Comme Toyota, BMW se lance dans l’hydrogène

Classé dans : Actualités - BMW i | 0

Avec la présentation de la BMW i Hydrogen NEXT au salon d’automobile IAA 2019, le groupe BMW veut démontrer sa capacité à compléter son portefeuille de véhicules électriques par le déploiement d’une technologie de piles à combustible fonctionnant à l’hydrogène.

En 2022, le Groupe BMW projette de présenter une BMW X5 propulsé par une pile à combustible basés sur l’hydrogène.

Le Groupe BMW envisagerait proposer des véhicules à pile à combustible au plus tôt pour 2025, et ce en fonction entre autre des exigences de marché.

Des avantages évidents

Les véhicules à pile à combustible (FCEVs) offrent une mobilité sans émissions et sans restriction et leur usage est très semblable aux véhicules conventionnels.

Un ravitaillement en moins de quatre minutes, un long rayon d’action, aucun compromis en termes de confort, possibilité de remorquage, et une très petite dépendance aux conditions climatiques sont des avantages bien réels

Pour rendre cela possible, une infrastructure pour l’approvisionnement en hydrogène est nécessaire. Pour la plupart des pays, les telles infrastructures sont encore dans les premières phases de développement.

Un développement en association avec Toyota

Depuis 2013, le BMW Group et Toyota Motor Corporation ont uni des forces pour développer en commun un système utilisant la technologie de la pile à combustible par hydrogène. Pour mémoire, la rédaction a déjà fait l’essai de la Toyota Mirai en octobre 2016.

Depuis l’été de 2015, la section de recherche du Groupe BMW a testé une flottille de prototypes BMW Série 5 GT à pile à combustible à hydrogène développé en association avec Toyota.

En 2016, les deux compagnies ont signé un acte d’association du développement du produit.
Depuis lors ils ont travaillé ensemble sur de futures générations de piles à combustible utilisant l’hydrogène.  Les deux partenaires ont une grande confiance en cette technologie et continueront à travailler ensemble pour le développer d’autres aspects comme l’infrastructure et sa diffusion de masse à l’échelle du monde.

Dès janvier 2017, le BMW Group et Toyota se sont associées avec onze grandes entreprises regroupant l’énergie, le transport et l’industrie pour lancer une initiative qui prit comme nom de Hydrogen Council. Son but est se forger une vision commune avec pour ambition à long terme d’une révolution énergétique avec un passage à l’hydrogène.
Depuis juin 2019, « Hydrogen Council » regroupent 60 compagnies.

Automania Team

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+ 85 = 87