Nouvelle BMW Série 2 Gran Tourer

Classé dans : Actualités - BMW | 0

BMW lance la  nouvelle Série 2 Gran Tourer.


Ci-joint, les principaux extraits du dossier de presse.

BMW Série 2 Gran Tourer


Concept.

Modularité maximale et de la place pour sept personnes.

Séduisant par une excellente habitabilité, des aptitudes au quotidien remarquables et une flexibilité maximale, la BMW Série 2 Gran Tourer est la première voiture à agencement fonctionnel de l’espace de la catégorie des compactes premium à pouvoir accueillir jusqu’à sept personnes. Elle associe ces qualités à des valeurs typiques de BMW, telles qu’un dynamisme de conduite hors pair, une élégance exclusive et une qualité premium.

La BMW Série 2 Gran Tourer répond ainsi aux besoins de mobilité et aux exigences des jeunes familles, pour lesquelles les principaux motifs d’achat ne s’appellent pas seulement fonctionnalité et modularité, mais aussi style de vie axé sur les loisirs et sportivité.

BMW Série 2 Gran Tourer

Habitabilité convaincante.

Affichant des dimensions compactes de seulement 4 556 millimètres en longueur, 1 800 millimètres en largeur et 1 606 millimètres en hauteur, la nouvelle BMW Série 2 Gran Tourer qui, comme la BMW Série 2 Active Tourer, associe l’architecture de traction moderne de BMW à un moteur transversal monté à l’avant, fait bonne figure, même dans la circulation urbaine la plus dense. Ce faisant, elle accueille jusqu’à sept personnes dans le plus grand confort et leur propose un coffre généreux dont le volume peut être porté de 645 à 1 905 litres en configuration cinq places et de 560 à 1 820 litres sur la sept places.

Bien qu’elle ne dépasse la BMW Série 2 Active Tourer que de 214 millimètres en longueur et de 53 millimètres en hauteur, la nouvelle BMW Série 2 Gran Tourer peut se targuer d’une habitabilité nettement plus généreuse qui s’explique par son grand empattement (2 780 millimètres).

La ligne de toit plus haute offre au conducteur et à ses passagers une position assise surhaussée et droite, gage d’une excellente vue panoramique, même dans des situations de conduite difficiles, et leur permet en plus de monter et de descendre aisément. En outre, la BMW Série 2 Gran Tourer séduit, notamment sur les places arrière, par un espace jambes d’un niveau que l’on ne trouve normalement qu’à bord d’automobiles du segment haut de gamme.

BMW Série 2 Gran Tourer

Flexibilité et fonctionnalité maximales.

Un coup d’oeil sur la conception de la banquette arrière suffit pour se rendre compte de la fonctionnalité exceptionnelle et de la grande flexibilité offertes par la nouvelle BMW Série 2 Gran Tourer. La banquette arrière est réglable sur l’axe longitudinal sur une plage de 130 millimètres pour pouvoir adapter le volume de chargement ou l’espace aux genoux en deuxième rangée en fonction des besoins. Dans le même souci, son dossier est réglable en inclinaison soit pour accroître le confort sur les trois places arrière, soit pour agrandir le compartiment à bagages. Si le client a besoin du volume de chargement maximal, il peut déverrouiller le dossier de la banquette arrière d’une seule pression sur un bouton situé dans le coffre et le rabattre selon un rapport de 40/_20/_40. Le plancher de chargement ainsi créé est quasiment plat. En outre, le siège du passager avant, également rabattable (sur demande), permet de transporter des objets longs et autres équipements de sport d’une longueur maximale de 2,60 mètres.

Grand et large, le hayon s’ouvrant en grand donne un accès particulièrement confortable au compartiment de chargement. Sur demande, il s’ouvre et se ferme même automatiquement, par simple pression d’un bouton ou bien, en option, sans contact et, donc, de manière encore plus confortable grâce à un capteur logé sous le bouclier arrière.

BMW Série 2 Gran Tourer

Des solutions pratiques pour le quotidien.

Autre détail astucieux : le plancher de chargement pliable mais néanmoins rigide sous lequel se cache un autre rangement doté d’un bac multifonctions pratique d’un volume de 100 litres. Celui-ci peut loger, par exemple, la galette de secours optionnelle ou bien, lorsqu’on n’en a pas besoin, le porte-vélos arrière pliable proposé dans la gamme des accessoires d’origine BMW.  Le cache-bagages se range, lui aussi, sous le plancher de chargement. Des oeillets d’arrimage dans le compartiment de chargement ainsi que deux crochets multifonctions disposés à gauche et à droite pour y accrocher des sacs constituent d’autres détails pratiques soulignant la grande utilité au quotidien de la nouvelle BMW Série 2 Gran Tourer.

