DODGE VIPER SRT-10(2004).

Classé dans : Actualités - Dodge (USA) | 0

Dieter Zetsche, Président et Chief Executive Officer de Chrysler Group, a confirmé lors du Salon de Détroit (NIAS) que la plus ancienne marque du groupe sera introduite sur différents marchés dans le monde entier. La marque Dodge célèbre cette année, son 90ème anniversaire.

Le lancement européen de la Dodge Viper SRT-10 marquera le début de cette nouvelle ère, qui se poursuivra par la commercialisation d’une gamme internationale de nouvelles berlines dès 2006.

Le retour annoncé.

Complètement re-stylée il y a un an et commercialisée depuis 2 ans aux States, la Dodge Viper continue à symboliser les performances extrêmes et le caractère exubérant. Grâce à ses nombreux succès dans les séries »Le Mans » (Catégorie FIA GT2) elle est en passe de devenir une véritable légende automobile. La nouvelle génération de la Viper fut présentée sous la forme du concept-car GTS/R en 2000 au North American International Autoshow de Détroit.
La Viper SRT-10, conserve cependant son titre « d’ultime voiture de sport américaine » tout en se positionnant comme l’icône de la marque Dodge.

La division des opérations de véhicules performants du groupe Chrysler, en créant la 3ème génération de Viper, donne aux fidèles propriétaires, un ensemble de dispositifs nouveaux, qu’ils souhaitaient depuis quelques temps déjà, tout en ne reniant pas « l’esprit Viper ».

Le résultat ? nous avons ici une Viper plus raffinée qu’auparavant avec des performances accrues, combiné à un style toujours aussi outrancier, mais qui maintient son héritage de sportive typiquement américaine.

Selon Darryl Jackson (Vice President Dodge Division) « elle offre, tout ce dont un passionné de l’automobile voudrait posséder, elle sera la plus extrême, la plus rapide et la plus puissante des voitures de ce segment ».

Nouvelle couleur pour 2005.

Parmi les nouveautés, l’on trouve une ligne avant abaissée, des festons latéraux profondément découpés ( faisant référence aux premiers modèles de Viper) une structure générale faisant appel aux matériaux du futur, comme l’injection de résine moulée (Resin Injection Molded-RIM) et les matériaux composites (Sheet-Molded Composite Panels-SMC) utilisés notamment, pour l’armature du pare-brise, le capot, les panneaux arrières, les amortisseurs avant, les portes ainsi que la calandre avant et arrière.

L’habitacle de cette stricte deux places, se complète d’un tableau de bord incurvé de façon à ce que le pilote puisse être au courant de tout les paramètres de conduite, en un seul regard.

Le démarrage se fait à l’aide d’un bouton poussoir (rouge) en référence aux voitures de course.

Avec l’abandon du massif arceau arrière, caractéristique de la Viper précédente (RT/10), cela permet au modèle actuel, d’offrir une vraie capote manuelle, capable de dépasser les 100km/h sans s’envoler !

Changement de sigle également, puisqu’il faudra désormais appeler la Viper, la SRT-10 pour »Street and Racing Technology », classification officielle des modèles spéciaux et hautes performances de la firme de Détroit.
Question design, il est à remarquer que le capot se perce de nombreuses aérations, destinées à mieux refroidir le fabuleux V-10 qui s’émeut dessous. Les évacuations latérales induisent la conception de nouvelles ailes avant et arrière, beaucoup plus aérodynamiques.

Les versions US conservent la sortie d’échappement sur chaque côté, tandis que les versions européennes auront droit à deux doubles sorties séparées, implantées dans le bas du bouclier arrière, à effet de sol.

Remarquons également les jantes chromées, d’un nouveau dessin et d’une largeur de 19 pouces à l’arrière ainsi que le coffre intégrant un léger aileron destiné à augmenter l’appui à grande vitesse.

Côté confort intérieur, nous trouvons les sièges recouverts de cuir et daim idéalement enveloppant, et le pédalier qui en profondeur se règle électriquement, de même que le volant, ce qui permet de trouver une position de conduite idéale. Côtoyant celui-ci, une batterie de manomètres, en position verticale, nous inspire un petit air de course tout comme le tunnel central, imposant,munit du petit levier de vitesses et le tachymètre gradué jusqu’à 350km/h.

Malgré de nombreux changements, le Doge Viper conserve intact, l’esprit de la première génération, à savoir ; un roadster avec ticket direct pour le paradis du plaisir mécanique.

