La Gamme CHEVROLET 2006 propose pour la première fois une gamme sportive aussi importante avec pas moins de 9 variantes « SS ».

Classé dans : Actualités - Chevrolet (USA) | 0

SS, est depuis 4 décennies le sigle sportif de Chevrolet. L’année modèle 2006 est particulièrement fournie en variantes “SS”, puisque Chevrolet propose neuf versions sportives, depuis les « Compactes » Cobalt SS et SS Supercharged jusqu’au gros SUV typiquement américains TrailBlazer SS ou Pick-up Silverado SS.

Chevrolet TrailBlazer SS 2006.

Le nouveau TrailBlazer SS, équipé du V-8 de 6.0 L. de 400 CV (294 kW), est le 1er SUV Chevrolet à porter le badge SS badge.

Chevrolet TrailBlazer SS 2006.

Les autres membres de la famille « SS » 2006 sont :

Chevrolet Cobalt SS 2006.
Chevrolet Cobalt SS Supercharged 2006.

Cobalt SS Supercharged

Coupé doté d’un 2.0L Ecotec à turbocompresseur de 205 CV (152 kW).

Chevrolet Cobalt SS Supercharged 2006.
Chevrolet Malibu SS 2006.
Chevrolet Malibu SS 2006.

Malibu SS et Malibu Maxx SS

Nouveautés 2006, les Malibu SS et Malibu Maxx SS sont toutes deux pourvues du même moteur. Un nouveau V6 de 3.9L, dont la puissance est de 240 CV (179 kW).

Chevrolet Malibu Maxx SS 2006.
Chevrolet Malibu Maxx SS 2006.
Chevrolet Impala SS 2006.

Impala SS

Basée sur la nouvelle Impala 2006, la version SS reçoit le tout nouveau V8 small-block 5.3L équipé de la technologie DOD (Displacement on Demand), qui permet au moteur de fonctionner sur une ou deux ligne(s) de cylindres et autorise, dans certaines conditions de faible charge, jusqu’à 8% d’économie de carburant. Ce moteur produit une puissance de 303 CV (226 kW) et 438 Nm (323 lb.-ft) de couple maxi.

Chevrolet Impala SS 2006.

Chevrolet Monte Carlo SS 2006.

Monte Carlo SS

Comme la Chevrolet Impala SS, la Monte Carlo SS est équipée du nouveau V8 small-block 5.3L de 303 CV, un moteur spécialement étudié pour des voitures à traction avant. La Monte Carlo SS possède une carrosserie inspirée de sa longue carrière en NASCAR.

Chevrolet Monte Carlo SS 2006.
Chevrolet Silverado Intimiditor SS 2006.

Silverado SS

Une version à 2 roues motrices complète la gamme, permettant de proposer un Silverado SS à un prix plus concurrentiel. Le Silverado SS 2WD peut tracter jusqu’à 3.674 kg (8.100 livres). Son V8 Vortec 6000 développe 345 CV (257 kW) et un couple de 515 Nm (380 lb.-ft.).

Chevrolet Silverado Intimiditor SS 2006.
Chevrolet SSR 2006.

SSR

La version 2006 du Roadster Néo Rétro SSR voit sa puissance majorée (400 CV en boîte manuelle ou 395 CV en version automatique), la listes des accessoires étendue et de nouveaux coloris extérieurs en option.

Chevrolet SSR 2006.
Chevrolet SSR 2006.

Les événements marquants de la saga SS

Pour l’aficionado, le sigle SS sur le capot d’une “Chevy” est un label mythique. Il fut porté par de réelles légendes de l’automobile américaine. Parmi celles-ci, les plus marquantes sont:

Corvette SS 1957.

1957:

Un prototype basé sur la Corvette et construite sous les ordres de Zora Arkus Duntov porta pour la première fois le sigle SS à Sebring en 1957, la Corvette SS.

Chevrolet Impala SS 1966.
Chevrolet Nova SS 1965.

1967:

Une version SS de la toute nouvelle Camaro est choisie, en 1967 et 1969, comme « Pace Car » des 500 miles d’Indianapolis.

Chevrolet Camaro SS Pace Car Indianapolis 1967.

1970:

Equipée du V8 LS6 454 big-block de 450 CV SAE, la Chevelle SS 454 est considéré par beaucoup comme une des reines des “muscle cars ».

Chevrolet Chevelle SS454 1971.

1983:

La Chevrolet Monte Carlo SS reçoit une nouvelle carrosserie plus aérodynamique qui fera d’elle une terreur sur les anneaux des courses NASCAR.

1990:

Entièrement peint en couleur noire, qui fait ressortir le chrome des jantes, le pick-up 454 SS fait revivre à certains la passion des big-blocks.

1994:

Le retour de la Chevrolet Impala SS. La version de série est basée sur la variante “Police” de la Chevrolet Caprice 9C1.

1996:

Un autre revenant: la Camaro SS.

Chevrolet Camaro SS 1969.
Chevrolet Camaro SS Pace Car Indianapolis 1969.