Les mono-rails, des glissières implantées au dos des dossiers de sièges avant, sont un autre élément pratique de la BMW Série 2 Gran Tourer qu’il convient de mentionner. Chaque rail permet de fixer une tablette pliante haut de gamme réglable dans le plus grand confort, en hauteur et en inclinaison.

BMW Série 2 Gran Tourer

Une troisième rangée de sièges pour accueillir deux passagers supplémentaires.

La troisième rangée de sièges proposée en option augmente encore la modularité qu’offre la nouvelle BMW Série 2 Gran Tourer. Elle propose un espace généreux pour deux occupants supplémentaires. En association avec la deuxième rangée de sièges rabattable et coulissante (fonction Easy Entry), l’accès est facilité par le marchepied antidérapant logé dans la partie arrière de la découpe de porte. Même dans cette configuration, le compartiment à bagages acceptera les petits bagages. Si les places supplémentaires ne sont pas nécessaires, la troisième rangée de sièges s’escamote complètement sous le plancher de chargement où elle ne prend que peu de place. Le plancher de chargement reste donc quasiment plat et le volume de chargement, hors bac multifonctions, est entièrement préservé.

BMW Série 2 Gran Tourer

De multiples rangements.

La grande aptitude au quotidien et la modularité élevée de la BMW Série 2 Gran Tourer s’expriment aussi à travers une multitude de rangements ouverts ou fermés. Ainsi, par exemple, un grand rangement situé devant la console centrale permet de déposer smartphones, lunettes et autres clés. En outre, tout l’espace sous l’accoudoir central entre les sièges avant peut servir de rangement. Deux grands porte-gobelet décalés l’un par rapport à l’autre derrière le sélecteur de vitesses accueillent aisément des verres et des gobelets de tout type, sans gêner le conducteur pour les passages de rapports. En outre, les revêtements de toutes les portes intègrent des bacs accueillant des bouteilles de 1,5 litre au maximum.

D’autres ustensiles de voyage, tels que des jouets pour enfants, trouvent leur place dans les rangements à volet sous les sièges avant ou dans les rangements sous les sièges de la deuxième rangée. À côté des sièges de la troisième rangée, il y a des rangements pour de petits objets allongés, tels que des bouteilles ou des pompes à air pour vélo. Les occupants de la troisième rangée de sièges bénéficient aussi pour leur confort d’une console centrale spécifique dotée de deux porte-gobelet et d’un vide-poches ainsi que d’une prise 12 V pour recharger des appareils électriques.

Enfin, la possibilité d’installer trois sièges enfant universels sur la deuxième rangée de sièges, prouve que la nouvelle BMW Série 2 Gran Tourer tient à répondre aux exigences de mobilité des familles. Qui plus est, deux sièges enfant universels peuvent même être fixés sur la troisième rangée de sièges.

BMW Série 2 Gran Tourer


Design.

Quand fonctionnalité rime avec look dynamique.

BMW typique, la nouvelle BMW Série 2 Gran Tourer – automobile répondant à un concept unique séduisant par l’agencement fonctionnel de l’espace – révèle ses qualités au premier coup d’oeil. Le long empattement et la ligne de toit haute visualisent fort bien l’habitabilité généreuse que propose la voiture.

En même temps, ses lignes précises lui confèrent une silhouette élancée et lui donnent ainsi un cachet particulièrement dynamique. Quel que soit l’angle sous lequel on la regarde, la BMW Série 2 Gran Tourer affiche un look reconnaissable entre mille, alliant élégance sportive et fonctionnalité.

BMW Série 2 Gran Tourer

Allure puissante.

La BMW Série 2 Gran Tourer introduit un dynamisme inédit dans ce segment automobile. À l’avant, les codes stylistiques BMW – les naseaux, les phares ronds doubles et l’emblème de la marque – ne laissent aucun doute sur l’appartenance de la voiture à la famille munichoise. Malgré les dimensions généreuses de l’habitacle, la partie avant paraît basse et sportive. L’interaction entre le pare-brise bas et le capot moteur relevé réduit sensiblement la hauteur perçue de la BMW Série 2 Gran Tourer. En outre, le capot moteur clairement délimité, au modelé marquant, visualise la puissance du moteur qu’il dissimule. Il créé, avec le regard concentré des phares ronds doubles, le jeu vigoureux des lignes qui renforcent l’impression de largeur et les grandes entrées d’air déportées vers l’extérieur, une partie avant qui dégage une impression de sportivité et d’agilité.

