Double Titre Mondial 2010 pour Chevrolet en WTCC

Chevrolet Double Champion WTCC 2010 (Macao)

 

Double Titre Mondial 2010 pour Chevrolet en WTCC :

histoire d’une réussite…

 


Les titres de WTCC, conquis aujourd’hui à Macao, sont les premiers titres internationaux obtenus par Chevrolet dans un Championnat international FIA.


Ils marquent aussi, et surtout, l’aboutissement d’une campagne de six ans de courses en tourisme international, et ils arrivent après deux ans seulement de compétition avec la Cruze.


RML Team 2005 (Alain Menu - Nicola Larini - Robert Huff)

 

Conçue, construite et développée par Ray Mallock Limited (RML), le dynamique préparateur britannique en charge de la technique et des aspects sportifs du programme compétition de Chevrolet depuis 2005, la Cruze WTCC a un rapport plus étroit que d’habitude avec la version de série.

Le design et le développement de la Cruze ont été menés en prenant en compte les nécessités et les contraintes de la course, et en bénéficiant aussi des acquis tirés du laboratoire efficace que représente la compétition.

En conséquence, il n’est pas surprenant que le programme de compétition du WTCC ait été intégré à la base au plan marketing de lancement de la Cruze au niveau international.

« Nous avons la course dans le sang », a-t-on souvent l’habitude de dire chez Chevrolet.

Depuis que le fondateur né en Suisse de la marque, Louis Chevrolet, a commencé à courir sur des voitures qu’il avait personnellement construites dans les premières années du XXème siècle, Chevrolet est présent en sport automobile.

Il y a bien sûr glané de multiples victoires et titres, mais également et surtout, il s’est servi des conditions extrêmes de la compétition comme laboratoire d’essai pour ses technologies et ses innovations.

En 2005, quand la marque Chevrolet a été relancée en Europe, Chevrolet s’est engagé dans le World Touring Car Championship (WTCC), un des trois seuls championnats de la FIA, avec la Formule 1 et le World Rally Championship (WRC).

Une démarche destinée à montrer au public, aux concessionnaires et aux employés la qualité de nos produits et la confiance que nous avons en eux.

Le WTCC accueille des voitures proches des produits de grande série :

« vraies voitures, vraie compétition, » tel est le slogan du championnat qui correspond parfaitement à l’esprit du WTCC et à Chevrolet.

Les épreuves ont lieu sur 5 continents différents (Europe, Amériques, Asie et Afrique) et ont une répercussion véritablement mondiale, ce qui fait du WTCC le tremplin idéal pour illustrer l’esprit Chevrolet, tellement bien symbolisé par la devise de Louis Chevrolet :

« Ne jamais abandonner ! »

Chevrolet Double Champion WTCC 2010 (Macao - Yvan Muller)

Wayne Brannon

« Le résultat d’aujourd’hui est l’aboutissement de six ans d’un dur labeur, d’une incroyable persévérance et d’une véritable passion.

Je veux remercier l’ensemble de tous les personnels, pour leurs talents et leur dévouement qu’ils ont mis au service du programme WTCC de Chevrolet depuis ses tout débuts, et qui ont rendu cette réussite possible.

Pour moi, c’est eux qui ont toujours la première place.

« Champion du Monde » est un titre dont Chevrolet est très fier, surtout que notre marque continue à se développer à l’international et qu’elle séduit chaque jour de plus en plus de clients.

Nous sommes impatients de voir arriver de nombreux nouveaux produits innovateurs qui répondent à la demande de la clientèle.

Je suis formidablement content pour cette incroyable équipe de RML et pour tous les employés, les clients et les fans de Chevrolet du monde entier ».

Chevrolet CRUZE WTCC 2010 (Macao - Alain Menu)

Eric Nève

« Nous partageons tous aujourd’hui un sentiment de réussite et de plénitude aujourd’hui, ce sont des instants qui font très plaisir.

Ce que je dirais, de mon point de vue, est que la régularité et la continuité ont payé. Voici ce qui m’a guidé pendant les six années de ce programme :

sélectionner le meilleur partenaire technique, le meilleur personnel, les meilleurs pilotes, construire quelque chose ensemble et faire corps avec eux.

Je préfère toujours penser à l’avenir qu’au passé, mais si je devais choisir un événement parmi les nombreux que j’ai vécu pendant ces six années, je prendrais le week-end de nos débuts, Monza 2005.

C’était un moment plein d’émotion, où nous pouvions sentir autour de nous tout l’enthousiasme de l’ensemble de la société.

Nos voitures se sont qualifiées en 21, 22 et 23èmes places dans cette première course, à trois secondes et demi de la pole.

Cela montre le long chemin que nous avons fait depuis lors.

À la fin de ce week-end, la liste des « points à travailler » comportait pas moins de 160 problèmes !  J’espère que nous les avons tous revus… »

 Chevrolet Lacetti WTCC 2005 (Monaco 12-2004)

Les grandes étapes sur la route au titre en WTCC

 

2004 :

Le 9 décembre, à Monaco, sont officiellement annoncés le lancement du WTCC, la nouvelle définition du Championnat international des voitures de tourisme, et le programme de Chevrolet en WTCC.

2005 :

Les 8-10 avril, la Chevrolet Lacetti WTC, développée et construite par RML à partir d’une page blanche, fait ses débuts en course à Monza, en Italie, pour l’épreuve inaugurale du WTCC.

Alain Menu, Nicola Larini et Rob Huff sont au volant des Chevrolet.

Le round 5 de la saison (Mexique) verra Huff (6ème) et Larini (7ème) marquer les premiers points pour Chevrolet.

L’indispensable « période d’apprentissage » a commencé…

Chevrolet Lacetti WTCC 2005 (Monthlery 11-2004)

2006 :

Pour la deuxième saison, un premier grand objectif est atteint : une victoire.

Le 2 mai, à Brands Hatch, Alain Menu arrache sur un circuit détrempé la première victoire WTCC de Chevrolet.

Peu après, à Brno, c’est Rob Huff qui empoche la victoire.

2007 :

L’année de la consécration :

Chevrolet obtient sa première pole (Menu à Zandvoort), son premier doublé victorieux (Menu 1er et Larini 2ème à Zandvoort), son premier hat-trick (pole, victoire, tour le plus rapide) avec Menu à Pau et son premier triplé victorieux (Menu 1er, Huff 2ème, Larini 3ème à Porto).

Au total, la Lacetti signe 7 victoires et reçoit le titre officieux de « Reine de la rue » car elle a gagné sur tous les circuits urbains du calendrier WTCC.

2008 :

Chevrolet consolide sa position de troisième homme du WTCC, ajoutant cinq victoires de plus à son palmarès.

Chevrolet CRUZE WTCC 2009

2009 :

La nouvelle Cruze WTCC fait ses débuts en course et stupéfie immédiatement le public avec deux victoires (Huff et Larini) dès sa troisième course, à Marrakech. Quatre autres victoires viendront enrichir la liste des succès.

2010 :

Pour la première fois puisque le début du programme, un changement intervient dans l’équipe de pilotes.

Le Français Yvan Muller, ancien champion WTCC, remplace Nicola Larini, qui s’est retiré du circuit professionnel fin 2009.

La Cruze, qui a subi de nouveaux développements, se montre concurrentielle sur tous les types de circuit, décrochant sept victoires et à la fois le Championnat des Constructeurs et celui des Pilotes (Yvan Muller).

 

Chevrolet CRUZE WTCC 2010 (Okayama -Robert HUFF)