FERRARI 612 SCAGLIETTI

Classé dans : Actualités - Ferrari (Italie) | 0

Présentée en première mondiale au salon automobile de Détroit (janvier 2004), la Ferrari 612 Scaglietti a pour lourde tâche de remplacer la 456 M qui termine une carrière sans faille.
Avant tout, un mot à propos de Sergio Scaglietti. Ce carrossier italien né à Modène en 1920, fonde son atelier en 1951 et crée, en collaboration avec Pinin Farina, quelques-unes des plus belles Ferrari de compétition, comme les 250 GTO ou 250 LM. Il travaillait, façonnait les tôles d’aluminium, à l’instar d’un sculpteur. Au début des années ’70, la carrosserie Scaglietti devient une Société Anonyme, dont Ferrari est l’actionnaire principal.

Depuis 1997, Carrozzeria Scaglietti est le nom du programme de personnalisation des Ferrari. Aujourd’hui, Luca di Montezemolo, le président de Ferrari, dédicace la 612 à la mémoire de ce grand carrossier.

La 612 Scaglietti tente de réussir la subtile alliance entre confort grand tourisme et performances sportives, gageons qu’elle y réussira.

L’utilisation importante de l’aluminium, notamment pour le châssis et la carrosserie, permet à Ferrari d’annoncer un gain sensible en matière de rigidité. Cette technique de construction permet aussi d’offrir aux occupants un niveau de protection maximum en cas de collision.

A lui seul, le positionnement du V12 constitue déjà, une révolution. En effet, alors que la Ferrari 456 GT disposait d’un moteur placé sur l’essieu avant, le moteur de la 612 Scaglietti se situe à l’arrière des roues avant. Cette position permet d’améliorer la répartition du poids (46% sur l’avant et 54% sur l’arrière) et favorise aussi l’emplacement du centre de gravité, puisqu’il est possible de l’installer plus bas.

L’habitacle offre, quant à lui, plus d’espace pour les jambes et de largeur aux coudes. Les commandes de climatisation bilatérales permettent simultanément un réglage de la part du conducteur et/ou du passager. Le système Hi- End Bose de haute fidélité radiophonique a été conçu spécialement pour la 612 Scaglietti ; l’intérieur en cuir et aluminium peut, bien sûr, être personnalisé sur demande.

L'âme des Ferrari pour longtemps encore.

La boîte mécanique à 6 rapports, toujours accouplée au pont arrière, reprend la grille de sélection classique, propre aux Ferrari. Comme il est devenu de coutume, chez Ferrari, les futurs propriétaires auront le choix entre une boîte manuelle ou, en option, du système palettes au volant (Système F1 A) ; il s’agit d’une boîte robotisée, avec moins d’à-coups et un mode automatique optimisé.

Adieu à la 456, bonjour à la 612.

A noter encore, au rayon nouveautés, nous trouvons un système de contrôle de trajectoire (CST Control Stability & Traction System) couplé à l’antipatinage, une première pour la marque au cheval cabré.

Le changement de vitesses F1 à palettes  est devenu un best-seller, alors que le changement classique reste, actuellement, le plus efficace.

CARACTERISTIQUES TECHNIQUES.

Type de moteur : 12 cylindres en V à 65°.
Course : 89 x 77 mm.
Cylindrée unitaire : 479 cc.
Cylindrée totale : 5748 cc.
Compression : 11.2 : 1
Puissance : 540 CV à 7250 tr/min.
Couple maximum : 60 Kgm à 5250 tr/min.

Dimensions et poids :

Longueur 4902 mm.
Largeur 1957 mm.
Hauteur 1344 mm.
Empattement 2950 mm.
Voie avant 1688 mm.
Voie arrière 1641 mm.
Poids 1840 kg.
Pneus avant 245/45 ZR 18
Pneus arrière 285/40 ZR 19
Tableau de bord sans surprise, mais pas sans charme.

Performances :

|Vitesse max 😐 > 315 Km/h. |

|Accélération de 0 à 100 Km/h : | 4,2 sec.|

|Prix | environ 200.000 Euros.|

La face arrière est typiquement Ferrari.