BMW lance la production de carbone pour les voitures du futur.

Classé dans : Actualités - BMW i | 0

BMW, Usine de Landshut, Début de la production de pièces de carrosserie ultralégères en fibres de carbone 

BMW Group a inauguré hier (01/03/2012 ; ndlr) la nouvelle section destinée à la production de pièces de carrosseries ultralégères en fibres de carbone sur son site de Landshut (Allemagne).

Les pièces fabriquées dans cette infrastructure sont destinées aux voitures du futur, les modèles électriques BMW i3 et BMW i8 qui seront produites sur notre site de Leipzig dès 2013 et 2014.

Cet investissement à hauteur de 40 millions d’euros crée 100 nouveaux emplois dans l’usine allemande de Landshut.


BMW, Usine de Landshut, Début de la production de pièces de carrosserie ultralégères en fibres de carbone



« En tant que centre de compétence pour la mobilité électrique et les matériaux de constructions ultralégers, le site BMW de Landshut revêt une importance capitale pour la production de matières plastiques renforcées de fibres de carbone », explique le Dr Herbert Diess, membre du comité de direction de BMW Group.

Les fibres de carbone produites à Wackersdorf sont transformées en pièces de carrosserie (CFK) sur le site de Landshut, avant d’être ensuite livrées à Leipzig où débutera en 2013 et en 2014 la fabrication des BMW i3 et BMW i8.

La BMW i3, mieux connue sous le nom de Megacity Vehicle, représente la première voiture munie d’un habitacle en fibres de carbone à être produite à grande échelle.

Le choix novateur de matériaux légers et l’utilisation intelligente qui en est faite garantissent à la fois une grande autonomie, ainsi qu’une sécurité accrue et une tenue de route dynamique.

La production de la BMW i3 à propulsion électrique débutera en 2013.

Un an plus tard suivra celle de la BMW i8, une voiture de sport hybride rechargeable à propulsion électrique dotée d’un moteur thermique.

BMW, Usine de Landshut, Début de la production de pièces de carrosserie ultralégères en fibres de carbone

« Nous considérons la fibre de carbone comme une matière première importante et hautement technologique du futur. Elle va métamorphoser le mode de fabrication habituel des voitures », ajoute Herbert Diess. « Nous plaçons une confiance inébranlable dans cette matière première et jouons un rôle de pionnier dans son utilisation.

La méthode de production innovante de Landshut rend la production de masse automatisée de pièces en carbone possible. »

BMW Group dispose depuis plus de 10 ans du savoir-faire et des compétences en matière de production de telles pièces, et celles-ci sont d’ailleurs déjà incorporées dans les composants de certains modèles BMW M actuels.

Le nouveau centre d’innovation et de production de fibres de carbone (CFK) produira environ un tiers de l’ensemble des pièces de carrosserie de la BMW i3 en carbone.

Le reste proviendra de Leipzig, où les voitures sont d’ailleurs assemblées.

BMW, Usine de Landshut, Début de la production de pièces de carrosserie ultralégères en fibres de carbone