Citroën Tubik : Concept d’un « people mover » hybride

Classé dans : Actualités - Citroën (F) | 0

 

Citroën vient de publier les photos de son concept Tubik, qui sera dévoilé au grand public lors du salon de l’auto de Francfort, qui ouvrira ses portes d’ici une douzaine de jours.

Le Tubik pourrait préfigurer le « people mover » du futur.  Bien entendu, il est équipé du système hybride diesel HYbrid4 du groupe PSA.


Citroën Concept Tubik (IAA 2011)

Avec ce grand véhicule (largeur: 2,08 m; hauteur 2,05 m; longueur: 4,80 m), Citroën vise ce que les sociologues appellent les « groupes affectifs » (familles recomposées, groupes d’amis, . . . ), qui, souvent, se composent de plus de 4/5 personnes.


Esthétiquement, on ne peut pas dire que le Tubik soit d’une élégance remarquable.  Cependant, nous lui avons trouvé une ressemblance avec l’emblématique utilitaire H, et, en lisant le communiqué de presse, nous avons appris, qu’effectivement, les designers de la marque se sont librement inspirés de cet utilitaire populaire, produit entre 1948 et 1981 (14/12/1981) à 473.289 exemplaires, tant en France qu’à l’étranger (Forest et Amsterdam).  Son nom, Tubik, est également dérivé d’un utilitaire de la marque : le TUB (1939/1940).


Ci-joint, le communiqué de presse relatif à ce nouveau concept car familial (!?!??) de la marque au double chevron.


Citroën Concept Tubik (IAA 2011)

Citroën Tubik : Et si le voyage devenait aussi important que la destination ?

Positionnée en facilitateur de déplacement avec le portail Multicity, Citroën poursuit sa réflexion sur la mobilité et ouvre une nouvelle piste d’exploration. Puisant dans son savoir-faire le meilleur de la ‘Créative Technologie‘, la Marque donne naissance à Tubik, un shuttle technologique haut de gamme au service d’une idée forte : redonner le goût au voyage. Un voyage partagé, intelligent, connecté et vert !

Dans un contexte où l’on ne parle plus de distance mais plutôt de temps de parcours, où l’information se déplace désormais plus vite que l’homme, où un même itinéraire peut être parcouru à l’aide d’une multitude de moyens de transport, où les consommateurs privilégient avant tout la facilité de déplacement, l’enjeu pour un constructeur automobile est d’être capable de proposer dès aujourd’hui les réponses adaptées aux problématiques de mobilité de demain. Le projet Multicity matérialise la réflexion de Citroën sur la mobilité. Cette démarche s’est déjà concrétisée avec le lancement en France de Citroën Multicity, un portail internet qui propose des itinéraires en tenant compte de tous les modes de transport disponibles (voitures, trains, avions…) pour faciliter les déplacements.

Le projet Multicity franchit aujourd’hui une étape supplémentaire en apportant un nouvel élément de réponse : le concept car Tubik dont l’ambition est de redonner du sens au voyage.

Citroën Concept Tubik (IAA 2011)

Avec l’évolution des sociétés modernes, c’est également l’identité de la famille qui se transforme : les sociologues parlent désormais de «groupes affectifs» pour décrire cette évolution et inclure notamment les familles recomposées ou les groupes d’amis. Ces « groupes affectifs » ne se limitent plus seulement à 4 ou 5 personnes et expriment un réel besoin de voyager ensemble sans devoir laisser leurs bagages, faute de place.

Le défi que relève Tubik est celui de proposer un véhicule 9 places avec un style et un niveau de prestation qui ne sacrifient pas les codes statutaires d’une berline moderne. En s’inspirant des lignes du célèbre Citroën Type H, affectueusement appelé par le grand public «TUB» (nom de son prédécesseur), les équipes de designers Citroën associent un style à la fois différenciant et décalé avec un traitement des couleurs et des matières qui répond à un degré élevé de sophistication et de confort.

Tubik va même au-delà en offrant à ses passagers un cocon dans le plus pur esprit « lounge », dédié au confort et à la détente pour renouer avec le plaisir du voyage. Ses multiples possibilités de modularité d’assises (semi allongé, face à face,…) et la technologie embarquée à bord (écran géant à lame semi-circulaire, sonorisation spatialisée haute définition,…) en font un véritable espace de vie et de partage pour ses occupants. Le voyage devient aussi important que la destination !

Offrir un tel volume, sans perdre la maitrise de la consommation, implique une chaîne de traction innovante. La technologie Hybrid4 réussit à résoudre cette équation. Associée à un travail sur l’aérodynamique, cette technologie ‘Full hybrid’ permet à Tubik de conserver un niveau d’émission de CO2 comparable à celui d’une berline classique.

