement à la pile à combustible depuis la moitié des années 80 du siècle passé.

Entretemps, la firme nippone propose des véhicules à pile à combustible sur son marché domestique et aux Etats-Unis.

Hyundai ix35 FCEV Concept

Le mémorandum prévoit une introduction sur le marché des FCEV (fuel cell electric vehicles) et la présence d’un réseau de distribution entre 2014 et 2017.

Constatons l’absence de constructeurs européens au sein de cet accord.  Autre constatation : on ne parle que d’une partie de l’Europe, la Scandinavie (hors Finlande. n’est-ce point là étrange ?).  L’Europe ne rate-t-elle pas là une occasion ?  Ou ne sommes nous plus assez riches que pour faire de l’écologie et investir dans les énergies alternatives ?   Autre question qui nous vient à l’esprit : qu’est-il advenu du seul point de ravitaillement en hydrogène en Belgique, qui se situe (situait) sur l’autoroute à Drogenbos ?

Honda FCX Clarity