Sur demande, les fonctions de feux de croisement et de feux de route sont assurées par un éclairage bi-LEDs efficace. Si ce système d’éclairage bi-LEDs fournit la même intensité lumineuse qu’un système au xénon comparable à anneaux d’éclairage diurne à LEDs, il consomme néanmoins 50 pour cent d’énergie en moins. L’éclairage d’angle à LEDs permet de réaliser différentes fonctions en modulant la répartition du faisceau lumineux : un éclairage renforcé des zones latérales en circulation urbaine (à intensité réduite), un éclairage d’angle jusqu’à une vitesse de 40 km/h et un éclairage directionnel statique jusqu’à 70 km/h. L’éclairage diurne et les veilleuses à LEDs dans les tubes lumineux du projecteur principal donnent à la voiture un look reconnaissable de loin.

Dynamique sous tous les angles.

Un coup d’oeil sur les proportions de la nouvelle BMW Série 2 Gran Tourer suffit pour se rendre compte de la grande fonctionnalité du concept automobile. Fidèles aux codes de la marque, l’empattement long et les porte-à-faux réduits confèrent une aura dynamique à la voiture. Celle-ci est d’ailleurs accentuée par le capot moteur marquant qui rejoint les naseaux inclinés vers l’avant, ce qui reflète l’esprit fonceur à la voiture, même à l’arrêt. Cette impression est encore renforcée par le montant arrière incliné.

BMW Série 2 Gran Tourer

Sur les flancs, des lignes prononcées créent des effets dynamiques.

Ascendantes vers l’arrière, elles confèrent un aspect cunéiforme à la silhouette. Les surfaces lumineuses au-dessus la roue arrière mettent en relief la partie scapulaire saillante. Grâce à l’interprétation ouverte du « pan Hofmeister », retour vers l’avant caractéristique de la ligne des vitres latérales au niveau du montant arrière, la BMW Série 2 Gran Tourer exprime aussi ses qualités fonctionnelles sur le plan visuel. Ainsi, la grande surface que forment les vitres latérales matérialise l’habitacle généreux et la polyvalence qui en découle. La ligne de toit haute et les grandes portes promettent un accès aisé à toutes les places.

Fonctionnalité esthétique.

L’ambition fonctionnelle qui caractérise la nouvelle BMW Série 2 Gran Tourer se retrouve aussi dans l’aménagement de la partie arrière. Les surfaces et les lignes donnent naissance à une structure précise et solide dont se dégage une impression de largeur et de sportivité malgré sa hauteur. Le seuil de chargement bas et la grande ouverture du hayon garantissent un accès confortable au compartiment à bagages. Les grands optiques arrière retournent loin dans les panneaux latéraux, reliant ainsi harmonieusement l’arrière et les côtés et conférant à la BMW Série 2 Gran Tourer l’allure d’une voiture bien campée sur ses roues. Les optiques arrière en L sont un autre trait caractéristique de toute BMW. Leurs deux veines lumineuses alimentées par des LEDs sont inclinées vers le centre, ce qui souligne l’allure dynamique de la partie arrière. Des solutions aérodynamiques telles que les arêtes de décollement verticales appelées « aeroblades », situées en aval des montants arrière, parfont le dynamisme et l’esthétisme moderne que dégage la partie arrière.

BMW Série 2 Gran Tourer


Sensations d’espace généreux et ADN sportif typé BMW.

Agencé avec générosité et structuré par des surfaces étendues, l’habitacle qui accueille jusqu’à sept personnes visualise le caractère fonctionnel de la BMW Série 2 Gran Tourer et donne l’impression d’un espace où les occupants peuvent prendre leurs aises. L’orientation et la subdivision horizontales très prononcées des surfaces et des volumes donnent un air de légèreté et d’ampleur à l’intérieur. En même temps, l’orientation vers le conducteur typique de BMW et la focalisation claire sur la route montrent que la nouvelle BMW Série 2 Gran Tourer possède bel et bien l’ADN sportif qui distingue toute BMW.

La position assise rehaussée n’offre pas seulement une vue idéale sur la route et une convivialité maximale, mais aussi, grâce à la vitre supplémentaire du montant avant, une meilleure vue panoramique.

Séparé visuellement de la console centrale, le tableau de bord semble flotter dans l’habitacle. Des éléments galvanisés, ainsi que d’amples surfaces décoratives accentuées par des listels, mettent en valeur la finition moderne et prestigieuse de l’habitacle. Ce caractère haut de gamme est encore renforcé par l’écran de contrôle central en position dégagée.

