Le Concept Car « iosis » est le deuxième échantillon de la nouvelle alchimie esthétique du groupe Ford en Europe.

Classé dans : Actualités - Ford Europe | 0

Avant-propos

Au salon automobile de Genève 2005, lorsque Ford a dévoilé son concept SAV, nous n’avons fait que soulever un coin du rideau dissimulant la future stratégie du style design de Ford of Europe.
Aujourd’hui, nous allons vous en faire découvrir davantage.
En Europe, les véhicules Ford sont reconnus pour leurs qualités dynamiques. Notre objectif a été d’exprimer ces qualités dans notre style design. Nous avons baptisé ce nouveau langage le «design cinétique Ford », car nous pensons qu’il incarne l’énergie en mouvement.

Il s’agit là d’une étape décisive de notre histoire et nous pensons qu’un tel événement mérite d’être associé à un véhicule spécial.
En levant le voile sur iosis*, nous présentons l’ensemble des éléments de cette nouvelle expression du nouveau design de la marque sous la forme d’une étude de style. Ce véhicule marque moins un nouveau chapitre qu’un nouveau tome de l’histoire de Ford Europe. Il va falloir s’y habituer – il incarne notre avenir.

Nous souhaitons que cette nouvelle expression du style de la marque rende nos véhicules totalement irrésistibles pour nos clients, qu’ils soient remarquables et leur fasse tourner la tête dès qu’ils les apercevront sur nos routes, non pas pour leur caractère extravagant, mais tout simplement parce qu’ils sont les véhicules les plus séduisants de leur catégorie.

L.W.K. Booth CEO de Ford Europe

* iosis : est un terme d’alchimie faisant référence au dernier stade de la transmutation d’un métal de base en or.

La Stratégie du design : le mode de pensée à l’origine d’iosis

La vision du style futur de Ford Europe en matière de design

Elle fait appel au « design cinétique » afin de capter visuellement toute l’énergie d’un véhicule en mouvement.

iosis incarne une vision du design reposant sur un certain nombre d’idées exprimées en exclusivité par le concept Ford SAV présenté au salon automobile de Genève en mars 2005.

De fait, iosis synthétise tous les éléments du futur style design des véhicules Ford en Europe. Toutes les références en matière de design ne seront pas reprises par chaque produit mais un certain nombre de caractères génétiques essentiels deviendront récurrents sur les prochains modèles de la marque.

« iosis est bien plus qu’une simple étude de style, il véhicule un message sur la manière dont Ford Europe compte redéfinir le style de la marque,” déclare Martin Smith, directeur du design chez Ford Europe. « Il transmet un message fort, car il trace le chemin que nous allons emprunter. »

Chaque constructeur automobile possède ses propres générations de véhicules immédiatement reconnaissables et Martin Smith a reçu pour mission de développer la prochaine génération de véhicules pour Ford Europe. Dès son arrivée chez Ford, l’année dernière, Martin Smith a reconnu que la maîtrise de Ford sur le plan de la qualité devait transparaître dans les caractéristiques visuelles et émotionnelles des produits.

« Au vu des réactions qu’a suscitées le concept SAV, nous avons tout lieu de penser que nous sommes sur la bonne voie, » a indiqué Martin Smith.

Il a encore ajouté : “Les véhicules de Ford Europe sont reconnus comme étant parmi les plus performants sur le plan de la dynamique mais également en termes de finition, de prix et de fiabilité. Désormais, nous souhaitons mettre l’accent sur le style. iosis envoie un message clair sur notre volonté d’être une référence dans ce domaine, à savoir que Ford cherche à devenir un constructeur de tout premier ordre en matière de design.  »

“Un salon comme celui de Francfort représente un événement de portée internationale pour tout le secteur automobile et, en tant que tel, il constitue pour nous une formidable plate-forme pour montrer au public et aux professionnels quelle sera la nouvelle orientation du style de la marque, que Ford Europe s’apprête à entrer dans une nouvelle ère de design.”

“Nous cherchons avant tout à exprimer les qualités dynamiques de la marque Ford. Nous qualifions cette démarche par le terme de design cinétique. D’ailleurs, lorsque vous observez iosis, vous comprenez qu’il incarne l’énergie en mouvement. Le design cinétique définit l’ADN qui nous permettra d’occuper une position dominante en matière de design.”

