La Exagon Furtive-eGT, une des surprises du Mondial de l’Automobile de Paris 2010

Classé dans : Actualités - Exagon (France) | 0

 

 Exagon Furtive e-GT (Paris 2010) © Photo : Charles Labriet

 

La Exagon Furtive-eGT, une des surprises du Mondial de l’Automobile 2010

 

 

 

Nouveau venu dans le paysage automobile français, Exagon propose un exclusif (production prévue : 100 voitures/an) coupé à traction électrique dont la silhouette n’est pas sans rappeler celle du coupé Peugeot 406.

Ce coupé 4 places de 4,5 m de long devrait être proposé à la vente vers la fin de l’année 2012.

Ci-joint le dossier de presse du Coupé EXAGON Furtive-eGT

Exagon Furtive e-GT (Paris 2010) © Photo : Charles Labriet

 

• La Furtive-eGT est une création française signée Exagon MotorsTM.

 

• La Furtive-eGT est une GT sportive à propulsion électrique.

 

• La Furtive-eGT est née de l’expérience unique de la compétition électrique avec les Andros-cars électriques.

 

• La Furtive-eGT est une 2 2 qui peut accueillir 4 personnes et leurs bagages.

 

• La Furtive-eGT est propulsée par deux moteurs Siemens Corporate Technology de dernière génération de 125kW chacun, soit l’équivalent de 340ch de 5000 à 10000tr/min.

 

• La Furtive-eGT accélère de 0 à 100km/h en 3,5s. Son couple est de 480N.m de 0 à 5000tr/min.

 

Sa vitesse maximale est de 287km/h sur circuit (limitée électroniquement à 250km/h).

 

• La Furtive-eGT est équipée de batteries lithium-ion Saft de dernière génération hautement sécurisées.

 

• La Furtive-eGT possède les meilleures autonomies en mode électrique seul :

 Autonomie à vitesse constante de 50 km/h : 402 km

 Autonomie à vitesse constante de 90 km/h : 288 km

 Autonomie à vitesse constante de 130 km/h : 197 km

 

• La Furtive-eGT dispose de 307 km en tout électrique extensibles à 807 km avec 25L d’essence sur cycle normalisé ECE15.

 

• La Furtive-eGT dispose de 280 km en tout électrique extensibles à 734 km avec 25L d’essence sur cycle normalisé Mixte.

 

• La Furtive-eGT sera commercialisée fin 2012, au rythme d’une centaine de voitures par an.


 

Exagon Furtive e-GT (Paris 2010) © Photo : Charles Labriet 

 

Une création française électrisante, signée Exagon MotorsTM

 

Une idée électrisante

En 2010, la promesse de l’électrique ouvre une nouvelle ère à la mobilité. Pour tenir ses promesses, sans décevoir les attentes de millions de conducteurs, la voiture électrique doit maintenant faire ses preuves.

Si les ingénieurs multiplient leurs recherches en laboratoire, la compétition reste un passage obligé pour tester les solutions proposées.

On ne peut pas tricher avec la course, elle ne ment pas.

À ce jour, rares sont les constructeurs qui ont l’expérience de la compétition sportive électrique. Une société pourtant fait exception, Exagon Engineering.

Dirigée par Luc Marchetti, Exagon Engineering possède un savoir-faire unique en matière de conception et de développement de voitures de sport électriques.

Depuis plusieurs années, ses voitures électriques s’affrontent sans ménagement, aux mains de pilotes de renom.

Sans relâche, ses équipes testent jours après jours le meilleur compromis, la performance, la fiabilité, l’autonomie.

Années après années, Exagon Engineering gagne et fait progresser les performances et la fiabilité de cette nouvelle technologie.

 

Aujourd’hui, fort de cette expertise incontestable, Luc Marchetti et ses équipes ont décidé d’aller plus loin, en créant une GT électrique d’exception.

Imaginez… Une GT électrique qui délivre une expérience et des sensations de conduite inégalées ; une GT électrique qui réconcilie performance et environnement ; une GT électrique capable d’effectuer Paris-Nice confortablement ou d’attaquer sur circuit ; une GT électrique qui renoue avec « l’esprit français » de l’automobile de prestige ; une GT électrique aussi moderne qu’intemporelle, aussi rare que désirable…

Cette GT électrique d’un nouveau genre existe. Elle se nomme Furtive-eGT.