Les nombreux rangements ouverts ou fermés et autres vide-poches garantissent à la nouvelle BMW Série 2 Gran Tourer une aptitude au quotidien et une polyvalence du plus haut niveau. Ainsi par exemple, on trouvera à bord un rangement situé devant la console centrale pour y déposer smartphone, lunettes et autres clés, deux porte-gobelet derrière le sélecteur de vitesses, de grands porte-bouteille dans toutes les portes ainsi que des volumes de rangement sous les sièges.

BMW Série 2 Gran Tourer

Ensemble mécanique et liaisons au sol.

Sport et confort.

Pour le lancement commercial de la nouvelle BMW Série 2 Gran Tourer, les clients ont le choix entre cinq motorisations essence et diesel légères et puissantes, mais pourtant sobres, qui font toutes appel à la technologie BMW TwinPower Turbo actuelle. Les trois et quatre cylindres de la nouvelle famille de moteurs se caractérisent par un déploiement sportif de leur puissance et une efficacité exemplaire et apportent ainsi une contribution majeure au dynamisme de conduite élevé et aux sensations au volant typiques de la marque.

Trois moteurs diesel sont disponibles au lancement, outre le quatre cylindres essence tournant sous le capot de la BMW 220i Gran Tourer et le trois cylindres essence animant la BMW 218i Gran Tourer. Ces moteurs à allumage par compression sont les suivants : les quatre cylindres propulsant la BMW 220d xDrive et la BMW 218d Gran Tourer ainsi que le trois cylindres équipant la BMW 216d Gran Tourer. Tous les moteurs respectent la norme antipollution Euro 6. La transmission aux roues avant passe par une boîte mécanique à six rapports. BMW propose en option une boîte Steptronic à six rapports pour les trois cylindres1), une boîte Steptronic à huit rapports étant disponible pour les quatre cylindres (de série sur la BMW 220d xDrive Gran Tourer). Toutes les boîtes sont équipées de la fonction d’arrêt et de redémarrage automatiques qui permet une baisse de la consommation.

Quant aux versions Steptronic, elles offrent une fonction de roulage en roue libre renforçant l’efficience. Lorsque le conducteur roule dans la plage des vitesses élevées et qu’il lève le pied, cette fonction découple le moteur de la chaîne cinématique pour ne plus tourner qu’au ralenti. D’où une baisse ultérieure de la consommation et des émissions de CO2.

BMW Série 2 Gran Tourer

Nouvelle famille de moteurs misant sur la puissance et la construction allégée.

Les moteurs de la nouvelle famille reposent sur un bloc moteur tout aluminium bénéficiant d’une conception minimisant les frictions internes.

Faisant appel à une conception à tablature fermée (closed deck), le carter de vilebrequin est particulièrement rigide ; les chemises de cylindre assemblées par voie thermique ou les surfaces de glissement à revêtement appliqué par projection arc-fil (procédé LDS) réduisent le poids et les frictions. Le velouté dont les moteurs font preuve sur toute la plage des régimes est assuré – sur le trois cylindres – par un arbre d’équilibrage et – sur le quatre cylindres – par deux arbres d’équilibrage tournant en sens opposé. Les turbocompresseurs des moteurs essence sont intégrés dans le collecteur d’échappement, le collecteur et le carter de turbine en aluminium étant refroidis par liquide. Le trajet court que parcourent les gaz d’échappement avant d’entrer dans la turbine se traduit par une réponse agile, alors qu’une phase de montée en température très brève réduit la friction interne du système et, par là, la consommation. Le positionnement du pot catalytique près du moteur et la vanne de régulation de la pression de suralimentation à pilotage électrique (wastegate) abaissent en outre les émissions des moteurs à essence.

Tous les moteurs essence et diesel de la nouvelle famille mettent en oeuvre la technologie BMW TwinPower Turbo de dernière génération. Les moteurs essence font appel à la suralimentation par turbocompresseur, à l’injection directe, au système de calage variable des arbres à cames double VANOS, et ils sont équipés, en plus, de la distribution entièrement variable Valvetronic. Le pack technologique des moteurs diesel optimisés sur le plan thermodynamique comprend une suralimentation par turbocompresseur, une turbine à géométrie variable et une injection directe à rampe commune fonctionnant à une pression maximale de 2 000 bars. Grâce à ces systèmes uniques à l’échelle mondiale, BMW a pu réaliser une forme particulièrement efficace de l’optimisation de la puissance. Ainsi dotés, les moteurs de la nouvelle famille redéfinissent une fois de plus la donne en matière de puissance et d’efficience.

BMW 220i Gran Tourer : quatre cylindres essence puissant.

