Le Dodge Hornet Concept sera présenté à Genève.

Classé dans : Actualités - Dodge (USA) | 0

Dodge présentera un nouveau concept car du segment B lors du prochain salon de Genève. Le Hornet Concept est, selon ses créateurs, un mélange de rationalité à l’européenne de par ses dimensions, et d’extravagance américaine de par son look agressif. L’aspect fonctionnel et polyvalent de son intérieur nous paraît également être de facture européenne.

Dodge Hornet Concept (Genève 2006).

« Nous voulions que la Hornet soit agréable à conduire, dynamique, agile et qu’elle ait un intérieur modulable et spacieux » explique Mark Moushegian, responsable du design extérieur. « Mais nous projetions en même temps, de créer un véhicule ayant une personnalité typiquement américaine afin d’étendre l’image et la présence de la marque Dodge en Europe et sur les marchés internationaux, particulièrement sur le marché d’entrée de gamme. »

Dodge Hornet Concept (Genève 2006).

« … Nous voulions particulièrement agrandir le volume intérieur. C’est pourquoi la Hornet est presque aussi large qu’un véhicule de segment C », poursuit M. Moushegian.

Dodge Hornet Concept (Genève 2006).

Sous le capot se trouve un moteur quatre cylindres suralimenté de 1,6 litres, 16 soupapes avec système de calage variable de la distribution (VVT) qui développe 170 CV (127 kW) et un couple de 224 Nm à 4000 tr/mn.

Dodge Hornet Concept (Genève 2006).

Détail très tendance : les portes s’ouvrent pour révéler l’absence de pilier B.

Inspirées des verres des lunettes de soleil, toutes les vitres du véhicule, y compris l’immense toit ouvrant, sont présentées dans une teinte « Blue View » qui contraste avec l’extérieur de la voiture, couleur « Liquid Silver ».

Dodge Hornet Concept (Genève 2006).

L’habitacle traité de façon sportive, est très flexible, nous promet-on. Les sièges en mousse prennent peu de place, sont exceptionnellement minces mais confortables cependant et exposent délibérément une structure en aluminium en finition argent brillant. Les armatures des sièges sont recouvertes d’un tissu noir doux enduit d’uréthane, tandis qu’un tissu noir piqué finement est utilisé sur les coussins des assises et les inserts du dossier. Les ceintures de sécurité sont intégrées aux sièges.

Dodge Hornet Concept (Genève 2006).

L’intérêt des sièges avant réside avant tout dans leur capacité d’adaptation. Le siège baquet du passager avant comme la banquette arrière trois places (pliable deux tiers/un tiers) se rabattent vers l’avant pour former un plancher plat. La manipulation est facilitée par les appuis-tête qui se plient vers l’avant pour se loger entre le dossier et le siège. Le sol de l’habitacle est recouvert d’un caoutchouc à texture nid d’abeille attrayant et résistant.

Dodge Hornet Concept (Genève 2006).

Les sièges arrière peuvent reculer de 225 mm afin de procurer plus d’espace aux jambes des passagers arrière. De plus, ils sont pivotant et peuvent s’arrimer au niveau du seuil du hayon. Cette position permet un important entreposage vertical derrière les sièges avant. Accessibles aux passagers indépendamment de leur position longitudinale, de longues barres sont montées en hauteur sur chaque bouclier et servent aussi à suspendre les vêtements.

Dodge Hornet Concept (Genève 2006).

Le panneau de porte du conducteur contient un kit de premiers soins, un coffret de rangement ouvert et un casier fermé avec une poignée qui peut être sorti de la voiture. La porte du passager contient des casiers ouverts et fermés plus un coffret à sangles élastiques destinés à retenir les objets rangés. Tous les coffrets sont amovibles et peuvent être facilement remis en place en fonction des besoins de l’utilisateur. De plus, les concepteurs ont conçu la Hornet comme un véhicule aisément personnalisable grâce à des éléments et des accessoires d’appoint intérieurs et extérieurs.

Dodge Hornet Concept (Genève 2006).

Les deux portes avant possèdent également une poche de rangement articulée juste au-dessus de la télécommande. La porte arrière du côté du conducteur contient une petite glacière tandis que la porte opposée intègre un module de table pliante. Sur toutes les portes, des accoudoirs recouverts de tissu avec des porte-gobelets intégrés et les airbags latéraux sont dissimulés dans les armatures en tissu surpiqué.

Le tableau de bord modulaire est conçu pour convenir à la conduite à droite ou à gauche.

Dodge Hornet Concept (Genève 2006).

Le bloc compteurs en forme de triangle à trois cercles et six compteurs attaché au tableau de bord se déplace avec la colonne de direction. Un accoudoir indépendant en porte-à-faux « flotte » par-dessus le bloc de commande avant et pivote vers le bas pour ne pas gêner l’accès au levier de vitesse mécanique six rapports en cas de conduite agressive.

« Costaud, impertinent et pressé de se montrer, le concept Dodge Hornet apporte au segment B du marché une entrée de gamme qui s’avère être une combinaison idéale de « fun » américain et de fonctionnalité européenne », c’est ainsi que chez Dodge se profile l’avenir.

Dodge Hornet Concept (Genève 2006).

Caractéristiques techniques principales du Concept Dodge Hornet.

Poids et dimensions.

Poids du véhicule 1.409 kilos
Longueur 3.846 mm
Empattement 2.534 mm
Porte-à-faux avant 680 mm
Porte-à-faux arrière 632 mm
Largeur 1.932 mm
Hauteur 1.566 mm
Voies avant et arrière 1524 mm
Angle d’attaque 19,2 degrés
Angle de fuite 25,9 degrés
Diamètre de braquage 10,7 m

Moteur et transmission.

Carburant Essence
Nombre de cylindres 4, en ligne, suralimenté
Nombre de soupapes par cylindre 4
Cylindrée 1,6 L.
Arbre à cames 1, en tête
Puissance 127 kW (170 ch SAE)
Couple 224 Nm à 4000 t/min
Boîte de vitesse Manuelle à 6 rapports
Traction Sur les roues avant

Châssis

Suspension avant McPherson
Suspension arrière Semi indépendante
Pneus avant et arrière P185/50 R 19
Jantes 19” x 6,5”

Performances estimées.

Accélération de 0 à 97 km/h 6,7 sec.
Vitesse de pointe 209 km/h