Honda présente la troisième génération de son prototype de station domestique de production d’hydrogène.

Classé dans : Actualités - Honda (Japon) | 0

L’unité de production d’énergie Honda génère de l’hydrogène à partir du gaz naturel, sert de station-service pour les véhicules à pile à combustible et alimente même le foyer en électricité et eau chaude ! La troisième génération de cette station domestique de production d’énergie développée par Honda (HES III) a vu son rendement augmenté de 25% et sa taille réduite d’un tiers.

Honda HES III.

La question du ravitaillement en hydrogène et de sa production ressurgit immanquablement dès que l’on aborde le sujet de la propulsion par pile à combustible.

En réponse à cette question, Honda a développé dès 2003 la première génération de station domestique de production d’énergie. Celle-ci produit de l’hydrogène à partir du gaz naturel et est également en mesure d’alimenter un foyer en électricité et en eau chaude.

Grâce à l’hydrogène produit, des véhicules fonctionnant avec ce type de carburant, tel le FCX Honda, peuvent aussi faire le plein directement à cette station. Depuis 2003, cette unité n’a cessé d’évoluer, devenant à la fois plus efficace et plus compacte.

Par rapport à la deuxième génération (HES II), son rendement a progressé de 25%, tandis que son encombrement s’est réduit d’un tiers. De même, le temps nécessaire à la mise en route de l’unité est désormais plus court : une minute lui suffit à présent pour être opérationnelle.

Dans l’HES III, un reformeur ultraperformant et de conception nouvelle remplit son office en transformant le gaz naturel en hydrogène. Grâce à lui, les capacités de production et de stockage de l’hydrogène se trouvent augmentées de 50%. Et en cas de coupures d’alimentation, cette unité peut même intervenir en tant que générateur auxiliaire. L’hydrogène stocké alimente alors la pile à combustible incorporée. En cas de besoin, elle est ainsi capable de fournir une puissance de 5 kilowatts.

Honda FCX Concept & HES III.

Avec son HES III, Honda poursuit sa stratégie consistant à développer à plus ou moins long terme des solutions de remplacement aux sources d’énergie traditionnelles. À cet égard, la perspective de pouvoir à la fois produire de l’énergie et faire son plein chez soi s’avère particulièrement séduisante. Avec cette troisième génération d’unité autonome de production d’énergie, Honda franchit un pas supplémentaire vers la mise en place de modes de transport évolutifs, basés sur l’hydrogène et n’émettant aucun gaz à effet de serre ou autres polluants. Associée au FCX, le véhicule à pile à combustible le plus abouti au monde, cette station Honda est testée au sein du centre américain de recherche et développement Honda de Torrance en Californie.

En juin de cette année, des personnes privées ont, pour la première fois, pris possession d’un Honda FCX pour un usage quotidien : Jon et Sandy Spallino de Californie ont ainsi pris leur FCX en leasing sur deux ans et vont pouvoir tester la propulsion à l’hydrogène dans la vie de tous les jours avec leurs deux enfants. À noter que Honda est le premier et l’unique constructeur automobile au monde à avoir pu homologuer, aux USA et au Japon, un véhicule à pile à combustible pour une utilisation sur la voie publique et, dès lors, à proposer cette technologie à des clients. Ce mode de propulsion révolutionnaire avait auparavant été testé avec succès au niveau de flottes : 13 FCX sont ainsi en service depuis trois ans dans des services publics américains en Californie, à New York et au Nevada, tandis que 7 autres exemplaires roulent déjà au Japon. En circulation urbaine dense, le FCX ne consomme que 3,8 litres d’hydrogène aux 100 km.

En 2004, l’Union of Concerned Scientists a une nouvelle fois décerné le titre du « Greenest Automaker » (constructeur le plus écologique) à Honda USA, en se basant sur les valeurs de consommation et d’émissions par rapport aux autres constructeurs