Donkervoort D8 GT – De l’usine à la victoire en seulement un week-end

Classé dans : Actualités - Donkervoort (NL) | 0

 

Donkervoort D8GT.

 

Lors de la présentation en 2007 de la Donkervoort D8 GT, la FIA avait invité son constructeur, Donkervoort Automobielen, à participer au nouveau championnat FIA GT4 Sports Light Series.


Après un an et demi de travail acharné, Donkervoort peut annoncer les premiers kilomètres en course de la D8 GT, parcourus à l’occasion du championnat FIA GT4 Sports Light, qui se sont déroulés en parallèle aux 24 Heures de Spa-Francorchamps.

 


Donkervoort D8GT.

 

 

De plus, c’est une réussite totale, puisque Donkervoort a remporté les 1ère et 3e places dès ses premiers kilomètres de course parcourus !

 

Le développement et la production finale de la D8 GT aura duré un peu plus longtemps que prévu, et ce en raison du besoin de perfection de Joop Donkervoort, portant sur tous les aspects de la voiture.

C’est le nouveau châssis/carrosserie, intégralement fabriqué en fibre de carbone, qui a fait l’objet du développement principal. Une fois cet élément achevé et réussi – résultant en un châssis/corps extrêmement léger et résistant, faisant de cette voiture de 650 kg la GT la plus légère jamais construite au monde – le développement s’est ensuite concentré sur la ligne de transmission.

Ce qui explique que les premières D8 GT ont été achevées quelques jours seulement avant leurs débuts en championnat FIA GT4 Sports Light Series à Spa-Francorchamps.

Donkervoort a logiquement entamé ce week-end avec des sentiments mitigés, ne sachant pas précisément ce que l’on pouvait espérer d’un tout nouveau concept qui n’avait encore jamais été testé auparavant.

S’inscrivant dans la tendance actuelle de l’industrie automobile visant à réduire les émissions de CO2 en diminuant le poids des véhicules, le nouveau championnat GT4 Sports Light Series a été instauré par la FIA pour les voitures de sport homologuées pour la route d’un poids minimum de 750 kilogrammes (ce qui implique que Donkervoort a même été contraint d’augmenter le poids de sa D8 GT pour pouvoir participer).

 

Les participants à la nouvelle catégorie GT4 Sports Light sont intégrés aux courses du championnat GT4 FIA existant. Dans la catégorie Sports Light, la D8 GT affronte des marques telles que KTM (X-Bow) et Lotus (2-Eleven), alors qu’Aston Martin (V8 Vantage), Audi (TT), BMW (Z4), Corvette (Z06-R GT4), Ford (Mustang), Maserati (Trofeo Light), Nissan (350Z) et Porsche (Cayman) participent au championnat GT4. Les temps au tour entre les catégories légères (light) et « lourdes » sont très proches.

 

Denis Donkervoort & Stéphane Wintenberger.

 

Ce week-end, Donkervoort Racing a participé avec sa propre équipe d’usine. Au volant des deux D8 GT qui étaient inscrites, se trouvaient le pilote français Stéphane Wintenberger et le Néerlandais Denis Donkervoort.

Bien évidemment, l’objectif principal de cette saison est d’acquérir de l’expérience dans la catégorie Sports Light du GT4 et de participer sérieusement au championnat de la saison prochaine.

À Spa, Donkervoort a obtenu des résultats très prometteurs qui le rassurent complètement sur le potentiel de la D8GT.

En effet, dès la deuxième course de la D8 GT, Denis Donkervoort s’est montré capable de se frayer un chemin vers le podium (3ème place) ; « Après quelques problèmes de rodage, je pense que nous nous sommes considérablement améliorés au cours du weekend. J’attends les prochaines courses à Brno avec impatience, j’espère que nous serons en mesure d’y maintenir et même d’améliorer encore les bons résultats déjà obtenus. »

La troisième course du week-end, une course d’endurance, a prouvé la fiabilité de la Donkervoort, seule voiture de la catégorie GT4 Light à terminer l’épreuve et donc victorieuse de la catégorie.

Le pilote de la D8 GT, Stéphane Wintenberger, est même parvenu à battre tous ses concurrents dans la catégorie Sports Light du championnat, en obtenant la 1ère place, ainsi qu’une 8e place au classement général ; « Je suis très heureux de ces résultats. J’ai pris beaucoup de plaisir à conduite ; ce week-end a constitué une expérience très agréable et réjouissante. J’adore la voiture et la course s’est très bien déroulée. De nombreuses améliorations ont été réalisées ce week-end et je pense que vous pouvez à l’avenir vous préparer à nous voir davantage. »

Le fait que Donkervoort soit reparti avec une 3ème et une 1ère place a surpassé toutes les attentes.

Il existe bien évidemment toujours de nombreux aspects susceptibles d’être améliorés et perfectionnés, mais ces résultats ont montré que la D8 GT possède un potentiel énorme.

 

Donkervoort D8GT.

 

Le calendrier provisoire pour 2008 est :

12-14 Septembre : Brno, République Tchèque

4-5 Octobre : Nogaro, France