Le quatre cylindres essence déjà connu de l’Active Tourer permet à la BMW 220i Gran Tourer (consommation en cycle mixte : 6,4 à 6,2 litres aux 100 kilomètres ; émissions de CO2 en cycle mixte : 149 à 144 g/km)* de réaliser d’excellentes performances routières pour des valeurs de consommation basses grâce à une puissance maximale élevée, à une réponse spontanée à chaque impulsion imprimée à l’accélérateur et à des reprises vigoureuses. Le quatre cylindres en ligne de 2,0 litres atteint sa puissance maximale de 141 kW (192 ch) dès 5 000 tr/min, le couple maximal de 280 Newtons-mètres étant disponible entre 1 250 tr/min et 4 600 tr/min.

Forte d’une caractéristique de puissance sportive, la BMW 220i Gran Tourer parcourt le zéro à 100 km/h en 7,7 secondes et pointe à une vitesse maximale de 223 km/h.

BMW 218i Gran Tourer : trois cylindres essence agile.

La BMW 218i Gran Tourer (consommation en cycle mixte : 5,5 à 5,1 litres aux 100 kilomètres ; émissions de CO2 en cycle mixte : 127 à 119 g/km)* est entraînée par un trois cylindres essence ultracompact et léger. Grâce à la technologie BMW TwinPower Turbo, il séduit par sa puissance élevée et son efficacité exemplaire. Un arbre d’équilibrage et l’association rare dans cette catégorie automobile d’un volant bimasse et d’un pendule centrifuge lui assurent un velouté maximal sur toute la plage des régimes. Le trois cylindres de 1,5 litre de cylindrée développe une puissance de 100 kW (136 ch)

disponible à partir de 4 400 tr/min. Le couple maximal de 220 Newtonsmètres que la fonction overboost permet de faire passer brièvement à 230 Newtons-mètres est débité dès 1 250 tr/min. Départ arrêté, la BMW 218i Gran Tourer dotée de la boîte mécanique à six rapports s’élance en 9,5 secondes à 100 km/h, sa vitesse maximale étant de 205 km/h.

* Les valeurs de consommation ont été relevées sur la base du cycle de conduite européen, elles sont fonction des dimensions des pneus et des options choisies (par ex. troisième rangée de sièges).

BMW 220d xDrive Gran Tourer : la force du diesel associée à la transmission intégrale.

La motorisation de pointe, un quatre cylindres diesel de 2,0 litres, est mise en oeuvre sur la nouvelle BMW 220d xDrive Gran Tourer (consommation en cycle mixte : 5,1 à 4,9 litres aux 100 kilomètres ; émissions de CO2 en cycle mixte : 133 à 128 g/km)*. Débitant une puissance maximale de 140 kW (190 ch) à 4 000 tr/min et un couple maximal de 400 Newtons-mètres à 1 750 tr/min, la BMW Gran Tourer évolue à un rythme hautement dynamique.

À cela s’ajoute que ce modèle diesel est la seule voiture du segment des compactes premium accueillant jusqu’à sept passagers qui est proposée de série avec une transmission intégrale. Le système BMW xDrive répartit le couple sur les quatre roues en fonction des besoins, optimisant ainsi la traction et la stabilité de conduite, quelles que soient les conditions routières et météorologiques. Par ailleurs, la transmission intégrale intelligente améliore encore le comportement dynamique de la BMW 220d xDrive Gran Tourer en virage. Grâce à son moteur à allumage par compression plein de punch, ce modèle parcourt le zéro à 100 km/h en 7,6 secondes seulement pour atteindre sans la moindre difficulté une vitesse maximale de 218 km/h.


BMW 218d Gran Tourer : reprises vigoureuses et sobriété.

La BMW 218d Gran Tourer (consommation en cycle mixte : 4,5 à 4,3 litres aux 100 kilomètres ; émissions de CO2 en cycle mixte : 119 à 114 g/km)* fait également tourner un quatre cylindres diesel de 2,0 litres de cylindrée sous son capot. Ce diesel silencieux se distingue par son rendement élevé associé à une efficacité et à une sobriété remarquables. La nouvelle BMW 218d Gran Tourer développe une puissance maximale de 110 kW (150 ch) à 4 000 tr/min et délivre son couple maximal de 330 Newtons-mètres entre 1 750 et 2 750 tr/min. Ces caractéristiques permettent à la Gran Tourer de

s’élancer en seulement 9,3 secondes à 100 km/h, départ arrêté, et de pointer à une vitesse maximale de 205 km/h.

* Les valeurs de consommation ont été relevées sur la base du cycle de conduite européen, elles sont fonction des dimensions des pneus et des options choisies (par ex. troisième rangée de sièges).

BMW 216d Gran Tourer : trois cylindres diesel particulièrement économique.

