Chevrolet Orlando : Le crossover familial de Chevrolet débutera lors du prochain salon de l’automobile de Paris

Chevrolet Orlando 2011

 

Orlando : le nouveau crossover familial de Chevrolet en vedette à Paris

 

• Pratique et élégant : l’allure d’un crossover et la commodité des 7 places

 

• Chevrolet crée une offre accessible sur le segment des monospaces compact

 

• Première mondiale au Mondial de Paris, commercialisation début 2011

 

• Une des quatre Premières Mondiales Chevrolet révélées à Paris


Chevrolet Orlando 2011

 

La première proposition de Chevrolet sur le segment européen du monospace, le Chevrolet Orlando, sera l’une des vedettes du Mondial de l’Automobile de Paris le 30 septembre, jour où sera révélée la version de série.

Il sera l’une des quatre premières mondiales dévoilées par Chevrolet au salon.

Basé sur le prototype dévoilé à Paris en 2008, le Chevrolet Orlando est un véritable véhicule familial bien dans son époque, offrant tout à la fois la commodité de ses 7 places de série, une grande modularité intérieure, le tout regroupé sous une allure réussie de crossover.

Le nouveau MPV (multipurpose vehicle) de Chevrolet s’éloigne des lignes fades que l’on constate parfois sur ce segment, et adopte à la place un look affirmé avec un pavillon bas et une silhouette de crossover.

La face avant conserve l’identité et l’élégance indiscutables de Chevrolet, avec une grille de calandre en deux parties et le badge au nœud papillon.

La ligne de pavillon du Orlando, basse et fluide, est mise en valeur par des arches de roues musculeuses et bien marquées, renfermant des jantes de 16, 17 ou 18 pouces.

Le nouveau crossover Orlando va jouer un rôle essentiel dans l’offensive produit soutenue que lance Chevrolet en Europe, comme l’explique Wayne Brannon, président et directeur général de Chevrolet Europe.

« Le nouveau MPV Orlando donne le coup d’envoi d’une ambitieuse série de lancements portant sur sept produits au cours des 15 prochains mois ».

« Nous sommes certains que le Chevrolet Orlando ne se contente pas d’amener à la catégorie du MPV un produit offrant un excellent rapport prix-prestations, mais qu’il lui apporte aussi une certaine fraîcheur – une fonctionnalité chic si vous préférez – et il nous donne aussi l’opportunité d’augmenter encore notre diffusion en Europe.

Je crois qu’il permettra aussi à une toute nouvelle clientèle de venir à la marque Chevrolet. »

Si l’extérieur du nouveau Orlando va à coup sûr attirer l’attention, l’intérieur n’est pas en reste :

il intègre les codes de design traditionnels Chevrolet comme la planche de bord à double alcôve inspirée de la Corvette et l’éclairage bleu glacier de la console centrale.

Cependant, ce sont l’agencement des trois rangées de sièges en gradin du Chevrolet Orlando, la place généreuse offerte aux bagages et les nombreuses solutions de rangement qui retiendront surtout l’attention des automobilistes ayant une grande famille.

En dépit d’une ligne de pavillon fuyante, les designers ont réussi à relever la deuxième et la troisième rangée de sièges, ce qui signifie que les occupants du Chevrolet Orlando ont une vue encore plus dégagée vers l’avant et sur les côtés.

Et avec le vaste éventail de configurations possibles, le Chevrolet Orlando peut être rapidement transformé en un des monospaces les plus spacieux de sa catégorie quand il faut transporter des objets volumineux.

Toute familiale bien conçue doit proposer beaucoup de rangements intérieurs pour éviter que le « bazar » s’accumule.

Comme le concept-car qui l’a précédé, le Chevrolet Orlando propose toute une série de compartiments de différentes formes et tailles implantées dans la console centrale, les portes avant et arrière, le coffre.

Cependant, la trouvaille la meilleure est peut-être cet espace de rangement caché derrière la façade de l’autoradio, à portée de main du conducteur et du passager.

Déjà présent sur le prototype Orlando, les designers ont réussi à intégrer ce vaste espace très pratique que l’on découvre en basculant la façade de la radio.

Il est assez vaste pour recevoir un lecteur MP3, des lunettes de soleil ou un portefeuille.

Dans le compartiment a été prévu un port USB :

idéal pour recharger le MP3 ou l’iPod quand on est en déplacement.

Le Chevrolet Orlando est basé sur la berline Cruze, qui remporte prix et succès commerciaux, et dont on sait qu’elle offre déjà d’excellentes qualités de confort et de comportement.

Sous le capot seront proposés trois des derniers moteurs Chevrolet à grande sobriété : un bloc essence sera disponible, un 1,8 litre de 141 ch et deux unités diesel, la dernière version du moteur 2,0 litres Chevrolet avec des puissances de 131 ch ou 163 ch, tous conformes à la norme Euro V.

Le client se verra offrir trois stades de finition, et la dotation de série de tous les véhicules comprendra le contrôle électronique de stabilité, six airbags, la climatisation et les rétroviseurs électriques.

La production en série du Chevrolet Orlando commencera en octobre et la voiture sera commercialisée en Europe début 2011.