Les Mille Miglia fêtent leur 80ème anniversaire.

Classé dans : Actualités - Ferrari (Italie) | 0

Prisca Taruffi pilotera, lors des Mille Miglia Classiche, la Ferrari 315 S que son père Piero Taruffi conduisît à la victoire aux Mille Miglia 1957, dernière édition sur route ouverte, d’une des plus grandes épreuves automobiles de tous les temps.

Organisées du 17 au 20 mai prochain, les légendaires Mille Miglia fêteront cette année les 80 ans de cette course dont l’organisation se termina de manière dramatique avec la mort du pilote espagnol Alfonso de Portago, de son co-pilote Nelson et de 10 spectateurs. Réorganisée en 1958, 1959 et 1961 comme une course de régularité, cette épreuve mythique ne parvint plus à retrouver l’aura qui était sienne précédemment. Créée à une époque où la circulation automobile permettait l’organisation d’une course de 1600 km sur route ouverte, elle n’aurait sans doute pas survécu bien plus longtemps sans modifications importantes qui auraient ôté toute les particularités qui la rendaient unique.

Cependant, cette course légendaire avait entretenu suffisamment de nostalgie à Brescia, ville organisatrice de toutes les précédentes Mille Miglia, pour que, petit à petit, d’anniversaires commémoratifs en anniversaires commémoratifs, l’idée d’organiser un rallye de voitures historiques, de la période 1927 – 1957, sur le parcours historique des Mille Miglia.

Cette course historique, relancée en 1982 de manière tout à fait locale, est devenue au fil des années, comme le concours d’élégance de la Villa d’Este ou Pebble Beach, un des must évènementielle de l’actualité automobile.

Pour commémorer les 80 ans de la création des Mille Miglia, les organisateurs ont réussi à réunir une multitude de véhicules exceptionnels parmi lesquels on pointera la Ferrari 315 S pilotée par Prisca Taruffi, la fille de Piero Taruffi, et du collectionneur américain John McCaw, actuel propriétaire de la voiture.

Cette Ferrari 315 S, outre sa rareté, 2 exemplaires produits, est particulièrement intéressante pour un anniversaire aux Mille Miglia, puisque ce châssis (n° 0684) a gagné l’épreuve en 1957, dernière année « Classique ». De plus, elle était pilotée par le champion italien Piero Taruffi, dont ce fût la dernière course et donc (logiquement !!) sa dernière victoire.

Ce sera certainement un moment très émouvant pour Prisca Taruffi, qui portera le casque et les lunettes de protection de son père, de piloter 50 après lui cette Ferrari vraiment exceptionnelle qui arborera le même numéro 535 et sera certainement une des grandes protagonistes de cette édition.

Quelques caractéristiques de la Ferrari 315 S de 1957

Moteur : V12

Cylindrée : 3783 cc

Puissance : 360 CV à 7800 tr/mn

Empattement : 2350 mm

Voie avant : 1310 mm

Voie arrière : 1286 mm

Poids : 880 kg

Capacité du réservoir de carburant : 190 L

Vitesse de pointe : 290 km/h