Gumpert : Tous les espoirs restent permis

Classé dans : Actualités - Gumpert (D) | 0

La firme Gumpert réalise des « supercars » exceptionnels, qu’elle propose à des prix extrêmement élevés.  La crise a durement frappé la petite entreprise d’Altenburg, qui, le 16 octobre dernier, s’est vu obligée d’introduire une demande en concordat judiciaire.


Gumpert apollo R Genève 2012

Malgré l’incertitude qui pèse sur l’avenir de la firme, quelques jours à peine après la demande de concordat, une nouvelle auto a été vendue.  Le réseau de vente a été réactivé, et Roland Gumpert et le curateur, Görge Scheid, ont bon espoir de sauver la firme et les 25 emplois qu’elle procure.

Selon Roland Gumpert, 4 ou 5 nouvelles ventes devraient se concrétiser au cours du trimestre prochain.  Ne perdons pas de vue que pour cette niche de produits, 4 ou 5 exemplaires représentent tout de même une bonne partie de marché.

Entre-temps, les négociations avec des investisseurs possibles se poursuivent.  Il y a 10 ans Roland Gumpert, précédemment au travail chez Audi, créait sa propre entreprise pour produire et commercialiser une supercar extravagante : l’Apollo.

Rappelons que 2 autres petits constructeurs de voitures exclusives, mais d’une pointure tout de même inférieur à l’Apollo, sont également en difficulté : Melkus (Dresden) et Artega (Paderborn). 

Gumpert Tornante