Le trois cylindres diesel de 1,5 litre de cylindrée animant la nouvelle BMW 216d Gran Tourer (consommation en cycle mixte : 4,2 à 3,9 litres aux 100 kilomètres ; émissions de CO2 en cycle mixte : 111 à 104 g/km)*, qui confirme une fois de plus qu’en matière d’efficience la technologie diesel signée BMW occupe la pole position, fixe des références impressionnantes.

Doté d’un arbre d’équilibrage, d’un volant bimasse et d’un pendule centrifuge, ce moteur à allumage par compression débite une puissance de 85 kW (116 ch) à 4 000 tr/min et un couple de 270 Newtons-mètres dès 1 750 tr/min. Avec cette motorisation, la BMW 216d Gran Tourer pointe à une vitesse maximale de 192 km/h et parcourt le zéro à 100 km/h en 11,1 secondes. Affichant une consommation moyenne de 4,2 à 3,9 litres aux 100 kilomètres et des émissions de CO2 correspondantes, comprises entre 111 et 104 grammes par kilomètre, la BMW 216d Gran Tourer se présente comme la voiture la plus sobre, la plus propre et la plus efficace de sa catégorie.

* Les valeurs de consommation ont été relevées sur la base du cycle de conduite européen, elles sont fonction des dimensions des pneus et des options choisies (par ex. troisième rangée de sièges).

 

D’autres variantes d’entraînement dès l’été : BMW 220d Gran Tourer et BMW 216i Gran Tourer.

BMW enrichira avant même la fin de l’année le portefeuille d’entraînements proposés pour la BMW Série 2 Gran Tourer en y ajoutant de nouveaux moteurs ainsi qu’une variante d’entraînement supplémentaire. La BMW 216i Gran Tourer constituera la proposition d’entrée de gamme côté essence.

Elle sera épaulée par la BMW 220d Gran Tourer, une autre variante à traction

disponible avec une boîte mécanique ou automatique.

BMW Série 2 Gran Tourer

Liaisons au sol : un tarage privilégiant maniabilité, agilité et agrément de conduite élevé.

Un dynamisme élevé et des sensations de conduite typiques de la marque comptent parmi les qualités saillantes de la nouvelle BMW Série 2 Gran Tourer. Complétant à la perfection le concept de traction moderne, la technique sophistiquée des liaisons au sol y apporte une contribution essentielle. Les ingénieurs d’étude ont réussi à allier la maniabilité et l’agilité à un agrément de conduite élevé.

Les qualités dynamiques de la BMW Série 2 Gran Tourer s’expliquent principalement par son concept d’ensemble cohérent. À cet égard, les ingénieurs BMW misent sur un train de roulement à voie large conçu dans un souci de perfection, sur une direction à friction réduite ainsi qu’une carrosserie de conception allégée particulièrement rigide en torsion sans oublier un centre de gravité bas et une aérodynamique optimisée. Dans sa configuration de base, le train de roulement associe déjà une agilité et une précision directionnelle typiquement BMW à une stabilité dynamique et à un confort de suspension de haut niveau. L’essieu avant moteur fournit un retour d’information précis, sans faire remonter des influences perturbatrices dans le volant.

L’essieu à jambes de suspension à articulation simple à l’avant.

L’essieu à jambes de suspension à articulation simple de la BMW Série 2 Gran Tourer se distingue par des pièces légères, une rigidité élevée des composants, la cinématique et l’élastocinématique étant parfaitement adaptées. La suspension fournit ainsi une base parfaite pour un comportement agile à l’amorce des virages, une tenue de cap élevée et un toucher de la route quasiment exempt d’influences de la transmission. Des paliers de pivot en aluminium, le recours à des aciers ultrarésistants pour le support d’essieu et les bras transversaux ainsi qu’une barre antiroulis creuse à épaisseur de paroi évolutive se traduisent par une réduction des masses non suspendues. Quant au confort de roulement élevé, il est garanti par des paliers d’une conception sophistiquée et une élastocinématique bien pensée.

À l’avant comme à l’arrière, les amortisseurs sont découplés par rapport à la carrosserie grâce à des paliers d’appui raffinés à trois voies.

Essieu multibras à l’arrière.

L’essieu arrière apporte à son tour une contribution essentielle aux excellentes qualités dynamiques dont se targue la BMW Série 2 Gran Tourer.

La conception multibras compacte dotée de bras de suspension particulièrement rigides et d’une barre antiroulis creuse convient parfaitement à la traction sportive, tandis que la séparation des fonctions de suspension et d’amortissement bénéficie au concept d’agencement fonctionnel de l’espace.

Soigneusement adaptés, les roulements de roues et les articulations à douille sphérique ainsi que les silentblocs du porte-moyeu optimisent la rigidité de carrossage, ce qui se traduit par un comportement encore plus stable.

