Une solution pour diminuer significativement la consommation et les émissions de CO2 : la Citroën C4 HYmotion2

Classé dans : Actualités - Citroën (F) | 0


Lors du Mondial de l’Automobile 2008, Citroën a présenté divers véhicules incorporant la technologie diesel hybride. Parmi ces autos, la C4 HYmotion2.
 

Présenté au Mondial, le concept car C4 HYmotion2 témoigne de la recherche continue et déterminée de la Marque dans le domaine du véhicule hybride. Initiatrice de la technologie HYmotion, elle symbolise sa volonté de rendre cette technologie accessible au plus grand nombre.


La C4 HYmotion2 en bref.

Ce démonstrateur Hybride HDi présenté au Mondial associe une chaîne de traction hybride et un moteur HDi. Il allie ainsi le rendement exceptionnel du moteur Diesel HDi (réduction de 20 % à 35% des consommations par rapport à un moteur essence de puissance comparable), utilisé dans sa meilleure plage de fonctionnement, et l’apport du moteur électrique, principalement adapté aux parcours urbains.

La C4 HYmotion2 apporte d’excellents résultats au niveau de la consommation (3,4 l aux 100 km) et des émissions de CO2 (90 g/km) tout en conservant l’agrément de conduite habituellement reconnu aux motorisations HDi et en y ajoutant des avantages spécifiques à la chaîne de traction hybride (mode tout électrique à faible vitesse par exemple).

Ce démonstrateur s’appuie sur des technologies de pointe déjà commercialisées dans la gamme Citroën : motorisation HDi, filtre à particules (FAP), Stop & Start et boîte de vitesses manuelle pilotée 6 vitesses (BMP6). Ces différentes technologies se complètent et s’associent pour favoriser la réduction de la consommation et des émissions polluantes.

A cela, s’ajoute le style de la C4 qui se caractérise notamment par un parti pris architectural déterminant : une hauteur de véhicule maîtrisée, garantissant aérodynamisme et consommation optimisés.

La C4 HYmotion2 témoigne de la volonté de Citroën, de proposer à l’avenir et au plus grand nombre, une véritable rupture en termes de consommation et d’émissions de CO2 sur un marché européen où le diesel est aujourd’hui fortement implanté.

 

La technologie hybride HDi, un choix pertinent

La C4 HYmotion2 associe une chaîne de traction hybride à un moteur diesel HDi afin de réaliser une réelle rupture en termes de consommation et d’émissions de CO2. En effet, la technologie hybride essence ne permet pas aujourd’hui de creuser un écart significatif en consommation et en émissions de CO2 face au diesel HDi.

Les travaux du groupe PSA Peugeot Citroën ont permis de montrer que la consommation d’une version hybride essence est voisine de celle obtenue par un véhicule thermique diesel de caractéristiques identiques (masse, Scx, dimensions…). Quant au CO2, le gain de la version essence se limite à 10 %. Cependant, le prix de l’hybride essence serait très nettement supérieur à celui d’un véhicule diesel équivalent.

Sur le marché européen, depuis la fin des années quatre-vingt-dix, le succès des motorisations diesel hautes technologies (HDi) n’a cessé de croître. Pour les voitures particulières, la motorisation diesel représente aujourd’hui en moyenne une vente sur deux contre une sur quatre en 1998. Dans certains pays, dont la France, la part du diesel dans les ventes atteint 78 % fin mai 2008. Ce développement continu démontre l’attente forte des consommateurs pour des véhicules à faible consommation, ne sacrifiant rien à l’agrément de conduite et qui s’avèrent compatibles avec leur pouvoir d’achat.

De plus, avec l’appoint du filtre à particules (FAP), les motorisations diesel présentent un bilan écologique extrêmement favorable. A fin 2007, Citroën a vendu plus de 720.000 véhicules équipés du filtre à particules.

Dans ce contexte, les très faibles ventes des véhicules hybrides essence sur le marché européen s’expliquent assez logiquement en dépit d’avantages fiscaux significatifs accordés par différents états membre de l’Union Européenne.

L’apport du moteur HDi.

