Fiat 500L 2013, deux nouveaux moteurs 105 chevaux qui la font encore grandir !

Classé dans : Actualités - Fiat (Italie) | 0



Fiat 500L 1.6 Multijet II 105 (2013)

 

• Deux nouveaux moteurs complètent la gamme 500L :

le 1.6 MultiJet II de 105 ch et le 0.9 TwinAir Turbo de 105 ch.


• La formule gagnante du nouveau Fiat City Lounge ?

Des performances, un espace intérieur et un équipement dignes du segment C dans une carrosserie et des prix issus du segment B !


• Près de 38.000 commandes reçues en Europe en à peine 5 mois, dont près de la moitié en dehors de l’Italie.



• En janvier, la 500L était la voiture compacte la plus vendue d’Italie.




Fiat 500L 1.6 Multijet II 105 (2013)

 

La 500L associe la nature iconique du style 500 à la traditionnelle fonctionnalité du design Fiat.

La « City Lounge », comme ce modèle est appelé, est le résultat de cette parfaite alchimie.

Il s’agit d’un nouveau concept de voiture qui redéfinit la catégorie compacte pour les familles modernes d’une manière particulièrement émotionnelle, en exploitant au maximum des caractéristiques de style de la 500.

Le modèle réaffirme une nouvelle fois sa vocation de première voiture pour de nombreuses familles, et souvent la seule offre acceptable pour les jeunes familles parce qu’elle combine un nombre de caractéristiques apparemment inconciliables :

un extérieur de taille compacte typique du segment B associé à un habitacle spacieux et un équipement pléthorique, typiques d’un modèle du segment C.

Le tout proposé à un prix de voiture urbaine accessible dotée d’une valeur ajoutée qu’il est impossible de trouver ailleurs, à savoir la personnalité de la Fiat 500, l’icône du design italien.



Fiat 500L 1.6 Multijet II 105 (2013)

 

En bref, la Fiat 500L démontre que grandir est une opportunité, non pas une limite.

Aujourd’hui, la gamme se complète et devient encore plus adulte, en se dotant de niveaux de performances des modèles du segment C.

Ce mérite revient au nouveau moteur turbo diesel 1.6 MultiJet II délivrant 105 ch et au moteur à essence 0.9 TwinAir Turbo de 105 ch.

Deux expressions différentes de la technologie, pour délivrer le même niveau de puissance.

Toutes deux turbocompressées et techniquement très avancées, ces deux mécaniques 105 ch offrent des réponses aux attentes d’une clientèle toujours plus étendue et plus diversifiée, en termes de catégorie d’âge et d’utilisation quotidienne de leur véhicule.

Plus spécifiquement, les 105 ch délivrés par le 1.6 MultiJet II positionnent la 500L au cœur de son segment avec un moteur qui est efficient mais aussi agréable à conduire, offrant le meilleur du diesel en terme d’autonomie et de confort ainsi que de performances, que cette seconde génération de technologie MultiJet autorise.



Fiat 500L 1.6 Multijet II 105 (2013)

 

Les 105 ch du 0.9 TwinAir traduisent l’aspiration d’une clientèle spécifique qui se montre concernée par la réduction de la consommation et des émissions de CO2 en ville.

En bref, ce moteur « responsable » est particulièrement apprécié dans les pays où l’achat et l’utilisation d’une voiture à hautes émissions est sévèrement réglementée et taxée.

Il n’est donc pas étonnant que les émissions de cette voiture soient tellement faibles, puisque que son moteur satisfait déjà aux standards européens prévus pour 2020 !

Combinés à une boîte manuelle à six rapports C514 pour le 0.9 TwinAir et C635 pour le 1.6 MultiJet II – les deux nouveaux moteurs de la Fiat 500L reprennent à leur compte le concept « cool & capable » sous leur capot :

tous deux recourent aux dernières technologies, affichent une personnalité très affirmée et des coûts d’utilisation extrêmement contenus.

En même temps qu’ils affichent des faibles émissions et consommations, ces moteurs se montrent généreux au niveau de leurs performances routières, garantissant des avantages hautement quantifiables et gratifiant pour leurs utilisateurs.



Fiat 500L 1.6 Multijet II 105 (2013)

 

Le moteur TwinAir 105 ch est d’ores et déjà commercialisé tandis que les commandes des versions 1.6 MultiJet 105 ch sont également possibles, les premières livraisons devant intervenir dans le courant de la seconde moitié de mars.


