ESSAI MOTEUR : Un nouveau moteur essence pour la Citroën C4 : le 1.2 e-THP130

Classé dans : Actualités - Citroën (F) | 0

En 2014, la famille PureTech du groupe PSA s’agrandit avec l’arrivée d’une version dopée par un turbo : l’e-THP130, ce dernier est aussi le premier moteur essence du groupe à respecter la sévère norme Euro 6.

Citroën C4 1.2 e-THP130 2014


Un nouveau moteur pour la C4

 

Ce trois cylindres turbocompressé d’à peine 1199 cm³ de cylindrée développe la bagatelle de 130 ch. Il remplace dès à présent dans la Citroën C4, le vieux 1.6 VTi de 120 ch. encore issu de la collaboration entre le groupe PSA et BMW.

 

Conçues et produites par le groupe PSA, cette nouvelle famille de moteurs essence à trois cylindres ont été lancées en 2012 avec deux moteurs de faible cylindrée, à savoir 1,0 litre de 68 ch et 1,2 litre de 82 ch. Appelées PureTech, elles sont basées sur la technologie du downsizing qui permet un gain au niveau du rendement moteur tout en diminuant la cylindrée.

Citroën C4 1.2 e-THP130 2014

Deux ans après leur diffusion, une version turbocompressée voit le jour : le 1.2 e-THP130.

Grâce à l’adjonction d’un turbo de nouvelle génération à haut rendement (240.000 rpm !) et d’une injection directe à haute pression (200 bars en position centrale), ce petit 1199 cm³ voit ses performances évoluer de manière substantielle : pas moins de 130 ch à 5500 rpm et un couple maximum de 230 Nm à 1750 rpm. Il obtient ainsi un niveau de performance spécifique de plus de 100 chevaux au litre (précisément 107,4 ch/l) et 190 Nm/l.

Citroën C4 1.2 e-THP130 2014

En outre, 95 % de son couple est disponible à partir de 1500 rpm et ce, jusqu’à 3500 rpm. Ces performances sont le résultat d’études poussées afin d’optimaliser la combustion et de réduire au maximum les pertes mécaniques par frottement qui, en général, représentent – rappelons-le – environ 20 % de la puissance consommée.

Citroën C4 1.2 e-THP130 2014

Sa faible cylindrée lui permet aussi de revendiquer une consommation mixte de 4,8 l/100 km et de facto ses émissions de CO2 à 110 g/km soit -23 % par rapport au moteur 1.6 VTi qu’il remplace (143 g) pour 10 ch de puissance en plus.

 

Une C4 revue et corrigée

 

Monté dans la C4 (2010), cette dernière pourra maintenant se mesurer à armes égales avec la Renault Mégane 1.2 TCe 130 ch et la Ford Focus 1.0 Ecoboost 125 ch.

Citroën C4 1.2 e-THP130 2014

A son bord, même si son habitabilité n’est pas exceptionnelle pour le segment, on retrouve son confort de haut niveau ainsi que son grand coffre de plus de 400 dm³ extensible à près de 1,2 m³ quand le dossier de la banquette arrière est abaissé.

Citroën C4 1.2 e-THP130 2014

Déjà pourvue de série de l’allumage des feux et d’essuie-glaces automatiques, d’un régulateur de vitesse et de la climatisation bi-zone, elle peut se voir équipée de petits extras comme par exemple une prise 230 V (120 W) disposée entre les sièges avant, un éclairage amovible dans le coffre, une sonorisation « Denon » avec un caisson de basses empiétant assez bien le coffre.

Citroën C4 1.2 e-THP130 2014

Ce nouveau moteur s’avère plus convainquant que son prédécesseur, le 1.6 VTi : prompt à monter dans les tours, il distille son couple bien avant 2000 rpm. Il se révèle particulièrement souple et n’a pas besoin de monter dans les tours pour prouver sa puissance.

Les deux derniers rapports de sa boîte s’avèrent particulièrement longs : à 120 km/h, ce petit moteur ne tourne qu’à environ 2500 rpm, bref comme un diesel… Ou comme un certain 1.0 Ecoboost de Ford, ce qui est une solide référence. Notons toutefois que cette boîte manuelle six vitesses est un peu accrocheuse.

Citroën C4 1.2 e-THP130 2014

A part certaines vibrations au ralenti quand le moteur est froid, il faut souligner la parfaite insonorisation de ce « trois pattes » : même dans ses montées en régime, sa sonorité n’est jamais envahissante. Certes, le bruit typique des trois cylindres est alors décelable mais tout à fait supportable et confirme le travail des acousticiens au niveau de la source du moteur mais également au niveau du véhicule avec l’intégration d’éléments absorbants spécifiques.

En termes de consommation, le 1.2 e-THP130 convainc également : avec un plein (60 litres), il est possible d’approcher, sur routes ouvertes, le millier de kilomètres, voire même de le dépasser ! Au terme de l’essai, la rédaction avait obtenu 6,1 litres aux 100 km. En revanche, en zones urbaines, il faudra ajouter un bon litre de carburant.

 

Conclusions

 

Le 1.2 e-THP130 s’est parfaitement bien intégré à la C4 à qui elle donne une seconde jeunesse : même si sa facture s’alourdit de quelque 800 EUR (23.000 EUR en version Exclusive), il ne faut pas oublier que la C4 est beaucoup plus sobre qu’avec le moteur précédent.

Citroën C4 1.2 e-THP130 2014

En outre, sa souplesse lui confère une certaine similitude avec le diesel… qui exige un entretien plus onéreux…

Ci-après les différences en version « Exclusive »

 

  

1.6 VTi

1.2 e-THP130 

Prix de base

22.205,00 €

23.005,00 €

Taxe de circulation (annuelle)

248,00 €

169,00 €

Accél. 0-100 km/h (sec)

10,8

10,8

Accél. sur 1000 m (sec)

32,2

31,6

Vitesse de pointe (km/h)

193

199

Consommation (litres/100km)

6,2

4,8

Configuration

4 cylindres

3 cylindres

Cylindrée (cm³)

1598

1199

Puissance (kW/ch)

88/120

96/131

Couple (Nm)

160

230

Boîte de vitesses

Man. 5 v

Man. 6 v

Norme d’émission

Euro 5

Euro 6

Emission CO2 (g) 

143 g

110 g

Puissance fiscale (CV)

9

7

 

Pour ces petits moteurs au rendement élevé se pose peut-être la question de leur fiabilité dans le temps : mais le groupe PSA s’en défend en argumentant que le 1.2 e-THP130 a subi des tests très sévères, avec plus de 25.000 heures d’essais réalisés sur banc moteur et plus de 1,6 millions de kilomètres parcourus.

Citroën C4 1.2 e-THP130 2014

Wait and see !