Chevrolet Matiz V8

Chevrolet Matiz V8  2009.

 

L’entreprise de personnalisation et de transformation de voitures FAS Sport a présenté ce vendredi 30 janvier à l’International Racing Show Liège une auto des plus incroyables : une Chevrolet Matiz V8 de 550 CV. 

Disons le tout de suite, cet extraordinaire mariage n’est pas destiné à circuler sur la voie publique.


 

Chevrolet Matiz V8  2009.

 

Yves Fourdin était déjà concessionnaire Chevrolet avant de se lancer dans la personnalisation (tuning) et la transformation de voitures.  Il a eu l’opportunité de participer au championnat WTCC pour Chevrolet.  Auparavant, Eric Nève lui avait demandé de le soutenir lors d’un raid entre Londres et Seoul (environ 20.000 km) avec une Chevrolet Kalos.

En juillet 2007 Fourdin et son équipe  ont lancé le projet d’équiper une Matiz d’un moteur V8, tout en conservant le maximum de pièces originales de la petite citadine coréenne. 

Ce projet un peu/totalement (biffer la mention superflue) fou a nécéssité plus de 1.500 heures de travail.

La base est une Matiz 1.0L 3 portes de 2005, dont on a découpé le bas de caisse pour le remplacer par  celui d’une vieille Camaro.  Le groupe motopropulseur provient d’une Corvette Z06.  Ce V8  développe la bagatelle de 550 CV.  Juste assez pour propulser la citadine à 260 km/h et de lui permettre d’accélérer de 0 à 100 km/h en 3,7 sec et de 0 à 200 km/h en 10,94 s.  On se tait sur toutes les longueurs d’ondes quant à la consommation et aux rejets de CO2.

 

Chevrolet Matiz V8  2009.

 

Détails de la voiture

– Matiz de 2005
 

– Tableau de bord à sa place d’origine
 

– Capot, phares, traverses avant supérieur à leur place d’origine
 

– Look 3-portes – la seule en Belgique
 

– Moteur de la Corvette Z06 – 550 hp avec cablage et boitier électronique
 

– Vitesse maximum : 260 km/h
 

– 0-100 km/h : 3,7 secondes
 

– 0-200 km/h : 10,94 secondes
 

– Boite séquentielle à 6 vitesses avec power shift
 

– Pont arrière avec roues indépendantes
 

– Roues avant : 275/30/18
 

– Roues arrière : 335/35/18
 

– Freins à disques
 

– Suspension Proflex réglable en compression et longueur
 

– Tableau de bord électronique

 

N’est-ce pas merveilleux que l’on puisse encore réaliser de telles folies automobiles dans notre petit pays ?