C’est une création exclusive signée Exagon MotorsTM .

Exagon Furtive e-GT (Paris 2010) © Photo : Charles Labriet

Née de l’exigence de la compétition électrique

Luc Marchetti et ses équipes ne sont ni des utopistes, ni des rêveurs.

S’ils ont décidé de créer la Furtive-eGT et de la présenter en avant-première au Mondial de l’Automobile de Paris, c’est parce qu’ils possèdent une expérience et une technologie d’avant-garde qui leur confèrent une réelle avance sur le marché naissant des sportives électriques.

 

Née de l’exigence de la course

Cette expérience au service de la propulsion électrique, les équipes de Luc Marchetti l’ont développée avec Exagon Engineering pour le Trophée Andros Électrique.

Société spécialisée et reconnue dans la construction et l’exploitation de voitures de haute performance, Exagon Engineering a remporté depuis 6 ans plusieurs titres dans diverses compétitions automobiles.

En 2008, les organisateurs de l’Andros lancent la première formule électrique et commandent à Exagon Engineering 8 voitures de course électriques.

Exagon Furtive e-GT (Paris 2010) © Photo : Charles Labriet

L’expérience de la compétition électrique

Un premier temps sceptique, Luc Marchetti relève le défi.

L’objectif est de concevoir une voiture de course 100 % électrique, aussi performante qu’une voiture thermique.

Pour motoriser ces bolides d’un nouveau genre, Exagon Engineering travaille main dans la main avec Siemens Corporate Technology, qui fournit les moteurs, et Saft, le leader mondial des batteries de hautes performances.

Le résultat est saisissant. La formule séduit les pilotes les plus exigeants :

Olivier Panis, Alain et Nicolas Prost, Franck Lagorce, tous saluent l’exploit technique et les performances sportives de l’Andros Car électrique.

Exagon Furtive e-GT (Paris 2010) © Photo : Charles Labriet

Plusieurs années d’avance

La pression du chrono, les conditions extrêmes du Trophée Andros Electrique, les chocs thermiques, le grand froid, l’utilisation intensive dans des conditions d’humidité extrêmes, le changement de rythme constant, les accrochages, ont permis à Exagon Engineering de percer le secret des performances, de la fiabilité et de la sécurité électrique.

Avec la complicité de ses partenaires Siemens et Saft, Exagon Engineering a acquis une maîtrise technologique qui lui donne plusieurs années d’avance.

Exagon Furtive e-GT (Paris 2010) © Photo : Charles Labriet

Un partenariat exclusif

Exagon Engineering s’est fait l’allié des plus grands dans le domaine de l’électrique, Siemens Corporate Technology pour les moteurs, Siemens NX pour les logiciels de conception, de simulation et de calculs, et Saft pour les batteries de hautes performances.

En échangeant régulièrement avec ses partenaires, Luc Marchetti a compris que l’alliance de leurs compétences pouvait résoudre les derniers freins liés à la propulsion électrique.

Exagon Furtive e-GT (Paris 2010) © Photo : Charles Labriet

Le déclic

À l’automne 2009, une conversation agit comme un déclic.

Un grand amateur de sportive lui explique qu’il ne croit pas en l’avenir d’une GT électrique, principalement à cause des limites d’autonomie et du manque de performances sur route.

Luc Marchetti sait que c’est le moment de le contredire :

il a la solution avec Saft et Siemens Corporate Technology qui lui accordent la licence de leur toute dernière technologie.

Une exclusivité rare, liée à la confiance acquise au cours de l’exercice délicat d’aligner la première série performante de course au monde 100% électrique.

Soutenu par des industriels français privés, Luc Marchetti crée Exagon MotorsTM qui va donner naissance à la première GT électrique Française, la Furtive-eGT.

Exagon Furtive e-GT (Paris 2010) © Photo : Charles Labriet

Une nouvelle expérience sensorielle de la route

La Furtive-eGT n’est pas une GT de plus.

C’est une nouvelle approche du grand tourisme, une nouvelle expérience de la route, une nouvelle approche de la conduite sportive alliée au confort.

La propulsion électrique procure des sensations inédites, notamment du fait de la disponibilité immédiate du couple.

Avec 480N.m de couple constant de 0 à 5000tr/min, la Furtive-eGT délivre des accélérations phénoménales, de 0 à 100km/h en 3,5s et atteint 287km/h sur circuit (limitée électroniquement à 250km/h).