Le plan de lancement du véhicule au niveau européen sera complété des versions avec conduite à droite à la fin mars, au moment où la 500L sera également commercialisée en Afrique du nord.


Le potentiel commercial de la Fiat 500L grandit en Europe avec ces nouvelles versions de puissance :

en effet, les modèles entre 100 et 120 ch couvrent 25% des ventes totales du segment.

Une gamme très intéressante donc qui contribuera certainement à consolider les excellentes performances commerciales du Fiat City Lounge qui a déjà récolté environ 38.000 commandes en à peine cinq mois de commercialisation en Europe, dont plus de la moitié en dehors de l’Italie.

En Italie précisément, la 500L est la voiture la plus vendue de son segment et occupe la deuxième place sur le marché des véhicules diesel.

De plus, et ce avant que le plan de lancement intégral ne soit accompli dans toute l’Europe, la Fiat 500L est le seul modèle a faire l’objet d’une croissance soutenue dans son segment de marché, en dépit des difficultés économiques du moment sur le continent.



Fiat 500L 1.6 Multijet II 105 (2013)

 

Ceci s’explique par le fait que le nouveau City Lounge est la parfaite expression de la recette anti-crise de Fiat de même qu’il s’agit d’un modèle qui relève le niveau de son segment :

une icône du style, compacte à l’extérieur et spacieux à l’intérieur, remarquablement modulable, sure (comme en atteste la prestigieuse certification de 5 étoiles EuroNCAP), dotée de coûts d’utilisation et de maintenance très faibles et surtout, positionnée à des tarifs compétitifs.

Grâce à toutes ces qualités, la voiture a reçu le prix « New Model of the Year 2013 » attribué par les lecteurs du célèbre magazine italien Quattroruote, devant ses concurrentes germaniques.

Il est intéressant d’observer que 57% des clients 500L viennent de marques concurrentes et que 61% des clients achetaient auparavant des véhicules d’autres segments :

37% viennent du segment B, 16% du segment C et 8% du segment A.



Fiat 500L 1.6 Multijet II 105 (2013)

 

Cela traduit bien le fait que la 500L est une voiture trans-segment qui satisfait une large palette d’utilisateurs.

Par exemple, les caractéristiques fonctionnelles de la Fiat City Lounge peuvent séduire aussi bien des familles d’adultes que des jeunes couples sans enfants qui sont traditionnellement clients de modèles de segments supérieurs parce qu’ils sont à la recherche de voitures fonctionnelles, spacieuses et confortables.

En outre, la face avant souriante et le look convivial de la 500L attirent aussi une clientèle plus jeune que la moyenne du segment, qui apprécie ses solutions technologiques à la fois sophistiquées et accessibles financièrement.

Tout comme les équipements qui fournissent des réponses pratiques pour satisfaire les exigences de la mobilité quotidienne et la prise de conscience toujours plus élevée en matière de respect de l’environnement.



Fiat 500L 1.6 Multijet II 105 (2013)

 

Ainsi, Fiat est la marque dont les émissions moyennes de CO2 sont les plus faibles – 118,2 g/km – pour l’ensemble de ses modèles vendus en Europe et ce, pour la cinquième année consécutive.

Enfin, le nouveau modèle Fiat se profile vraiment comme « la » première voiture des jeunes familles.

Ainsi, en ligne avec le concept créatif « Grandir avec la 500L est cool », cette City Lounge innovante permet aussi de faire grandir en même temps les petits plaisirs et les grandes émotions :

les enfants, les amis, les vacances, la musique, etc.

La famille 500 accompagne les changements des familles actuelles, proposant des réponses non conventionnelles pour vivre pleinement les nouveaux styles de vie et les nouvelles manières de vivre en famille.

La 500L est une voiture sympa et généreuse, qui protège sereinement ses occupants, comme en atteste la certification 5 étoiles obtenues auprès d’EuroNCAP, obtenant un score de 83/100, justifié à 94% grâce par la protection adulte, 78% par la protection des enfants, 65% par la protection des piétons et à 71% grâce aux systèmes d’assistance à la conduite.

Qui plus est, la voiture a été équipée récemment de l’innovant système de sécurité active « City Brake Control », qui détecte la présence de véhicules ou d’obstacles à l’avant de la voiture et freine automatiquement si le conducteur ne réussit pas à intervenir suffisamment vite pour éviter une collision.



Fiat 500L 1.6 Multijet II 105 (2013)

 

MultiJet II : 105 chevaux !

• Vitesse maxi de 181 km/h et consommation moyenne de 4.5 litres aux 100 km en cycle combiné.

