Fisker Automotive prend possession de l’ex usine GM pour la production de véhicules hybrides plug-in



IRVINE, Californie, le 19 juillet 2010
Le constructeur américain Fisker Automotive a conclu ce jour l’acquisition de l’ancienne usine GM où il débutera la production de ses véhicules électriques plug-in.

Fisker Karma


 La société californienne est entrée en possession de l’ensemble de 300.000 m² de l’établissement de Wilmington dans le Delaware, acheté à Motors Liquidation Company (MLC) pour 20 millions de dollars.

MLC est la société consistée par le groupe GM pour la procédure collective.

Wilmington Assy aerial  lores

Les ressources pour cette opération immobilière ont été puisées dans le financement public de 528,7 millions de dollars que le Department of Energy a alloué à Fisker.

La NINA, deuxième plateforme de véhicules électriques plug-in, sera assemblée au sein de l’établissement américain. Grâce à cette production, Fisker pourra garantir 2.000 postes de travail.

Le directeur d’exploitation, Bernhard Köhler, déclare à ce propos : « Il s’agit d’une étape importante qui permettra aux États-Unis de remettre sur pieds l’industrie automobile nationale grâce à de nouveaux postes de travail et la perspective d’une exportation de la moitié de la production sur le marché global ».

 L’annonce de la volonté de la part de Fisker d’acquérir cet établissement date d’octobre 2009 et le juge qui s’est occupé de la procédure collective a accepté l’offre le mois dernier.

Avant de fermer au cours de l’été 2009, l’établissement historique de Wilmington, fondé en 1947, avait produit plus de 8,5 millions d’automobiles.