L’Elaboration du style : l’alliance de la tradition et des hautes technologies

Il est réconfortant de voir deux jeunes hommes, un Anglais et un Italien, qui se comprennent à peine, en train de façonner un gabarit en carton pour la console de plafonnier de iosis.

A une époque où les puces électroniques sont omniprésentes dans notre quotidien, voici deux individus capables d’échanger leurs idées avec un simple feutre et une paire de ciseaux.

Accrochées aux murs de ce studio de style à Turin, se trouvent des esquisses de l’équipe de design d’iosis préfigurant le véhicule d‘exposition. Vous pouvez y croiser un maître artisan tenant à la main une ébauche de pièce non fini, aux soudures encore apparentes, en train de contrôler le travail effectué par rapport à un croquis et le voir repartir dans son atelier pour y poursuivre sa tâche, au combien difficile, en vue d’obtenir une pièce parfaitement finie.

Dans un autre atelier, des compétences tout aussi pointues sont mises en œuvre pour le traitement des garnissages et des matériaux de l’habitacle.

Ford produit des milliers de véhicules chaque jour, le processus de fabrication est scrupuleusement contrôlé par ordinateur. Toutefois, lorsqu’il s’agit de réaliser un concept car, l’équipe de design fait appel à une expertise et à un savoir-faire détenus depuis des générations.

Stefan Lamm, directeur du design extérieur chez Ford of Europe a déclaré : “Nous ne disons pas que nous ne faisons pas appel à la conception et à l’ingénierie assistées par ordinateur. Nous le faisons, mais à bon escient.”

Iosis a vu le jour sous la forme d’une série de trois esquisses réalisées à la main par un spécialiste du design extérieur chez Ford Europe, Andrea di Buduo, sous l’égide de Martin Smith.

L’équipe a travaillé en étroite collaboration avec Domenico Onello et Stefan Lamm et a rapidement affiné le projet en vue d’exprimer l’ADN du nouveau design de Ford Europe.

Dans le même temps, une équipe de stylistes, dirigée par Nikolaus Vidakovic, a développé un thème similaire pour l’intérieur.
Une fois les différents thèmes établis, le design a été affiné à l’aide de systèmes de traitement de l’image assisté par ordinateur et une proposition a ensuite été soumise aux dirigeants de Ford Europe.

L’image informatique définitive de iosis a servi de base pour passer à l’étape suivante du développement d’une maquette en 3D. Après la finalisation de l’image sous Photoshop et l’approbation définitive du design définitif, ce projet a été soumis à un logiciel baptisé Alias qui en a cartographié grossièrement les surfaces de manière à pouvoir usiner une maquette en argile.

Au cours des six semaines suivantes, les maquettistes ont laborieusement et minutieusement sculpté l’argile pour aboutir à la forme définitive.

« Ce processus, » déclare Martin Smith « est sans doute le plus important de la phase de gestation du dessin design d’un véhicule. »

D’une compétence remarquable, les maquettistes Ford sont à même de créer une forme aussi complexe. La modélisation assistée par ordinateur est importante mais les machines ne disposent pas de cette petite touche qui n’appartient qu’à l’homme, ni de son expérience et de ses compétences pour apprécier les nuances subtiles d’un design. La meilleure combinaison et la plus efficace consiste à associer la modélisation informatique et les compétences humaines.

Une fois la maquette en argile terminée, elle est numérisée à l’aide d’un processus automatisé qui effectue des mesures extrêmement précises de toute la surface du véhicule. Une fois scannées, ces données sont transmises au carrossier, en l’occurrence Modarte à Turin, qui s’en sert pour usiner la maquette définitive. Même à ce stade, le processus n’est pas terminé et deux à trois semaines supplémentaires sont nécessaires pour parachever le façonnage à la main de chaque pièce. Des moules sont ensuite produits à partir de la maquette définitive et les panneaux de carrosserie de la coque finale sont alors élaborés.

Des détails tels que les feux avant et arrière, la calandre, les échappements et les jantes (qui sont animées de manière à ce que les designers puissent voir leur profil en 3D) sont produits sur Alias avant que des maquettes soient réalisées afin de s’assurer de leur parfaite adaptabilité. La technique consistant à projeter des images 3D de taille réelle sur un mur vidéo est souvent utilisée pour contrôler le résultat final.

Puis c’est le retour à l’atelier de Modarte où règne une activité frénétique avec l’entrée en action des spécialistes de l’usinage, du travail des métaux, du détourage qui travaillent sans relâche pour transformer iosis en un magnifique modèle d’exposition à partir de simples croquis au marqueur.