Citroën Concept Tubik (IAA 2011)

Réconcilier l’utile à l’esthétique

Les lignes de Tubik lancent un clin d’œil complice au Citroën TUB (Traction Utilitaire Basse) et à son évolution particulièrement ingénieuse, le Citroën Type H dont la polyvalence et le style attachant en ont fait un des « best seller » de l’époque (un demi-million en trente quatre ans de commercialisation). Présentant la même morphologie que son célèbre ainé, Tubik adopte des dimensions généreuses (largeur: 2,08 m; hauteur 2,05 m; longueur: 4,80 m) pour embarquer jusqu’à 9 passagers.

Le bloc avant, qui se détache du volume principal, évoque par ses nervures la tôle ondulée du Citroën Type H et par les deux montants du pare-brise ses deux arêtes caractéristiques.

Pour accentuer l’impression d’écrin protecteur que dégage Tubik, les designers Citroën ont associé deux teintes contrastées : le gris métal de la coque enveloppe le blanc nacré des deux extrémités où se situent les moteurs thermique (à l’avant) et électrique (à l’arrière) de la chaîne de traction ‘Full hybrid’ Diesel.

Simples mais esthétiques, les surfaces extérieures laissent à peine deviner la large vitre panoramique sans teint et les deux grands ouvrants qui donnent accès au poste de pilotage et à l’espace de vie des passagers. Tandis que la porte conducteur se déploie en élytre, la porte latérale libère tout le côté droit de l’habitacle par une translation circulaire.

Et comme il ne peut y avoir de voyage sans bagages, une soute a été astucieusement dissimulée dans la partie arrière.

Citroën Concept Tubik (IAA 2011)

Prendre la place du commandant de bord

En prenant place au volant de Tubik, le conducteur pénètre un univers ultra-technologique entièrement construit autour du poste de pilotage. Cet espace est matérialisé par ce que les designers Citroën appellent le « cyclotron », il regroupe d’un seul trait circulaire le siège, le pédalier, le volant et la lame circulaire du viseur tête haute. La teinte grise aluminium de l’enveloppe extérieure de Tubik est déclinée sur le cyclotron pour accentuer son aspect robuste et protecteur.

Installé sur son siège en cuir noir pleine fleur, le commandant de bord est identifié par reconnaissance digitale. Il dispose autour de lui de toutes les informations nécessaires à sa navigation sur le viseur tête haute et l’écran placé au centre du volant. Pour surveiller ses arrières, un écran diffuse les images des caméras de recul et de rétro vision.

Citroën Concept Tubik (IAA 2011)

La fin du «quand est ce qu’on arrive ?»

Véritable cocon dans le plus pur esprit « lounge », l’espace de vie des passagers réunit des matières empreintes des codes de l’architecture et du design intérieur : assises en feutre, dossiers et panneaux de portes en soie et sol en cuir. Ces nuances de couleurs et de matières sont exacerbées par les ambiances lumineuses diffusées dans l’habitacle. Pour voir sans être vu, le moucharabieh et la large vitre panoramique sans teint offrent aux passagers une visibilité inédite, tout en protégeant leur intimité des regards extérieurs.

Au gré de leurs envies et de leurs besoins, les voyageurs peuvent moduler la position des trois rangées de sièges. Chacune des assises est indépendante afin d’offrir un confort optimal. La première rangée de sièges donne la possibilité à deux personnes de s’installer face à la route ou face aux autres passagers. La rangée du milieu peut accueillir trois occupants, se convertir en table basse, se replier sous la dernière rangée pour dégager un espace libre de près de 2 m², voire se déployer entièrement pour former une méridienne. Cette dernière configuration invite à la détente, les voyageurs deviennent spectateurs et profitent au maximum du large écran multimédia en position semi-allongée.

Citroën Concept Tubik (IAA 2011)

Voyager sans limite

Avec son volume généreux, Tubik offre une habitabilité exceptionnelle et, en adoptant la technologie HYbrid4, réussit à conserver un niveau d’émissions de CO2 équivalent à celui d’une berline classique. Cette chaîne de traction ‘Full hybrid’ Diesel accroît l’autonomie du véhicule par rapport à une motorisation thermique et fournit une motricité optimale grâce au mode 4 roues motrices (le train avant est entraîné par le moteur thermique, le train arrière par l’électrique).

Citroën Concept Tubik (IAA 2011)

Tubik est muni de roues de 22 pouces équipées des pneus «tall & narrow» à très basse résistance au roulement, optimisant la consommation de carburant. Pour un meilleur compromis entre le confort et la tenue de route, Tubik est équipé de la suspension hydractive, technologie exclusive dans le monde automobile. Quelle que soit la charge du véhicule, la garde au sol reste constante grâce au pilotage de l’assiette en temps réel. L’abaissement automatique à haute vitesse favorise l’aérodynamique et participe à la réduction de la consommation et des émissions de CO2.

Citroën Concept Tubik (IAA 2011)