BMW Série 2 Gran Tourer

Direction électromécanique « à pignon unique » (single pinion).

Sur la nouvelle BMW Série 2 Gran Tourer, une direction à assistance électromécanique assure une précision directionnelle élevée ainsi qu’un retour d’information des plus clairs. Pour réaliser aussi les qualités directionnelles typiquement BMW sur une traction, le matériel et le logiciel ont été minutieusement adaptés au concept de transmission. L’unité d’assistance à la direction et le mécanisme de direction formant un seul et même ensemble, l’assistance à la direction agit directement sur le pignon (single pinion).

La remontée d’influences provenant de la transmission a pu être minimisée grâce à une élastocinématique ultraprécise et une adaptation minutieuse du logiciel. S’y ajoutent des supports de moteur et de boîte de vitesses de conception idéale qui, de concert avec la biellette anti-basculement, reprennent et annulent le couple moteur. Au total, la direction séduit ainsi par son typage agile et sportif ainsi que par un toucher de la route typé BMW

associé à un retour d’information limpide. C’est pourquoi précision directionnelle, tenue de cap et réponse directe comptent parmi les qualités qui font sortir la nouvelle BMW Série 2 Gran Tourer du lot.

Système de freinage puissant.

La nouvelle BMW Série 2 Gran Tourer fait appel à des freins à étrier flottant puissants dotés de disques ventilés à l’avant. Le système léger se distingue par sa grande endurance, son confort de commande élevé et son dosage précis. Sur certaines motorisations, l’excellente résistance thermique est favorisée par un conduit supplémentaire amenant l’air de refroidissement aux freins. Actionné par pédale, le frein de stationnement électrique dégage de la place sur la console centrale.

Systèmes d’aide à la conduite au service du comportement dynamique.

Sur la nouvelle BMW Série 2 Gran Tourer, de nombreux systèmes de régulation électronique renforçant aussi bien la sécurité que le dynamisme contribuent à distiller le plaisir de conduire typique de la marque. Le système d’aide à la conduite qu’est le Contrôle dynamique de la stabilité (DSC) comprend l’ABS, le Contrôle de traction dynamique (DTC), la fonction de blocage électronique du différentiel (EDLC) et le Contrôle de la Transmission.

S’y ajoutent des sous-fonctions adaptées à la traction optimisant l’interaction entre le moteur et le train de roulement, par exemple par le biais d’une interface de couple.

Les qualités dynamiques de la BMW Série 2 Gran Tourer bénéficient de systèmes de régulation définis en conséquence. En mode DTC, les seuils d’intervention du Contrôle de la stabilité sont relevés, si bien que la BMW Série 2 Gran Tourer séduit par une accélération maximale favorisée par un patinage optimal des roues motrices. En mode DSC off, le système intervient de manière ciblée sur les freins avant pour simuler un blocage de différentiel mécanique (fonction EDLC) qui se traduit par une motricité nettement plus élevée à l’accélération en sortie de virage. Le Contrôle de la Transmission accentue, lui aussi, l’agilité de la BMW Série 2 Gran Tourer.

Avant même que la voiture ne frôle les limites de la physique, cette fonction optimise son comportement propre en empêchant le sous-virage normalement si caractéristique des voitures à traction. L’assistant au démarrage, la fonction freins secs, la fonction de préfreinage et la fonction de compensation antifading complètent la dotation standard. Le Launch Control (départ automatisé), de série en association avec la boîte Steptronic à huit rapports, permet des accélérations particulièrement sportives.

Châssis sport, amortisseurs adaptatifs et Direction sport variable.

Le châssis M Sport surbaissé de 10 millimètres dont le modèle M Sport est doté, est aussi disponible séparément. Il se caractérise par un tarage plus ferme des ressorts et des amortisseurs ainsi que des barres antiroulis plus rigides. En version M Sport, la BMW Série 2 Gran Tourer évolue sur des roues M en alliage léger de 17 ou de 18 pouces. En outre, un train de roulement doté de l’Amortissement variable piloté est proposé en alternative.

La Commande de régulation du comportement dynamique permet d’adapter la loi des amortisseurs sur deux niveaux à la situation de conduite du moment.

La Direction sport variable permet, quant à elle, d’accroître encore l’agilité et la précision directionnelle de la BMW Série 2 Gran Tourer. Ainsi, le conducteur ne doit déployer que peu d’effort au volant pour se garer ou changer de direction. À vitesse élevée par contre, la Direction sport variable assure une marche en ligne droite stable et une tenue de cap maximale et elle réagit avec une précision élevée aux mouvements de braquage.