• Troisième génération du système d’injection Common Rail.

• Système Start&Stop de série.

• Coûts d’utilisation réduits

« Enthousiasmant » ; voilà le qualificatif qui caractérise le mieux le nouveau moteur turbo diesel 1.6 MultiJet II de 105 ch.

Ce moteur MultiJet de seconde génération est nécessaire pour propulser la 500L dans toutes les conditions d’utilisation, en ville ou au dehors, afin de garantir un maximum de plaisir de conduite, une autonomie élevée, des coûts d’utilisation réduits et des intervalles d’entretien espacés.

En particulier, avec le nouveau 1.6 MultiJet II, répondant à l’homologation Euro 5+, la Fiat 500L atteint une vitesse de pointe de 181 km/h et franchit le 0 à 100 km/h en 11.3 secondes.

Ainsi équipée, elle ne réclame que 4.5 l/100 km en cycle combiné et n’émet que 117 g/km de CO2.

De plus, la 500L 1.6 MultiJet II, comme les autres versions diesel, ne nécessite un entretien que tous les 35.000 km (ou tous les deux ans) !



Fiat 500L 1.6 Multijet II 105 (2013)

 

MultiJet de seconde génération

La 500L introduit la technologie MultiJet II en combinaison avec le moteur turbo diesel 1.6 de 105 ch qui permet d’améliorer le silence de fonctionnement et de réduire les consommations et les émissions.

Utiliser un turbo à géométrie variable de taille compacte signifie aussi délivrer un couple élevé à bas régime (320 Nm à 1750 tr/min) et disposer d’une élasticité maximale.

Ce qui permet à la 500L de donner le meilleur d’elle-même réside dans son moteur 1.6 MultiJet II doté du système d’injection Common Rail de troisième génération et qui recourt à des injecteurs innovants pour contrôler la quantité de diesel la plus appropriée dans la chambre de combustion avec la meilleure précision, notamment une séquence d’injection rapide et flexible, grâce à une servo-soupapes hydraulique équilibrée.

Avec ces nouveaux injecteurs, jusqu’à huit injections par cycle sont possibles, en synergie avec des stratégies mettant l’accent sur l’optimisation d’une combustion avancée tel quel le système Injection Rate Shaping (IRS) qui implique deux injections consécutives si proches qu’elles simulent une injection continue et un approvisionnement permanent en carburant dans les cylindres.

Avec cette méthode, le processus de combustion est amélioré, le tout au bénéfice d’un fonctionnement plus silencieux et d’une réduction des émissions des particules et de NOx.

De plus, le nouveau système d’injection est plus fiable parce que les injecteurs disposent d’une structure plus simple, avec 40% de composants en moins.



Fiat 500L 1.6 Multijet II 105 (2013)

 

Objectif efficacité !

En conjonction avec la boîte manuelle à six rapports C635, le moteur 1.6 MultiJet II implémente de nombreuses caractéristiques pour réduire la consommation et les émissions.

Celles-ci comprennent un alternateur intelligent qui récupère l’énergie en vitesse de croisière et la stocke dans la batterie, une optimisation du circuit de refroidissement moteur qui réduit le temps de préchauffage et une pompe à huile « variable » qui ajuste la pression d’huile de la manière la plus appropriée, réduisant également la puissance requise pour son fonctionnement.

Naturellement, le système Start&Stop fait partie de la dotation de série, tandis que le moteur et la transmission recourent à des huiles à faible viscosité pour minimiser les frictions.

Le système de traitement des gaz d’échappement implémente la technologie DPF qui intègre efficacement le convertisseur catalytique et le filtre à particules (CCDPF).

Ce composant est remarquablement compact pour réduire la contre-pression d’échappement avec des effets bénéfiques en termes de réduction de la consommation et des émissions de CO2.

Le filtre à particules est disposé près du turbo de manière à réguler des températures moyennes plus élevées près du filtre à particules.

Ceci réduit la quantité de diesel nécessaire pour la régénération.

Enfin, le fait que les deux composants soient intégrés réduit le poids du système d’échappement et améliore l’efficience globale.

Le CCDPF est combiné à un système évolué de recirculation des gaz d’échappement (EGR), dans lequel tous les sous-composants sont groupés dans un ensemble de taille très compacte (module EGR).

Maintenance

L’équipement de la 500L à moteur 1.6 MultiJet II nécessite un entretien tous les 35.000 km.

