Le Concept Ford Vertrek 2011 annonce un SUV Compact Mondial

Classé dans : Actualités - Ford Europe | 0

 

Ford Vertrek Concept (Detroit NAIAS 2011)

 

Le Concept Ford Vertrek 2011 annonce un SUV Compact Mondial

 

 

 

Le concept Vertrek présage le développement d’un futur SUV Ford à vocation internationale

 

Ce concept se distingue par un style affirmé, son habitabilité et une motorisation EcoBoost™ 1,6 litre équipé du système Ford Auto-Start-Stop promettant les meilleures consommations du segment.

Le concept Ford Vertrek repose sur la plate-forme globale C, appelée à représenter un volume de production de plus de deux millions d’unités d’ici 2012


 

Ford Vertrek Concept (Detroit NAIAS 2011)

 

DETROIT, 10 janvier 2011 – Ford Motor Company dévoile aujourd’hui au salon automobile international de Détroit 2011 sa vision du SUV compact de demain.

Plus aérodynamique, plus sportif et plus élégant le concept Ford Vertrek témoigne de la volonté de développer un SUV compact de nouvelle génération à vocation internationale.

Reposant sur la plate-forme globale C déjà connue sur la nouvelle Focus et les récents C-MAX et Grand C-MAX, il est destiné à séduire et satisfaire les clients du SUV dans le monde entier.

« Le concept Vertrek est un produit sans compromis qui, selon nous, saura séduire les clients de SUV du monde entier, déclare Derrick Kuzak, vice-président du développement produit de Ford

Motor Company. Il révolutionne littéralement son segment en Amérique du Nord et se démarque élégamment des produits existants.

Ce nouveau concept plus aérodynamique affiche un meilleur rendement énergétique tout en améliorant à la fois habitabilité et volume de chargement. »

La silhouette du concept Ford Vertrek a été optimisée pour lui permettre d’abaisser consommations et émissions de CO2 en parfait complément aux motorisations modernes prévues par Ford pour ce modèle.

Les caractéristiques techniques préliminaires promettent une efficacité aérodynamique supérieure d’au moins 5 % à celle des Ford Escape et Ford Kuga.

Ford Vertrek Concept (Detroit NAIAS 2011)

Une unique solution pour répondre à la convergence des besoins

« Il existe une véritable convergence de la demande des principales régions du monde en faveur d’un SUV compact tel que le Ford Vertrek. Un véhicule aussi agréable à conduire qu’à regarder avec des technologies séduisantes et une faible consommation de carburant, déclare Jim Farley,

vice-président de groupe chargé du marketing, des ventes et des services.

Le Ford Vertrek nous permet d’analyser les réactions des consommateurs et mieux comprendre leurs attentes et leurs choix au moment où nous sommes en train de préparer notre futur modèle.»

Au moins 10 nouveaux modèles seront dérivés de la nouvelle plate-forme internationale du segment C qui remplace trois plates-formes actuellement en production.

D’ici 2012, cette nouvelle plate-forme représentera un volume de vente de plus de 2 millions d’unités, permettant à Ford de réaliser des économies d’échelle sans précédent.

Le segment des SUV est un segment important, concurrentiels et en forte croissance aux Etats-Unis – sa part de marché a doublé depuis 2000.

Il se classe également parmi les quatre premiers segments qui offrent le plus large choix de modèles aux Etats-Unis.

La croissance des produits crossover en Europe, à l’instar de celle des SUV compacts aux Etats-Unis, a été résolument exceptionnelle – jusqu’à plus de 200 % depuis 2000.

Depuis son lancement en 2008, le Ford Kuga s’est régulièrement classé troisième de son segment et se vent majoritairement en finition haut de gamme.

A l’échelle mondiale, le segment des SUV compacts est en hausse depuis 2009 et le marché chinois devrait augmenter de 60 % d’ici 2011.

Ford Vertrek Concept (Detroit NAIAS 2011)

Evolution du « kinetic design »

La fluidité et la sportivité des lignes du concept Ford Vertrek découlent du « kinetic design ».

En constante évolution, il permet de créer des véhicules qui donnent l’impression d’être en mouvement même à l’arrêt, et présagent de l’exceptionnelle expérience de conduite qu’ils sont à même d’offrir aux clients.

L’objectif premier est de conférer au véhicule une silhouette athlétique, à l’instar d’un sprinter prêt à jaillir de ses starting-blocks.

Cette silhouette élancée doit se doubler de lignes dynamiques et de surfaces tendues pour renforcer encore l’impression de robustesse et de sportivité.

« Le Ford Vertrek s’inspire des besoins et attentes des clients des SUV compacts actuels, déclare J. Mays, directeur de la création de Ford Motor Company.

Il combine un style élégant, une grande qualité de finition et des aptitudes exceptionnelles pour donner corps à un véhicule original qui, selon nous, saura séduire les clients du monde entier. »

Ford Vertrek Concept (Detroit NAIAS 2011)

Des nouvelles motorisations essence

Le concept Ford Vertrek matérialise la vision Ford du SUV compact de demain ; un SUV résolument sobre grâce aux toutes dernières motorisations EcoBoost™ ou turbodiesel à rampe commune (TDCi), toutes deux associées à un système Auto-Start-Stop.

