La Chevrolet Cruze équipée de la technologie de la future Volt.

Classé dans : Actualités - Chevrolet (USA) | 0

 

Chevrolet  Cruze - Volt Technology  2009  « © GM Corp. ».

 

Bien que le programme soit en avance sur le planning, la technologie de la Chevrolet Volt est encore en plein développement. 

Pour tester cette technologie au quotidien,  GM l’a montée sur une flotte de  Chevrolet Cruze.


Rappelons que la Volt doit être disponible sur le marché américain dès 2010 et  un an plus tard elle sera proposée dans les concessions européennes.


Ci-joint le communiqué de presse de Chevrolet Belux qui reprend les impressions de conduite d’une Cruze équipée de la chaîne cinématique de la future Volt.


 

Pour tester la sensationnelle technologie de la Chevrolet Volt, General Motors utilise la nouvelle Chevrolet Cruze, équipée du système d’entraînement électrique (E-REV) de la Chevrolet Volt. En 2010, la Chevrolet Volt à moteur électrique doit faire son entrée sur le marché américain, un an avant l’Europe. General Motors est d’ailleurs tout à fait dans les temps par rapport au programme établi pour le développement de la technique de la Volt. Les premiers prototypes sont déjà sur les routes, notamment une Cruze équipée de la technique de la Volt.

"Je ne veux pas perdre de temps jusqu’au moment où le client pourra entrer chez un concessionnaire et réellement acquérir une hybride rechargeable", explique le vice-président de GM, Tom Stephens, dans une entrevue accordée à Reuters. "Je pense qu’il y a une demande suffisante pour la technologie de la Volt. Ma tâche est d’établir correctement la technologie en une fois, mais à un prix raisonnable, intéressant, pour que beaucoup de véhicules équipés de cette technique circulent sur les routes", affirme Stephens. "Le projet le plus important est celui de la Volt. En 2010, ce modèle hybride rechargeable doit être présent dans les show-rooms américains. Un an plus tard, ce sera au tour du marché européen."

EV World
 

Bill Moore, éditeur et rédacteur en chef d’EV World, un site Internet qui fait autorité dans le domaine des véhicules électriques, a eu l’occasion de faire un essai avec une Chevrolet Cruze équipée de cete technologie E-REV. Quelques "mules" Chevrolet Cruze sont utilisées par GM pour tester la technique Volt dans une pratique quotidienne. Une mule sert à mettre à l’essai une technologie du futur sur un modèle existant et, en ce qui concerne les dimensions, la Cruze ressemble en grande partie à la Volt.

Sur le site de EV World, Moore fait un rapport de sa première expérience dynamique de la technique de la Volt.

"Le système électrique de la Cruze Volt a besoin de 20 secondes pour activer la batterie, enclencher les ordinateurs et poser une série de diagnostics des logiciels. J’ai tout à coup pensé qu’elle avait l’air d’une voiture conçue par Microsoft. Bienvenue dans l’avenir de "Intel Inside". Je ne sais pas quels processeurs GM utilise, mais il m’a semblé conduire un ordinateur portable. Il est d’ailleurs prévu que le temps de démarrage puisse être diminué en activant le véhicule pendant que le conducteur se dirige vers lui, ou même grâce au système On-Start".

"Comme la Cruze Volt est une véritable voiture électrique, le moteur à essence à quatre cylindres 1,4 litre n’est pas lancé. Les parkings souterrains ne seront donc plus saturés de gaz d’échappement à 17 h lorsque toutes les Volts garées se mettront en marche. La surprise suivante fut de constater combien la voiture était incroyablement calme et silencieuse, non seulement en termes de décibels mais aussi de vibrations. La première fois que je me suis arrêté, il m’a semblé que le moteur était coupé. Pas de bips ni aucun signe que la source d’énergie est active. Les automobilistes qui montent pour la première fois dans une Chevrolet Volt devront s’y habituer. L’accélération se fait entièrement sans chocs grâce à la boîte à une seule vitesse. J’ai accéléré de 0 à 100 km/h en 11 secondes, puis, à ma deuxième tentative, en seulement 9 secondes. Les voitures d’essai destinées à la presse voient même leurs prestations revues à la baisse pour éviter qu’on les fasse rouler trop vite. GM envisage d’ailleurs pour la Volt une accélération de 0 à 100 km/h en 8,6 secondes. Selon l’ingénieur du développement, le passage de la conduite électrique via la batterie à la conduite électrique via le générateur se fait sans que le conducteur ne le remarque."


Le développement de la Chevrolet Volt en avance sur le programme
 

Chaque semaine, quelques dix Chevrolet Volt sont maintenant produites, et le développement se déroule donc si facilement que l’équipe de développement est en avance sur le programme. La majorité de ces Volts servent aux essais et à l’évaluation du concept de production ainsi qu’au développement du logiciel et des équipements de commande adaptés.

La Chevrolet Volt utilise l’électricité comme source d’énergie primaire. De ce fait, une distance de quelque 60 kilomètres peut être parcourue sans consommer la moindre goutte de carburant. Après soixante kilomètres, un ‘range extender’ (multiplicateur d’autonomie), qui consomme de l’essence ou de l’E85, se met en marche pour générer de l’électricité supplémentaire, ce qui permet d’ajouter des centaines de kilomètres au rayon d’action de la Volt. La batterie n’est d’ailleurs pas rechargée pendant la conduite, mais lorsque la Volt est branchée à un point de charge. Cela se fait plus rapidement, coûte moins cher et est plus écologique. La batterie de 16 kW/h est conçu pour fonctionner pendant toute la durée de vie de la Chevrolet Volt.

Lorsque la Chevrolet Volt sera présente dans les show-rooms européens à partir de 2011, la voiture sera entièrement adaptée au réseau énergétique européen.