Ceci est une preuve supplémentaire de la haute qualité atteinte par Fiat et des efforts accomplis pour améliorer sans cesse la robustesse et la fiabilité de tous les composants de la voiture.

Les bénéfices en termes de réduction des coûts de maintenance sont évidents.



Fiat 500L 1.6 Multijet II 105 (2013)

 

TwinAir 105 hp : vocation urbaine

• 112 g/km CO2 : un niveau qui répond déjà aux standards européens de 2020 !

 

• ECO mode : efficience maximale, consommation minimale.

• Système Start&Stop de série.

• Système de gestion des soupapes d’admission MultiAir 2.

• La performance à la carte :

une puissance spécifique de 120 ch/litre, une vitesse maxi de 180 km/h et une accélération de 0 à 100 km/h en 12.3 secondes.

 

Une des caractéristiques de la 500 L qui correspond le mieux pour la définir est le terme de « lightness », un concept qui simplifie la vie de tous les jours, grâce à des innovations destinées à respecter l’environnement et à économiser le carburant en usage quotidien.

Le TwinAir 105 ch est la meilleure expression de cela, comme le confirment les faibles émissions de CO2, parmi les meilleures de la catégorie : 4.8 l/100km et 112 g/km de CO2 en cycle combiné d’homologation respectivement.

De plus, les émissions sont si basses qu’elles satisfont déjà aux standards européens prévus pour 2020 !

En d’autres mots, le TwinAir 105 ch témoigne de l’inclination particulière de la 500L pour le trafic urbain, parce qu’elle est confortable, soucieuse des coûts d’utilisation, respectueuse de l’environnement sans compromettre les performances :

sa vitesse de pointe atteint les 180 km/h et elle franchit le cap du 0 à 100 km/h en 12.3 secondes, en plus d’afficher une remarquable puissance spécifique de 120 ch/litre, qui la classe parmi les plus sportives de la catégorie.



Fiat 500L 1.6 Multijet II 105 (2013)

 

Technologie et efficacité associées à des performances sans compromis, si nécessaire

Avec cette toute nouvelle version 105 ch turbo, le moteur 0.9 TwinAir a atteint son évolution maximale et se distingue par sa personnalité brillante et ses faibles consommations.

La nouvelle famille TwinAir combine le concept de downsizing (réduction de la cylindrée et du poids) à des technologies sophistiquées, comme un turbo haute efficacité et le tout nouveau système de gestion des soupapes d’admission MultiAir 2.

Avec son profil unique d’admission, le MultiAir de seconde génération optimise à nouveau l’efficacité thermodynamique du moteur en modulant la quantité de recirculation des gaz d’échappement dans la chambre de combustion (EGR interne).

Le collecteur d’échappement dans le culasse réduit la température des gaz d’échappement (qui sont directement refroidis par le système de refroidissement du moteur).

Ce qui a un effet positif sur la consommation de carburant, particulièrement dans les conditions d’utilisation les plus extrêmes parce que les enrichissements en principe requis pour conserver une température faible des gaz de combustion sont réduits de manière à préserver une opération correcte du turbo.

De plus, une partie de la chaleur des gaz d’échappement qui serait normalement perdue dans l’environnement peut être exploitée pour réchauffer le moteur.

Ceci résulte en une consommation de carburant et des émissions de CO2 particulièrement avantageuses tel que prévu dans le cycle d’homologation.

Le moteur 0.9 TwinAir Turbo est associé à une boîte mécanique à six rapports C514 et développe 105 ch à 5.500 tr/mn avec un couple de 145 Nm à 2.000 tr/mn (80% du couple maximum est déjà disponible à 1.700 tr/mn).



Fiat 500L 1.6 Multijet II 105 (2013)

 

ECO mode

Comme pour les précédentes applications Turbo TwinAir, l’ECO mode est aussi disponible sur la nouvelle Fiat 500L : dans ces conditions, le couple maximum délivré est limité à 120 Nm et la puissance à 98 ch, permettant au moteur de fonctionner avec une puissance opérationnelle qui permet une efficience maximale et donc le minimum d’émissions.

Signalons encore que le système Start&Stop est installé de série.

Le moteur TwinAir est également un joyau de technologie par le niveau de confort qu’il garantit, grâce à un parfait équilibre de fonctionnement.

Une attention particulière a été portée à l’insonorisation, grâce à une étude minutieuse du compartiment moteur de manière à réduire le niveau sonore perçu dans l’habitacle et pour améliorer l’index d’articulation.

 

Bruxelles, le 20 février 2013



Fiat 500L 1.6 Multijet II 105 (2013)