Développement du style design extérieur : une berline aux allures de coupé

Des proportions exclusives et un design d’une grande originalité définissent la nouvelle expression du style de Ford Europe

Un système original d’ouverture de porte à double pivotement et sans montant central pour une facilité optimale d’accès à l’intérieur du véhicule.

Un éclairage high tech

Des caméras en lieu et place remplacent les rétroviseurs pour garantir une visibilité inégalée

iosis combine les caractéristiques d’une berline quatre places sous des airs de coupé aux lignes sculpturales. Cette nouvelle expression du style design de la marque élaborée par l’équipe dirigée par le directeur du style design extérieur, Stefan Lamm assisté de Domenico ‘Nico’ Tonello (responsable du style extérieur) et de Andrea di Buduo ( styliste), présente les différents éléments annonciateurs d’une nouvelle génération de produits Ford. Différents éléments de design caractéristiques des modèles de compétition, ont été repris sur iosis. Autre élément considéré comme impératif par l’équipe : l’optimisation de la ligne des passages de roue proéminents apparus pour la première fois sur la Focus en 1998.

“L’actuelle génération des véhicules Ford affiche un design moderne et contemporain qui témoigne d’une remarquable qualité de fabrication et d’exécution. Nous partons précisément de cette base pour créer la nouvelle génération de véhicules,” explique Stefan Lamm.

« Toutefois, indique-t-il, il nous suffit de regarder ce qui se passe dans les domaines artistiques du design en dehors du secteur automobile, notamment dans le design d’intérieur, l’architecture, dans la presse et dans bien d’autres domaines pour nous apercevoir que l’esprit de prudence et de sagesse qui prévalait en matière de style à la fin du siècle dernier s’efface désormais au profit d’un design plus innovant et spectaculaire. “Peut-être est-ce dû à l’entrée dans un nouveau millénaire,” fait-il remarquer.

Le motif en trapèze est repris à l’extérieur comme à l’intérieur de iosis , sous une forme complète, exagérée ou partielle, créant ainsi une forme de design totalement exclusive pour la nouvelle génération des produits de la marque à l’ovale bleu. Ainsi, il est très facile d’identifier cette caractéristique sur les jantes 20 pouces , réalisées à partir de billettes d’aluminium, avec leur finition à la fois polie et anodisée qui accentue leur design forme tridimensionnel le.

Autre élément de design récurrent : la moulure au niveau de l’ouverture du montant C, qui est reprise dans le design des projecteurs. Elle rappelle également la moulure du capot qui rehausse la surface supérieure pour offrir un dégagement suffisant vis-à-vis des points d’attache du moteur situé en dessous. Cette arête longe le montant A et le longeron de toit avant de se fondre dans les feux arrière en forme d’œil de chat.

Les projecteurs avant disposent d’une LED circulaire intérieure pivotante pour les feux de croisement associée à un système d’éclairage jour vertical, séparé du clignotant situé sur le bord extérieur. En dessous se trouvent dix LED réservées aux feux de route qui, dès leur activation, émergent de différents tubes à la manière de faisceaux laser. Outre le troisième feu stop obligatoire, iosis dispose d’une série de LED supplémentaires, situées au-dessus du venturi, qui augmentent automatiquement l’intensité de l’éclairage en fonction de la visibilité extérieure et de la force de freinage appliquée par le conducteur.

Une caméra est intégrée au bouclier arrière en complément de celles montées sur chaque porte en remplacement des rétroviseurs classiques. Avec ces trois caméras, le conducteur bénéficie d’une excellente visibilité vers l’arrière en plus de celle assurée par le rétroviseur intérieur.

iosis se distingue tout particulièrement par ses portes pivotantes à angle droit qui offrent un accès optimum à l’intérieur du véhicule. Conçues en fibres de carbone, pour une plus grande légèreté, les portes sont commandées par des vérins motorisés qui les font pivoter vers le haut et vers l’extérieur par rapport aux montants A et C grâce à un système sophistiqué de charnières qui évite la nécessité d’un support supplémentaire lorsque les portes sont ouvertes. Pour des raisons d’intégrité structurelle et de sécurité, la porte arrière est engagée dans le longeron de toit et dans les bas de caisse pour faire office de montant B et ne peut être commandée que lorsque la porte avant est ouverte.

