Ferrari prépare deux 612 Scaglietti à un périple de 24.000 km en Chine.

Classé dans : Actualités - Ferrari (Italie) | 0

Plus de 24.000 km à travers toute la Chine en 45 jours, tel est le record que veulent établir deux Ferrari 612 Scaglietti préparées par l’usine en parcourant le premier Tour complet de la Chine en automobile.

On associe naturellement Ferrari à la compétition automobile. Cependant, la marque au cheval cabré est particulièrement réputée par ses exploits sur tous les circuits du monde que par ses barouds en hors piste.

Les temps changent et il est loin l’époque où la réputation de robustesse des bolides de Maranello laissait pour le moins à désirer. Déjà en 1997, pour célébrer les 50 ans de la marque, une Ferrari F355 a fait le tour du monde en 75 jours en traversant les 5 continents. 147 journalistes des différents pays traverses ont participé à l’événement et ont apposé leurs signatures sur la voiture en souvenir de cet aventure. Cette action a permis d’illustrer la fiabilité des produits de la marque et officialisa d’une certaine manière la fin de la mauvaise réputation au niveau de la fiabilité des Ferrari.

Le 29 août prochain, Ferrari remet le couvert, en lançant au départ de Shanghai deux 612 Scaglietti dans l’aventure d’un tour de Chine long de 24.000 km. Pilotées pour 15 journalistes chinois et 15 journalistes internationaux, les 2 voitures rencontreront, au cours de cette tournée à travers toute la Chine, un échantillon assez complet de routes et autres chemins que les automobilistes peuvent rencontrer sur leurs routes. Ils devront également endurer les chaleurs intenses des plaines désertiques et les froids rigoureux de contrés himalayennes.

Les deux 612 Scaglietti ont reçu une décoration rouge et gris métal. L’une à dominante rouge et l’autre à prédominance grise.

Les améliorations apportées aux deux 612 Scaglietti sont minimes :

Montage d’un réservoir de carburant plus grand

Amélioration de l’accessibilité de certaines pièces, comme les divers filtres qui devront être très régulièrement nettoyés

Protection renforcée du chassis

Suspensions légèrement rehaussées

Phares avant protégé par des grilles métaliques

Modification de certaines entrées d’air pour permettre le passage de gués.

En dehors de ces quelques modifications, les voitures sont « de série ».

La “ballade” est divisée en 11 grandes étapes, dont voici un petit aperçu des régions visitées :

Les deux Ferrari prendront d’abord la direction du Nord puis de l’Est, en direction de la Mandchourie et de la frontière mongole jusqu’à la ville de Shenyang, puis elles rejoindront Pékin.

Ensuite, elles fonceront le long de la Grande Muraille de Chine jusqu’à Lanzhou. A partir de là, elles couvriront plus de 3.000 km à plus de 4.000 mètres d’altitude jusqu’ à Lhasa, la capitale du Tibet

Au cours de cette étape, les 2 Ferrari traverseront le désert de Gobi pour rejoindre la ville oasis de Kashi, dont Marco Polo découvrit le légendaire marché de la soie.

Les deux 612 Scaglietti se dirigeront vers Urumqi, traverseront des contrées tropicales en direction de Canton. A partir de là, elles traverseront les régions les plus modernes de Chine en revenant vers Shanghai.

Le retour à Shanghai est prévu pour le 29 octobre, ce qui ferait que ce tour de Chine de plus de 24.000 km aurait été parcouru par les deux voitures en 45 jours, soit une moyenne quotidienne de plus de 500 km de routes difficiles.

Le Tour a, bien entendu, reçu l’accord des autorités chinoises et l’appui logistique de Fiat China.

L’assistance et les pièces détachées seront acheminées par deux voitures Fiat et deux camions Iveco spécialement aménagés. En plus des 30 journalistes participants à l’aventure, d’un photographe et d’un cameraman, neuf autres personnes suivront l’expédition afin de fournir les assistances technique, logistique et linguistique.

D’autres partenaires habituels de Ferrari participent également à l’évènement tels que: Shell, Puma, Alcoa, Pirelli, Saima Avandero mais aussi un sponsor chinois : Xin Yu Watch & Clock, le principal distributeur chinois de montres suisses.

Les 2 Ferrari visiteront les 10 concessions Ferrari installées en Chine, l’usine Pirelli à Yanzhou, le Quartier Général de Fiat à Nanjing et plusieurs des principales stations services Shell.

Ferrari en Chine

A partir de 1993, les Ferrari ont été importées en Chine. Depuis octobre 2004, Ferrari et Maserati sont représentées exclusivement par Ferrari Maserati Cars International Trading, une société en joint venture fondée en association avec Poly Technologies et Wo Kee Hong. Ferrari considère la Chine comme un marché stratégiquement très important.

Depuis octobre 2004, 42 Ferrari ont été vendues en Chine. Le marché chinois devrait devenir dés 2008 le cinquième ou sixième marché le plus important pour Ferrari.