Commande de régulation du comportement dynamique avec mode ECO PRO.

Au volant de la nouvelle BMW Série 2 Gran Tourer, le conducteur a une fois de plus la possibilité de moduler le caractère d’ensemble de sa voiture en fonction de la situation de conduite ou de ses préférences personnelles pour lui conférer un typage sportif, confortable ou particulièrement économique.

La Commande de régulation du comportement dynamique, logée devant la console centrale, lui propose les modes suivants : ECO PRO, SPORT et CONFORT. En appuyant sur une touche, le conducteur active, pour chaque mode, un réglage prédéfini des composants concernés du groupe motopropulseur et du train de roulement.

BMW Série 2 Gran Tourer

BMW EfficientDynamics.

Dynamisme de conduite typiquement BMW, consommation réduite.

Outre le dynamisme de conduite typique de la marque, la sobriété exemplaire concourt au plaisir de conduire distillé par la nouvelle BMW Série 2 Gran Tourer. Elle est le fruit de solutions déployées, dans le cadre de la stratégie de développement BMW EfficientDynamics, sur quasiment tous les groupes fonctionnels de la voiture. C’est une des raisons pour lesquelles la BMW Série 2 Gran Tourer jouit d’un positionnement exceptionnel en matière de performances routières et de consommation, et pas seulement par rapport à ses concurrentes directes.

Gestion des organes périphériques asservie aux besoins et mode ECO PRO.

Sur la nouvelle BMW Série 2 Gran Tourer, les organes périphériques et les consommateurs électriques font partie de la gestion intelligente des flux d’énergie. La pompe du liquide de refroidissement asservie aux besoins, la pompe à huile gérée par cartographie et la direction électromécanique, qui ne consomme de l’énergie que lorsque l’assistance de direction entre en action, contribuent à réduire la consommation.

Le mode ECO PRO activé via la Commande de régulation du comportement dynamique permet au conducteur d’adopter un style de conduite particulièrement efficace et sobre, sans pour autant négliger le confort. Il est ainsi possible de réduire la consommation de carburant de 20 pour cent, économie que les fonctions de roulage en roue libre (seulement avec la boîte Steptronic) et Itinéraire ECO PRO (en association avec le système de navigation) permettent d’augmenter encore.

BMW Série 2 Gran Tourer


Construction allégée intelligente : dynamisme de conduite élevé, consommation réduite.

La construction allégée intelligente fournit une contribution importante à l’efficacité et à l’agilité, favorisant ainsi les qualités dynamiques de la nouvelle BMW Série 2 Gran Tourer. Des aciers multiphasés à très haute résistance et à ultrahaute résistance ainsi que des tôles parfaitement adaptées à leur finalité (flancs raboutés) confèrent une rigidité élevée à la carrosserie sans pénaliser le poids qui reste extrêmement faible. Au-delà des matériaux composites modernes, l’utilisation de l’aluminium permet à la BMW Série 2 Gran Tourer de ne pas accuser un kilogramme de trop sur la balance. Ainsi, les traverses de pare-chocs, l’arbre de direction, les supports de boîte, les tôles de protection des freins et les paliers de pivot de la suspension des roues sont en aluminium pour contribuer à abaisser le poids et par conséquent, à assurer le dynamisme de conduite typique de la marque qui s’accompagne d’une sobriété exceptionnelle.


Aérodynamique : meilleur cx de sa catégorie.

Avec un coefficient de pénétration dans l’air (cx) de 0,28, la BMW Série 2 Gran Tourer établit une nouvelle référence dans sa catégorie. Outre les proportions favorisant l’écoulement de l’air, les parties avant et arrière ainsi que le plancher caréné presque sur toute sa surface sont les principaux bénéficiaires de l’optimisation aérodynamique. L’« Air curtain », rideau d’air typique de BMW au niveau du bouclier avant, génère une lame d’air recouvrant les passages de roue afin de réduire les turbulences se formant au niveau des roues avant. Formant une pièce intégrée, le becquet de toit et les arêtes de décollement (aeroblades) verticales sur les montants arrière contribuent à optimiser l’écoulement de l’air à l’arrière, et même les arêtes de décollement des optiques arrière contribuent à la réduction de la traînée aérodynamique. Les volets d’air pilotés asservis aux besoins, qui sont disposés derrière les naseaux BMW et dans l’entrée d’air inférieure, fournissent une autre contribution au cx exemplaire et aux valeurs de consommation réduites dont se targue la BMW Série 2 Gran Tourer. En outre, la réduction de la traînée aérodynamique se traduit aussi par une amélioration du confort acoustique à bord.

BMW Série 2 Gran Tourer