CHEVROLET CORVETTE C6, millésime 2005.

Classé dans : Actualités - Corvette (USA) | 0

Après Detroit et Genève, c’est au Mondial de L’AUTOMOBILE à Paris, que Chevrolet présentait la nouvelle Corvette, plus puissante (de 344 à 400 CV = +56 CV), plus dynamique et plus courte (de 4,55m à 4,43m = -12cm).

Le but ultime, selon les ingénieurs de GM, est de créer une Corvette qui soit capable de surclasser n’importe quelle autre voiture de sport actuelle ; il fallait débuter le 21è siècle avec une conception nouvelle du modèle!

L’ensemble stylistique rappelle les Corvette du passé par le bossage central du capot, les feux arrière ronds et l’échappement à 4 sorties et les Corvettes C5R qui ont dominer, ces dernières années, les épreuves d’endurance, par la face avant à phares carénés et non escamotables. L’ensemble donne une « gueule » à la voiture qui lui faisait défaut auparavant.

Chevrolet Corvette C5R à Sebring en 2003.

La Corvette C6 2005, offre un profil plus tendu, aérodynamiquement très efficace (Cx 0,28) et qui permet une excellente stabilité à grande vitesse.

Le V-8 Small block (LS2) de 6.0L équipe la nouvelle Corvette. Avec une puissance de 400 CV et un couple de 542 Nm à 4400 tr/min, c’est le moteur de base le plus puissant jamais installé dans une Chevrolet Corvette.

Pour la transmission, il y a le choix entre une boîte automatique à 4 rapports (HYDRA-MATIC 4L65-E) ou une boîte manuelle à 6 vitesses (TREMEC) disponible avec deux rapports de boîte. Le passage des vitesses est facilité par les nouvelles bagues de synchronisation. La boîte automatique est une version améliorée de la 4L60-E de la Corvette C5. Elle est capable d’encaisser les quelques 542 Nm du couple du moteur LS2.

Il est à noter que non seulement, le moteur LS2 fournit une puissance impressionnante, mais dans un soucis d’efficacité, revendique également une meilleure combinaison du rapport puissance/économie de carburant, nous avons ici une consommation estimée à 11 litres/100km.

Autre modification par rapport à la version 2004, les jantes de 18 pouces à l’avant et de 19 pouces à l’arrière, surmontées d’ailes élargies.

En ce qui concerne l’aérodynamique, pas moins de 400 heures d’essai en soufflerie y ont été consacrées, aidées par la modélisation numérique.
L’habitacle a été complètement repensé, se déclinant dans le meilleur cuir alliant douceur, lustre et clarté du matériau. L’aluminium anodisé accentue la perfection du cockpit, tant dans les commodos que dans les poignées de porte ainsi que le tableau de bord, réduisant de manière significative l’éblouissement dû au soleil ainsi que la résistance aux changements de température et aux empreintes digitales.

Remarquons encore que c’est la première fois depuis 1962 qu’une Corvette n’a pas de phares avant rétractables. Les ampoules sont ici au xénon avec décharge à haute intensité.

Un système de navigation par DVD à commande vocale, ainsi qu’un GPS pourvu du système ON STAR (positionnement de la voiture par satellite ainsi que liaison directe avec les services de secours et garages de la marque) font également partie de l’équipement.

La suspension a été en partie reprise du modèle C5 (ressorts transversaux à lame et triangles), mais les bras de commandes, les rotules, les ressorts, les paliers, les amortisseurs, les barres stabilisatrices et crémaillère de suspension furent remodelées.

Le châssis se compose d’un plancher sandwich en matériaux composite, d’un tunnel central structurel alors que le moteur et le transmission sont montés à l’arrière de l’essieu avant ; l’ensemble à été complètement repensé au vu des performances globales de la voiture.

Les pneumatiques peuvent se résister pendant plusieurs kilomètres à rouler à plat, tandis que le nouveau système de suspension magnétique aide au pilotage (détermination des inégalités de la route et adaptation de l’amortissement selon les surfaces rencontrées, de manière quasi instantanée).

Ce système inauguré en 2003 sur la Corvette 50ème anniversaire, permet de choisir entre les modes de conduite « tourisme » ou « sportif ».

Le tableau de bord reprend le design à double courbe typique des Corvette, tandis que les couleurs vives de l’habitacle sont valorisées par quelques accents de chrome.

Parmi les nouveautés nous trouvons aussi le système de démarrage KEYLESS ACCESS, démarrage sans clef avec bouton.

En conclusion cette 6eme génération de Corvette devrait être plus facile à conduire que celles précédentes et se montrer plus à l’aise dans toute les situation de conduite.

La Corvette coupé, millésime 2005 est entré en production en septembre 2004, alors que la version cabriolet vient de débuter sa production à l’automne 2004, comme les premières livraisons pour l’Europe.

CARACTERISTIQUES TECHNIQUES.

Longueur : 4435mm.

Largeur : 1844mm.

Hauteur : 1246mm.

Empattement : 2686mm.

Poids à vide : 1470kg.

Réservoir de carburant : 68,1 litres

Pneus avant 245/40ZR 18

Pneus arrière 285/35 ZR 19.

Moteur : V8 à 90°.

Alésage et course : 101,6mm x 92mm.

Cylindrée : 5970cc

Couple : 542 Nm à 4400tr/min.

Taux de compression : 10.9 :1

Puissance : 400 CV à 6000tr/min.

Transmission : boîte manuelle à 6 vitesses ou boîte automatique à 4 vitesses.

LE PACK PERFORMANCE Z 51.

Ce Pack permet à la Corvette coupé de rivaliser, du point de vue du comportement routier, avec la Z06.

Il se compose de :

Ressorts et amortisseurs à tarage plus ferme.

Barres stabilisatrices plus épaisses.

Disques de freins perforés de plus grand diamètre.