Pour la motorisation, le V-10 de la première génération faisait office de pionnier dans la production mondiale, depuis son architecture d’avant-garde a fait des émules, il fallait donc que la Viper SRT-10 défende âprement sa position de leader.

C’est chose faite depuis, puisque l’on a augmenter la course( de 98,6mm à 100,6mm) et l’alésage ( de 101,6mm à 102,4mm) dans chaque cylindre, gagnant ainsi 287cc. Cela nous conduit donc à une cylindrée de 8277cc !!(505 cubic inch, nom inscrit sur la boîte à air.)

Ce moteur avec sa distribution à arbre à cames central et ses 20 soupapes, est construit en aluminium et les conduits d’admission/d’échappement ont été retravaillés, le volant moteur est aussi plus léger. Les quelques 500cv sont libérés à 5600tr/min et le couple titanesque de 72,6Mkg à 4200tr/min.

Le tout est accouplé à une boîte manuelle ( TREMEC T-56) à six rapports dont l’étagement long, permet une vitesse de 296km/h.

Le 0 à 100km/h est franchit en 4 »8 et le 1000m DA se fait en 22 »5.

Suite aux critiques des européens, le châssis de la Viper avait été profondément remanié pour le modèle 1997 et la sortie du coupé GTS.

La SRT-10 conserve la même architecture, mais plus d’une centaine d’améliorations furent apportées au modèle, notamment au niveau des trains roulants. Les éléments de renfort sont plus nombreux, permettant de conserver une bonne rigidité et ce, malgré la suppression de l’anneau central.

L’amortissement triangulé à 4 roues indépendantes fut revu et utilise de nouveaux éléments en aluminium.
Remarquons encore que, en qualité de sportive pure et dure, la Dodge Viper SRT-10 ne dispose d’aucune aide électronique au pilotage, c’est donc au pilote de savoir ce qu’il fait lorsque la situation s’avère critique, elle ne vous pardonnera aucune erreur d’attention !

L’ABS, apparu en 2000 sur le précédent modèle est l’unique concession au progrès.

Heureusement, le freinage est assuré par le système BREMBO à 4 disques ventilés de 355mm et étriers à 4 pistons, mais attention, on ne stoppe pas toujours facilement un « reptile » de 1546kg !

En résumé, l’on est en droit de se réjouir que le Groupe Daimler-Chryler organise le retour de Dodge sur le vieux continent, puisque en 2005-2006 la Dodge Viper SRT-10 ne sera plus badgée Chrysler et pourra être commercialisée, dans un premier temps, via le réseau des concessionnaires Chrysler, pour ensuite passer directement sous l’enseigne Dodge.

Pour un prix d’environ 100.000 euros, croyez-moi, peu d’automobiles seront capables de vous donner un frisson aussi intense qu’une Viper, elle vous instille un venin qui tout en ne vous tuant pas, vous rend inguérissable !

CARACTERISTIQUES TECHNIQUES.

Longueur : 4.459 mm.

Largeur : 1.911 mm.

Hauteur : 1.210 mm.

Empattement : 2.510 mm.

Poids : 1.546 Kg.

Moteur : V-10 à 90° 0 20 soupapes et 1 ACT, en position longitudinale avant.

Cylindrée : 8.277 cc.

Alésage et course : 102,4mm x 100,6mm.

Puissance : 506 CV à 5600 tr/min (soit 60 CV/L).

Couple : 712 Nm à 4200 tr/min.

Taux de compression : 9.6 : 1

Alternateur : 136A à haut débit.

Transmission : Boîte manuelle à 6 rapports

Rapport poids/Puissance : 3,55 Kg/CV

Freins Av : Disques ventilés de 355 mm.

Freins Ar : Idem.

Pneus Av : Michelin Pilot Sport ZP avec capteur de basse
pression dans la valve de gonflage de P275/35 ZR 18.

Pneus Ar : Michelin Pilot Sport ZP avec capteur de basse
pression dans la valve de gonflage de P345/30 ZR 19.

Radio :AM/FM/CD avec chargeur 6 cd et puissance de 310-watt.

Répartition du poids (% Av/Ar) : 48/52.

Réservoir : 70L (95 octanes, sans plomb.)

Consommation : Moyenne de 16,6 L/100Km selon la conduite !

Vitesse : 296 Km/h.

Accélérations:

0 à 100Km/h : 4 »8.

1000 m DA en 22 »5.

Prix (USA) : 81.090 $

Prix (Europe): env 100.000 €.