La C4 est un véhicule à utilisation mixte, combinant usage urbain, routier et autoroutier. En associant une chaîne de traction hybride et un moteur HDi, elle allie le rendement exceptionnel du moteur Diesel HDi et l’apport du moteur électrique, principalement adapté aux parcours urbains.

Les avantages de l’hybridation en usages urbain et routier permettent une véritable avancée en termes de réduction de la consommation (3,4 l aux 100 km en cycle mixte) et des émissions de CO2 avec 90 g par km. Le gain, par rapport à un véhicule similaire équipé d’une chaîne de traction hybride essence, est de l’ordre de 25 %, soit 1 litre aux 100 km sur cycle mixte, ce qui se traduit par une autonomie significativement accrue.

 

En usage autoroutier, les qualités intrinsèques du moteur HDi utilisé seul, associées à la boîte de vitesses manuelle pilotée présentant un excellent rendement, permettent d’obtenir également un gain de 25 % en consommation.

De plus, l’agrément de conduite, qui reste au cœur des demandes des automobilistes, n’a pas été sacrifié. Mieux, la C4 HYmotion2, tout en y répondant, offre aux utilisateurs un agrément supplémentaire dans deux domaines :

– d’une part, en ville et à faible vitesse, par la mise en veille du moteur thermique et le fonctionnement en tout électrique (ZEV : Zero Emission Vehicle), ce qui confère au véhicule un confort acoustique et vibratoire inégalable ;

– d’autre part, en offrant des reprises significativement améliorées par rapport à un véhicule thermique, de puissance équivalente, lors de sollicitations du conducteur. Ainsi, par rapport au moteur thermique seul, le conducteur bénéficie ponctuellement d’un complément de puissance délivré par le moteur électrique pouvant aller jusqu’à 23 kW.

Fiche technique Citroën C4 HYmotion2.

Véhicule Plate-forme 2 Citroën C4
Masse total à vide 1.410 kg
Masse de « l’Hybridation » seule 110 kg
Capacité réservoir 60 litres
Freins Système hydraulique conventionnel et freinage récupératif par

            moteur électrique.
            Pilotage électronique des 2 systèmes de façon combinée, pour optimiser

            la récupération d’énergie.

Moteur thermique Type : diesel 1,6 litre turbo FAP 4 cylindres en ligne en

                                         position transversale AV 80 kW (110 CV) à 4000 tr/min

                                         – 240 Nm à 1.750 tr/min (260 Nm temporairement)
                                         Démarrage par alterno-démarreur réversible (système

                                         Stop & Start)

Moteur électrique Type : Synchrone à aimants permanents 16 kW (22 CV) en continu

                                         – couple de 80 Nm 23 kW (32 CV) en puissance de crête

                                         – couple maxi de 130 Nm
                                          Onduleur Gamme de tension de fonctionnement :

                                          150 à 270 volts;  refroidissement liquide.

Batterie

Haute tension Type : nickel-métal hydrure.
Tension nominale : 202 volts
Capacité : 5,5 Ah
Autonomie du véhicule en mode électrique : 3 km
Convertisseur Conversion de la haute tension au 12 Volts, pour assurer

                        l’alimentation du réseau de bord en mode électrique.
Modulaire : 3 tranches de 500 W, pilotables séparément.

Transmission Type : boîte de vitesses manuelle pilotée
Nombre de rapports : 6
 

PTMU
Power Train Management Unit : superviseur de la chaîne de transmission hybride.  

                                                    Arbitre entre les différents modes de fonctionnement

                                                    (électrique, thermique ou les deux) de façon

                                                    à optimiser  la consommation.

 

Performances et consommations

Type moteur thermique Diesel 1,6 l (80 kW) – 110 CV
Type de boîte de vitesses Manuelle pilotée 6 rapports
Vitesse maximale (km/h) 191
0 à 100 km/h (s) 11,9
0 à 400 m (s) 18,3
0 à 1000 m (s) 32,8
30-60 km/h (s) 3
80-120 km/h (s) 7,2
 

Cycle MVEG Normes CEE 1999-100

Consommations (l/100 km) 3,4
Emissions de CO2 (g/km) 90
Ecart référence HDi en % -23%