Ford équipe la Focus C-Max d’un moteur à combustion interne à hydrogène

Classé dans : Actualités - Ford Europe | 0

Le centre de recherches de Ford à Aachen (Aix La Chapelle) a développé un moteur à combustion interne à hydrogène. Cette réalisation a été présentée lors de la conférence de recherche de l’Association des Constructeurs Automobiles Allemands (VDA) en juillet 2004.

Ce prototype a été conçu afin d’étudier son potentiel technique et son impact sur l’environnement.

Ford considère que le moteur à combustion interne à hydrogène est une étape importante à franchir avant que les véhicules ne soient équipés de piles à combustible. A moyen terme, la viabilité commerciale du moteur à combustion interne à hydrogène devrait être atteinte avant celle de la pile à combustible car le moteur à combustion interne profite d’un développement constant depuis plus de 100 ans.

Il est aussi important de créer une demande commerciale pour l’hydrogène en tant que carburant. Cela facilitera la mise en oeuvre d’une infrastructure de ravitaillement en hydrogène et provoquera l’extension d’un réseau de stations service.

Ford s’est basé sur son moteur 4 cylindres de 2,3 L. Les modifications nécessaires sont importantes et complexes. Le moteur est équipé de toute la technologie nécessaire à l’utilisation et au stockage de l’hydrogène. Il est également équipé de quelques systèmes électroniques supplémentaires et de 2 échangeurs de température.

Le véhicule d’essai développe 110 CV (82 kW) et utilise de l’hydrogène en phase gazeuse sous 350 bars stocké dans trois réservoirs qui contiennent 119 litres, ce qui correspond à 2,75 kilos d’hydrogène. Le véhicule pourrait ainsi parcourir environ 200 kilomètres.(vb)