Démarrage de la production de la Donkervoort D8 GT.

Classé dans : Actualités - Donkervoort (NL) | 0

 

 Donkervoort D8 GT 2009.



Dans l’usine Donkervoort, la production de la D8 GT a commencé.


La D8 GT avait été présentée lors du Salon de l’Automobile de Genève 2007.


Pendant un an, Donkervoort a concentré ses efforts afin de rendre le prototype prêt à la production.

 


 

Donkervoort D8 GT 2009.

 

Depuis le 22 mai 2008, la production bat son plein et les premières voitures seront livrées aux clients au mois d’août.

La D8 GT est née des enseignements tirés de l’expérience acquise sur les circuits. L’objectif était de construire une voiture fermée et de parvenir ainsi à en améliorer l’aérodynamique.

Les premières expériences ont été menées en 2004 et en 2005, lorsque le record du tour des voitures de série fut battu à deux reprises sur le circuit de Nordschleife.

La voiture avec laquelle le record avait été remporté était équipée d’un hard top, ce qui avait considérablement amélioré l’aérodynamique. C’est à partir de ces expériences que la version D8 GT est née, sur base de l’actuelle D8, en y ajoutant un toit fixe et des portes papillon. Seule la partie avant du châssis est demeurée inchangée par rapport à celle de la D8 ouverte.

 

Donkervoort D8 GT 2009.

 

De nombreux aménagements

 

Mais ce ne sont pas seulement le toit et les portes papillon qui différencient la D8 GT de la version actuelle de la D8. Le nez de la voiture a en effet entièrement été modifié en faveur de l’aérodynamique. Les phares ont été intégrés et de grandes ouvertures ont été pratiquées pour le refroidissement.

La suspension de la roue a été modifiée, suite à quoi l’empattement a augmenté de pas moins de huit centimètres. Les freins ont été conçus spécialement pour la D8 GT par Tarox, de même que les jantes 17 pouces au poids léger, qui ont été exclusivement fabriquées pour la GT.

Moins d’émission de CO2 grâce au poids léger

Dans la D8 GT, il est fait grand usage de fibres de carbone. Le résultat est que le toit et les portes de la nouvelle GT pèsent moins lourd que le toit et les portes en tissu du roadster D8. Le poids total de la voiture est de 650 kilos, ce qui fait de la nouvelle Donkervoort, la GT la plus légère au monde.

Donkervoort fournit ainsi une nouvelle approche de la solution au problème du rejet de CO2 :

la voiture satisfait parfaitement aux normes les plus sévères en matière d’émission.

Le nouveau toit apporte également une rigidité supérieure au châssis, déjà particulièrement rigide. La carrosserie de carbone contient des crashbox et barres de renfort intégrées, qui augmentent la sécurité passive du véhicule.
 

 

Donkervoort D8 GT 2009.