Une procédure d’essai de collision unique développée par Ford garantit un système de porte aussi sûr qu’ingénieux sur le B-MAX

Classé dans : Actualités - Ford Europe | 0

• Le programme d’essai Ford garantit que les portes avant articulées, les portes arrière coulissantes et les montants centraux intégrés du B-MAX sont conformes aux normes de sécurité les plus strictes

 

• Le programme d’essai de cinq ans soumet le B-MAX à 5000 collisions virtuelles et 40 collisions en conditions réelles ; Ford a consacré trois années à optimiser la sécurité des portes arrière et a créé un banc d’essai sur mesure pour les exigences uniques du système de portes à accès facilité (Easy Access Door Système)

 

• Le tout nouveau B-MAX est capable de résister à une force de collision latérale de 165 kilo newtons, l’équivalent d’une petite voiture lâchée d’une hauteur de 6,5 mètres ou le poids de trois éléphants

Ford B-MAX crash test


Ford a dévoilé avoir développé et implémenté une procédure d’essai unique afin d’assurer que l’Easy Access Door System du nouveau B-MAX était aussi sûr qu’ingénieux.

Le B-MAX intègre des montants de carrosserie centraux dans les portes avant articulées et les portes arrière coulissantes pour créer le meilleur accès de la catégorie dans ce véhicule compact polyvalent. Toutefois, cette approche innovante a également requis de la part des concepteurs et des ingénieurs le développement d’un nouvel équipement d’essai de collision pour garantir que le B-MAX répondait aux normes de sécurité de Ford.

Le programme d’essai d’envergure étalé sur cinq années a compris 5.000 collisions virtuelles et 40 collisions en conditions réelles ; trois années ont été consacrées à la sécurité des portes arrière. Cette procédure d’essai a nécessité la construction d’un banc d’essai spécial pour tester les verrous renforcés.

«Le B-MAX nous a vraiment emmenés en terrain inconnu,» a déclaré Tom Overington, Ford Safety Project Manager. «Nous savions par le biais des simulations virtuelles que la conception était performante, mais nous devions également la valider par des essais de collision réels.»

Les portes d’accès aisé du B-MAX sont équipées de fixations en acier à ultrahaute résistancenappelées « crash catchers » qui verrouillent les portes ensemble en cas de collision latérale.

«Les verrous et les fixations de collision sont essentiels parce qu’ils sont conçus pour maintenir les portes ensemble pendant une collision », a ajouté Tom Overington. « Nous nous sommes donné beaucoup de mal pour les tester dans le monde virtuel et réel.» «Nous avons procédé à des collisions virtuelles entre véhicules à un angle de 30 degrés dans les portes avant et arrière afin de valider les performances de la structure des portes. Nous avons également fabriqué un banc d’essai spécial pour tester le mécanisme de verrous renforcés. Les forces impliquées dans ces essais étaient extrêmes et les portes se sont comportées exactement comme prévu.»

Ford B-MAX crash test

En plus d’être soumis à plus de 5.000 essais virtuels, le B-MAX a été placé sur un traineau et projeté 100 fois contre une barrière tandis que 40 essais de collision complets ont été utilisés pour éprouver les performances physiques du véhicule. Chaque essai physique nécessite quatre jours de configuration, mais la collision proprement dite, se déroule en une fraction de seconde.

Il en résulte un véhicule capable de résister à une force de collision latérale de 165 kilo newtons, l’équivalent d’une petite voiture lâchée d’une hauteur de 6,5 mètres ou le poids de trois éléphants.

« Nous sommes enchantés de la performance du B-MAX », a déclaré Tom Overington. « Nous visons une note de sécurité maximale de cinq étoiles lors de l’évaluation du véhicule par l’Euro NCAP plus tard cette année. »