La technologie EcoBoost témoigne de la volonté de Ford de proposer des motorisations technologiquement évoluées et de plus faible cylindrée offrant d’exceptionnelles performances sans pour autant compromettre les consommations.

Le concept Ford Vertrek reçoit un moteur Ford EcoBoost 4 cylindres de 1,6 litre développant la puissance d’un moteur de plus forte cylindrée tout en affichant une consommation de carburant et des émissions de CO2 nettement moindres.

D’ici 2013, 80 % des modèles Ford dans le monde et 90 % des modèles Ford destinés au marché nord-américain seront proposés avec un moteur EcoBoost.

Ford Vertrek Concept (Detroit NAIAS 2011)

Des motorisations diesel évoluées

Sur les marchés autres que les Etats-Unis, Ford propose également une vaste gamme de moteurs Duratorq® TDCi combinant puissance et rendement énergétique.

La technologie diesel revêt une importance capitale en Europe – 96 % des Kuga vendus sont en effet des versions diesel.

Outre une puissance maximale supérieure, le nouveau moteur Duratorq TDCi 2,0 litres associe motricité, réactivité et un couple accru à bas régime grâce à son système de combustion optimisé.

Il affiche également une consommation et des émissions de CO2 réduites.

Selon le type d’utilisation, il garantit des émissions de CO2 jusqu’à 7 % inférieures à celles de son prédécesseur.

Ford Vertrek Concept (Detroit NAIAS 2011)

Coupure automatique du moteur pour une consommation réduite

L’optimisation du rendement énergétique résulte également du système Ford Auto-Start-Stop.

Ce système coupe automatiquement le moteur au ralenti – à un feu rouge, par exemple – puis le redémarre instantanément lorsque le conducteur souhaite repartir.

Ce type de système peut réduire la consommation de carburant et les émissions de CO2 jusqu’à 5 % dans des conditions de conduite mixtes.

En conduite en ville et en cas de fort trafic nécessitant de fréquents arrêts, cette réduction peut atteindre 10 %.

Le nouveau système Ford Auto-Start-Stop a été soigneusement mis au point dans l’optique d’optimiser l’agrément du conducteur ; il offre ainsi des performances homogènes à l’arrêt et au

redémarrage combinant souplesse et silence et ne nécessite aucune intervention de la part du conducteur.

Lorsque le moteur s’arrête, le module de commande électronique prépare immédiatement un redémarrage immédiat.

Des capteurs détectent toute action du conducteur signalant son intention de redémarrer, comme par exemple le relâchement de la pédale de frein ou l’enfoncement de la pédale d’accélérateur ou de la pédale d’embrayage.

Dès que le conducteur se prépare à repartir, le moteur redémarre silencieusement en 0,3 seconde.

Ce processus est quasiment imperceptible, et se produit avant même que la sélection du rapport ne soit terminée.

Pour supporter le nombre accru de démarrages moteur, le système Ford Auto-Start-Stop se dote d’un démarreur amélioré et très résistant et d’un mécanisme de lanceur plus robuste avec des niveaux sonores réduits.

Ford Vertrek Concept (Detroit NAIAS 2011)

Système de charge par récupération de l’énergie cinétique

Pour permettre à la batterie du véhicule de faire face aux fréquents cycles de charge-décharge inhérents au fonctionnement du système de coupure du moteur à l’arrêt, il est nécessaire de maintenir la charge de la batterie de la façon la plus efficace possible.

Le système de charge régénérative intelligente augmente la puissance de l’alternateur au freinage ou à la décélération du véhicule. Cette énergie cinétique est convertie en énergie électrique sans consommation supplémentaire de carburant.

Le courant électrique obtenu est utilisé pour recharger la batterie afin d’alimenter ensuite les systèmes électriques du véhicule.

Le processus peut opérer lorsque le moteur est coupé lors d’une phase d’arrêt mais également lorsque l’alternateur fonctionne dans un mode moins efficace.

La batterie est dotée d’un système de gestion évolué qui surveille en permanence son état et le communique au système Ford Auto-Start-Stop, de manière à recharger la batterie de façon optimale.

Le système Auto-Start-Stop connaît en permanence l’état de charge de la batterie et peut ainsi laisser le moteur tourner dans le cas où la batterie n’est pas suffisamment chargée.

 

Ford Vertrek Concept (Detroit NAIAS 2011)

Ford Vertrek Concept (Detroit NAIAS 2011)

Ford Vertrek Concept (Detroit NAIAS 2011)

Ford Vertrek Concept (Detroit NAIAS 2011)

Ford Vertrek Concept (Detroit NAIAS 2011)

Ford Vertrek Concept (Detroit NAIAS 2011)

Ford Vertrek Concept (Detroit NAIAS 2011)

Ford Vertrek Concept (Detroit NAIAS 2011)