Dodge Viper SRT 10 Coupé (Millésime 2006).

Classé dans : Actualités - Dodge (USA) | 0

La légende de la Dodge Viper a commencé par la Viper RT/_Roadster de 1992 et s’est développée avec l’introduction en 1996 de la Viper GTS Coupe.

Lorsque la troisième génération du modèle fit son apparition début 2003, elle le fit sous forme d’un cabriolet.

Pour 2006, la Viper SRT10 se décline en un coupé radicalement neuf.

La demande pour un Coupé Dodge Viper a débutée le jour ou nous introduisions le cabriolet pour 2003 a dit Dan Knott, directeur du département Street and Racing Technology de Chrysler.

La Viper coupe SRT10 de 2006 est une évolution normale de l’héritage de la Viper et instille l’enthousiasme parfais que l’on souhaite trouver dans une sportive américaine.
Tout comme le précédent modèle celui-ci présente un toit en « double bulle » ainsi qu’un spoiler arrière surplombant les feux arrières.

La résistance à la torsion y est supérieure à celle du cabriolet du fait de la présence du toit.

Son V10 de 8,3L et 500 CV délivre une accélération impressionnante : de 0 à 100km/h en moins de 4 sec tandis que son design est Dodge de bout en bout ; les flancs profondément encastrés, le capot moteur surbaissé, les ailes étirées et la calandre en croix.

L’aérodynamique a également été prise en compte dans le processus de développement : la pente de la ligne de toit et l’aileron arrière permet au coupé de coller à la route et lui confère une stabilité impressionnante à grande vitesse.

Les seuls éléments de carrosserie en commun avec le cabriolet sont le spoiler et les passages de roues ainsi que le capot moteur et les portes.

Outre le toit et le coffre, les autres nouveautés du coupé concernent le cadre du pare-brise, les vitres latérales, le bouclier arrière, les enjoliveurs et les optiques arrière.

Le dessin du nouveau couvercle de coffre tient compte de l’élément confort mais sans négliger l’harmonie de l’architecture de l’ensemble. Le coffre est parfaitement intégré dans l’arrière de la voiture et sa faible hauteur facilite considérablement le chargement. De plus, ouvert, il est solidement maintenu en position par des amortisseurs à gaz.

Le design du coupé Viper SRT10 respecte l’héritage Dodge Viper avec notamment le troisième feu stop surélevé(Center High Mounted Stop Light, CHMSL).

Pour son lancement, la Dodge Viper SRT10 coupé sera proposée en Viper Blue avec une double bande Stone White, faisant référence au modèle GTS de 1996.

Autre particularité, c’est la structure du toit et son plafond : elle est ainsi faite qu’elle peut accueillir une cellule de sécurité tout en garantissant une garde au toit aussi large que possible.

Du fait de son architecture spéciale, la Viper SRT10 coupé propose un coffre à bagages assez important pour ce type de véhicule ; 0,180m3, c’est -à- dire 0,11m3 de plus que le roadster SRT10.

Côté moteur, la Viper SRT10 annonce pas moins de 500ch, un couple de 712Nm et une cylindrée de 8,3L tout ceci pour un V10 tout alu.

La transmission quant à elle, est confiée à une boîte manuelle à six rapports.

Du point de vue freinage, la Viper SRT10 coupé est équipée à l’avant d’un système Brembo à étriers à deux pistons opposés et à l’arrière d’un système à étriers à deux pistons opposés et quatre disques ventilés de 355mm, un système ABS est là pour éviter le blocage des roues.

La Dodge Viper SRT10 coupé peut offrir son pilote, une parfaite symbiose entre plaisir à l’état pur et sensations fortes, grâce , notamment à un amortissement à quatre roues indépendantes dérivé de la course utilisant des bras de guidage et des articulations hautes performances en alu ainsi que des combinés ressort -amortisseurs légers.

La transmission aux roues est assurée par un différentiel Dana 44-4 Hydra-Lok à glissement limité asservi au couple.

La Viper SRT10 coupé s’envole sur d’imposantes jantes en aluminium forgé de 18 x 10 pouces à l’avant et de 19 x 13 pouces à l’arrière, toutes pourvues de Michelin qui permettent de conserver la maîtrise du véhicule et de continuer à rouler même à pression zéro, ces pneus disposent en outre de capteurs de perte de pression intégrés aux valves.

Toujours assemblée à la main à l’usine de Conner Avenue à Detroit, le coupé SRT10 2006 sera disponible, aux Etats-Unis vers la fin 2005.

CARACTERISTIQUES TECHNIQUES.

Moteur : 10 cylindres en V à 90° en alliage d’aluminium.

Cylindrée : 8,3 L.

Alésage et course : 102,4mm x 100,6mm.

Distribution : OHC, 20 soupapes

Alimentation : injection électronique séquentielle
multipoint.

Taux de compression : 9,6 :1

Puissance : 500 CV à 5600 tr/min.

Couple : 712 Nm à 4200 tr/min.

Dépollution : quatre catalyseurs trois voies, sondes lambda chauffées.

Transmission : boîte 6 vitesses avec overdrive.

Empattement : 2510 mm.

Longueur : 4459 mm.

Largeur :1911mm.

Hauteur : 1234 mm.

Poids : 1546 kg.

Réservoir : 70 Litres.

Suspension avant: bras triangulés supérieurs et inférieurs
en alu.

Suspension arrière : bras triangulés supérieurs et inférieurs en alu.

Pneus avant: Michelin ZP P275/35 ZR18.

Pneus arrière : Michelin ZP P345/30 ZR19.

Jantes : 10 x 18 à l’avant & 13 x 19 à l’arrière.

Freins avant : 355 x 32 disques ventilés, étrier à 4 pistons ABS

Pneus arrière : 355 x 32 disques ventilés, étrier à 4 pistons ABS et frein à main avec étrier flottant à 1 piston.