Le silence qui accompagne ces performances, juste troublé par les filets d’air, accentue les sensations.

Au-delà des chiffres, c’est une expérience qu’il faut vivre au moins une fois dans sa vie.

Exagon Furtive e-GT (Paris 2010) © Photo : Charles Labriet

Un esprit & un style « à la française »

Dessinée par Exagon MotorsTM, la Furtive-eGT revendique une beauté classique intemporelle, un « esprit français » de l’automobile de prestige moderne, loin des modes et des tendances passagères.

Longue de 4,50m, avec des portes à faux avant et arrière très courts, le design se veut à la fois racé et dynamique, tout en privilégiant l’efficacité aérodynamique.

Pure, sans fioriture, la Furtive-eGT marque sa différence par des signatures bien à elle, comme le double bossage du toit, la signature lumineuse des phares avants, ou encore les montants arrière aérés.

Exagon Furtive e-GT (Paris 2010) © Photo : Charles Labriet

Une GT sportive & polyvalente

La Furtive-eGT entre de plein pied dans l’ère de l’automobile digitale, mais elle s’inscrit aussi dans la grande tradition des GT d’exception.

Voyageuse au long cours, il s’agit d’une véritable 2 2 qui accueille confortablement 4 passagers et leurs bagages, dans un habitacle tendu de cuir.

La Furtive-eGT se veut polyvalente, capable d’allier le comportement et les performances d’une sportive de premier plan, au confort d’une grande routière.

Exagon Furtive e-GT (Paris 2010) © Photo : Charles Labriet

Un châssis dessiné pour la propulsion électrique

À la différence de la concurrence, la Furtive-eGT a été conçue dès le départ pour recevoir une chaîne de traction électrique.

Le châssis a été développé pour offrir la meilleure répartition des masses en fonction de la taille et du poids des batteries.

Ces dernières constituent l’intégralité du plancher, ce qui est le gage d’un comportement routier sain et équilibré.

Exagon Furtive e-GT (Paris 2010) © Photo : Charles Labriet

Deux moteurs électriques Siemens Corporate Technology les plus compacts du marché

La Furtive-eGT est propulsée par deux moteurs Siemens Corporate Technology de dernière génération de 125kW chacun, soit l’équivalent de 340ch de 5000 à 10000 tr/min.

Ces moteurs sont actuellement les plus compacts et les plus légers du marché.

Ils sont à refroidissement liquide et ont un rendement hors normes.

Exagon Furtive e-GT (Paris 2010) © Photo : Charles Labriet

Batteries Saft lithium-ion dernière génération générateur de grande autonomie (optionnel)

Les batteries lithium-ion fabriquées par le spécialiste mondial Saft sont le coeur de la Furtive-eGT.

Ces batteries de dernière génération VL 4 délivrent 50 kWH (50000 watts/heure).

Elles garantissent une durée de vie de l’ordre de dix ans, elles assurent 3000 cycles de recharges et sont recyclables.

Leur autonomie est tout simplement stupéfiante, puisque selon les conditions d’utilisation, elles peuvent assurer de 197 km à 402 km d’autonomie sur le mode électrique seul.

Un générateur de grande autonomie (G.G.A) en option, vient porter cette autonomie à 807 km.

Exagon Furtive e-GT (Paris 2010) © Photo : Charles Labriet

Un système de sonorisation révolutionnaire

La Furtive-eGT sera la première voiture électrique équipée d’un système de sonorisation révolutionnaire, le « Hopman Sound TransferTM ».

Ce système transforme différents matériaux inhérents à la voiture en haut-parleurs.

Il transmet l’énergie vibratoire à la matière, afin qu’elle reconstitue une énergie acoustique.

La technologie brevetée du « Hopman Sound TransferTM » restitue une qualité de son harmonieuse sans l’encombrement d’une enceinte traditionnelle.

Le point de Stéréo est donc élargi à l’intégralité du volume.

Le « Hopman Sound TransferTM » doit être considéré comme une enceinte et fonctionne de la même manière.

Il se branche sur les sorties « Haut-Parleur » de n’importe quel amplificateur et diffuse également toutes les sortes de sources acoustiques connues.

Aucune modification de structure n’est à prévoir.

Le temps nécessaire au montage est de 2 minutes.