Développement du style design intérieur : un look high tech

Le style design intérieur reprend les thèmes évoqués sur la forme du concept complète et rehausse les éléments de design extérieurs
Le volant et le levier de vitesse témoignent de la fonctionnalité et de l’utilisation inspirée des matériaux à bord d’iosis

“Nous savons pertinemment que le style est un critère de première importance lors de l’achat d’un véhicule. Vous devez aller résolument de l’avant tout en restant dans les limites du bon goût. L’absence de montants B caractérise parfaitement cette approche sur iosis ; cette conception offre une vue spectaculaire de l’intérieur lorsque les portes sont ouvertes.”

Martin Smith, Directeur du design de Ford Europe

Tony Peat a souhaité créer un intérieur clair et lumineux en combinant habilement différents matériaux et structures, tout en privilégiant l’intérêt du conducteur, “Les véhicules Ford sont très appréciés pour leur agrément de conduite et nous avons donc voulu mettre l’accent sur ce point,” a-t-il indiqué.

L’équipe responsable de l’intérieur a souhaité que le conducteur soit irrésistiblement attiré par l’intérieur à l’ouverture des portes. On est immédiatement frappé par le volant ultramoderne réalisé en à partir d’aluminium solide, pourvu de zones de préhension gainées de cuir orange contrasté et d’un couvercle d e coussin gonflable ‘airbag en cuir noir.

Pauli et Peat sont fiers du résultat obtenu qui tient autant de l’avion de chasse futuriste que du vélo de sport sur le plan d e l’esprit u design : Pauli a travaillé dans l’aviation et Peat avoue être un passionné de vélo.

Quel meilleur exemple pour illustrer cette approche que le levier de sélecteur inspiré de celui de la Ford Focus du Championnat du Monde des Rallyes, juste à portée de main du volant. Superbement réalisé en aluminium, solide dans un coloris chaud exclusif marron-gris anodisé associé à un cuir orange, il combine toutes les caractéristiques du style design intérieur : finition moderne, matériaux de grande qualité associés à une touche d’originalité et à un détail technique astucieux, à savoir le bouton commutateur de démarrage monté sous un volet situé sur à la partie supérieure du levier de sélecteur.

Le conducteur dispose devant lui d’un combiné d’instruments sobre à deux cadrans, dotés d’aiguilles montées sur amortisseurs comme sur un chronomètre de grande qualité. Entre les deux cadrans est logé un écran à cristaux liquides LCD haute définition dédié à la navigation ou à l’affichage des trois caméras.

Nikolaus Vidakovic décrit la console centrale comme étant la « galerie d’art » du véhicule, recevant un commutateur auxiliaire qui peut être utilisé en plus ou au lieu des commandes de l’écran tactile pour les systèmes de navigation, d’information embarquée et de climatisation .

La console centrale intègre également deux connecteurs pour des cartes à mémoire. Il est probable que la clé traditionnelle et peut-être même le système d’entrée sans clé seront remplacés à l’avenir par une carte à mémoire. Outre sa fonction de dispositif de sécurité, elle pourrait également contenir les préférences personnelles du conducteur concernant les stations de radio, les itinéraires, la configuration de l’écran et les paramètres de conduite.

L’équipe du style design intérieur a imaginé des sièges surprenants, dont les bâtis sont composés d’une cage principale et d’une structure en aluminium et caoutchouc moulé. Les deux sièges avant sont séparés par une console centrale de type « passerelle volante » qui abrite le frein à main électronique. Vus des sièges arrière, les éléments de design empruntés à l’univers de la moto sont plus qu’évidents.

L’intérieur se distingue également par l’utilisation importante de films électroluminescents pour l’éclairage des portes et du plafond. Outre ses qualités esthétiques, ce type de film émet une lumière douce et homogène et peut être coupé dans n’importe quelle forme, d’où le motif du plafond qui n’est pas sans rappeler les hiéroglyphes nazcas du Pérou.

Une finition cuir exclusive a été spécialement imaginée pour iosis, affichant un léger aspect métallisé subtile. Elle présente un grain naturel associé à un ton gris anthracite tandis que sa surface supérieure est rehaussée d’une subtile nuance graphite.

Au sol , la moquette traditionnelle a été remplacée par un tissage structuré et plus robuste rehaussé de motifs argentés high-tech .

« L’aménagement intérieur en lui-même est assez simple » , explique Nikolaus Vidakovic, « mais son design est mis en valeur par la qualité d’exécution et le choix de matériaux contrastés , très rarement utilisés dans le domaine automobile . »