Exagon Furtive e-GT (Paris 2010) © Photo : Charles Labriet

La performance et l’autonomie réconciliées

Ce n’est un secret pour personne, le grand défi de la propulsion électrique est celui de l’autonomie des batteries.

Parler d’autonomie pour une batterie est bien réducteur, tant les conditions d’utilisations influencent sa capacité. Vitesse, accélération, consommation d’électricité par les équipements de bord (climatisation, radio…), tous ces paramètres jouent sur l’énergie disponible, donc l’autonomie.

Il faut communiquer « des autonomies » qui tiennent compte des modes de conduite adoptés.

Avec la complicité des batteries Saft, la Furtive-eGT est sans doute la voiture électrique qui dispose des plus grandes autonomies en mode tout électrique.

Exagon Furtive e-GT (Paris 2010) © Photo : Charles Labriet

Un Paris-Nice avec la Furtive-eGT, c’est possible

100% électrique, la Furtive-eGT peut rejoindre Paris-Nice grâce à la présence du G.G.A. (optionnel).

 

L’autonomie maîtrisée en mode tout électrique

La Furtive-eGT est la première GT électrique à garantir plusieurs autonomies moyennes en mode tout électrique, calculées selon les normes et les cycles européens de la consommation.

 

Consommation électrique

En cycle urbain (norme ECE15) : 161watts/heure/km

En cycle autoroute (norme EUDC) : 186 watts/heure/km

En cycle mixte : 173 watts/heure/km

 

Autonomie en mode 100 % électrique (hors G.G.A : Générateur de Grande Autonomie)

Autonomie à 50 km/h : 402 km

Autonomie à 90 km/h : 288 km

Autonomie à 110 km/h : 241 km

Autonomie à 130 km/h : 197 km

 

807 km d’autonomie avec le générateur de grande autonomie (G.G.A) – (EN OPTION)

La Furtive-eGT peut être équipée d’un générateur de grande autonomie (G.G.A), plus connu sous le nom anglais de « range extender ».

Il s’agit d’un petit moteur thermique, de faible cylindrée, qui vient recharger les batteries à la limite de leur autonomie.

Ce moteur n’entraîne pas les roues, il agit uniquement comme un générateur. Sa consommation est donc très faible, puisque ce dernier est optimisé pour un régime constant.

Le G.G.A porte l’autonomie totale de la Furtive-eGT à 807 km avec 25L d’essence sur cycle normalisé ECE15, ou 734 km avec 25L d’essence sur cycle normalisé Mixte.

 

La liberté retrouvée

Avec la présence du G.G.A (optionnel), le conducteur de la Furtive-eGT n’a plus à se préoccuper de rejoindre une borne de recharge.

Il a une totale liberté de mouvement, ce qui est la définition même de l’automobile :

la liberté d’aller et venir.

Une sensualité française au Pavillon de la France à Shanghai

Vitrine de la France à l’Exposition Universelle de Shanghai, le Pavillon de la France a accueilli en exclusivité la Furtive-eGT pour le tournage du film institutionnel de la marque.

José Frèches, le président de la COFRES (Compagnie Française pour l’Exposition Universelle de Shanghai), a accepté cette initiative avec enthousiasme, soulignant que la Furtive-eGT d’Exagon Motors™ représente le dynamisme, l’innovation, et l’avant-garde française de la mobilité :

« Je suis très heureux et fier d’avoir accueilli la Furtive-eGT au sein du Pavillon de la France à Shanghai, qui se veut la vitrine de ce que la France a de meilleur ».

Exagon Furtive e-GT (Paris 2010) © Photo : Charles Labriet

Une sensualité française

Dans le cadre du thème de l’Exposition universelle, « Meilleure ville, Meilleure vie », chaque pays dont la France a proposé un thème spécifique à ses cultures, à ses idées et à sa vision de futur.

Le thème qui a été retenu pour la France est la Ville Sensuelle.

Une sensualité qui rime avec celle de l’architecture du Pavillon et de la scénographie qui présente les plus grands noms de l’excellence française.

 

Jacques Ferrier et Pauline Marchetti, les architectes du pavillon de la France à Shanghai, ont déclaré en découvrant la Furtive-eGT :

« Utopie devenue réalité, la voiture électrique permettra bientôt de partager de manière inédite le nouveau paysage urbain.

Dans notre projet pour une ville sensuelle, le mouvement n’est plus une infrastructure fonctionnelle, mais bien le sixième sens indissociable du plaisir de vivre dans la métropole.

Libre, furtif, curieux, le déplacement dans la ville n’est plus rigide.

Il joue sur plusieurs modes, conjugue plaisir et respect, se fond dans la ville ; la technique devient plus performante pour se faire oublier… ».

Véritable écrin du luxe à la française, le Pavillon de la France a déjà reçu plus de 8 millions de visiteurs.

Exagon Furtive e-GT (Paris 2010) © Photo : Charles Labriet 

Le calendrier des prochaines étapes


Présentée en avant-première au Mondial de l’Automobile, la Furtive-eGT va maintenant suivre un programme de validation définitive qui conduira à sa commercialisation prévue fin 2012.

Exagon MotorsTM a pour ambition de produire la Furtive-eGT en petite série, à un rythme annuel d’une centaine de voitures.

Tout au long des deux ans à venir, Exagon MotorsTM tiendra informés la presse et les médias des évolutions de la mise en production de la Furtive-eGT.

 

Caractéristiques techniques

 

DIMENSION CHÂSSIS :

• Longueur : 4465 mm

• Largeur : 1910 mm

• Hauteur : 1330 mm

• Empattement : 2780 mm

• Voie AV : 1635 mm avec pneumatique en 235/35/20 (pneus du salon)

• Voie AR : 1635 mm avec pneumatique en 275/35/20 (pneus du salon)

• Poids : 1600kg (à vide)

• Nombre de place : 4

• Châssis mixte nid d’abeille carbone/aluminium/acier

 

FREINAGE :

• 4 freins à disque frein régénératif sur les roues arrière

• Dimensions :

– Avant : 398 mm

– Arriere : 360 mm

 

MOTEUR :

• Siemens

• Puissance 2 x 125 kW soit 340Ch de 5000 à 10 000 tr/min

• Couple 480 N.m de 0 à 5 000 tr/min

• Rapport poids/puissance : 5.3 kg/ch

 

BATTERIE :

• SAFT Lithium-ion

• Capacité : 50kWh

• Tension : 700Volts

• Durée de vie minimum : 3000 cycles

• Temps de charge : 3h30 de 20% à 80% de la batterie

 

TRANSMISSION :

Propulsion avec différentiel autobloquant mécanique

 

BOITE DE VITESSE :

• 3 vitesses* avec palettes au volant (*du fait de la grande plage d’utilisation des moteurs électriques)

• Sans embrayage

• Marche AR faite par inversion du sens de rotation du moteur (vitesse limitée électroniquement)

 

DIRECTION :

Rayon de braquage : 11.50 m

 

ÉQUIPEMENTS de série :

• Climatisation

• Bi-Xénon

• Régulateur de vitesse

• ABS/ESP/Anti-patinage

• GPS

 

CHARGEUR :

Chargeur intégré à la voiture (Interne aux Inverters SIEMENS)

 

PERFORMANCES :

• 0-100 km/h : 3.5 sec

• 0-160 km/h : 8.8 sec

• 0-200 km/h : 14.6 sec

• 400m DA : 11.9 sec

• 1000m DA : 21.9 sec

• Vmax 287 km/h limitée électroniquement à 250km/h

 

AUTONOMIE :

• 307 km en tout électrique extensible à 807 km avec 25L d’essence sur cycle normalisé ECE15

• 280 km en tout électrique extensible à 734 km avec 25L d’essence sur cycle normalisé Mixte

En vitesse stabilisée en tout électrique :

• A 50km/h : 402km

• A 90km/h : 288km

• A 130km/h : 197km

Générateur de Grande Autonomie (G.G.A) – (en option) :

• Il s’agit d’un prolongateur d’autonomie thermique qui recharge les batteries.

• Fonctionne à un régime constant (optimisation de la consommation, des émissions polluantes)

Les valeurs indiquées n’ont qu’une valeur informative, indicative et non contractuelle.

Exagon Furtive e-GT (Paris 2010) © Photo : Charles Labriet

Exagon Furtive e-GT (Paris 2010) © Photo : Charles Labriet 

 

© 2010 Exagon Engineering. Tous droits réservés.


Les renseignements et spécifications techniques contenus dans ce document sont donnés sous réserve de modifications.


« Furtive-eGT » et « Exagon MotorsTM » sont des marques déposées de la société Exagon Engineering.