La nouvelle Bitter Vero 2008 à la 40ème édition du Essen Motor Show

Classé dans : Actualités - Bitter (D) | 0

Lors de la quarantième édition du Essen Motor Show, Erich Bitter a présenté au grand public la Vero, une grande berline 4 portes, basée sur la Holden Statesman. Dans le courant du mois d’octobre, la voiture avait été présentée en première mondiale à Schwelm à la presse et à quelques VIP, amis de la maison.

 


 

2008 Bitter Vero

 

Pour satisfaire aux réglementations européennes en vigueur au niveau de la sécurité et des émissions, la voiture a subi quelques adaptations techniques.

 

La Bitter Vero diffère par rapport à la Holden Statesman par son capot, ses nouveaux phares et ses pare-chocs spécifiques tant à l’avant qu’à l’arrière. L’intérieur est fini en cuir et en Alcantara®.

 

 

2008 Bitter Vero

 

 

La Bitter Vero est mue par un gros V8 à essence de 5.967 cm3 qui développe 270 kW (env. 367 CV) à 5.700 tr/mn. Le couple respectable de 530 Nm est délivré au régime de 4.400 tr/min. Ce groupe est accouplé à une boîte automatique à 5 rapports.

 

 

2008 Bitter Vero

 

 

Comme sur la plupart des voitures allemandes de grande puissance, la Bitter Vero voit sa vitesse limitée électroniquement à 250 km/h.

Les 2 exemplaires que Erich Bitter avait amenés à Essen étaient déjà vendus. Pour l’heure, 2 exemplaires sont en cours de transformation dans les ateliers Bitter à Ennepetal. Dans les tout prochains jours, 5 nouveaux véhicules devraient arriver chez Bitter pour être transformés.

La distribution se passe soit via quelques agents Opel avec qui Bitter a gardé de bons contacts depuis la période où il produisait ses grands coupés CD et SC, soit directement chez Bitter même.

Intéressés ? La Bitter Vero est proposée au prix de 102.500 € hors taxes. Les jantes 18 pouces proposées de série peuvent céder la place à des jantes de 20 pouces. Pour cela, il faudra débourser 3.800 € hors taxes.

 

2008 Bitter Vero

 

Biographie succincte d’Erich Bitter.

Erich Bitter, fils d’un marchand de vélos de Schwelm, est né en août 1933. À 16 ans, il quitte l’école pour travailler dans l’affaire familiale, puis se laisse séduire par une carrière de coureur cycliste. A l’âge de 20 ans, il passe professionnel et durant 4 ans il exerce ce métier, participant même au Tour de France.

À 25 ans, il se lance dans le sport automobile, activité qu’il poursuivra de 1958 à 1969.

Durant ces 12 années d’activité, il pilotera notamment des NSU, des Porsche, des Ferrari, des Mercedes 300 SL et des Abarth et deviendra deux fois champion d’Allemagne.

 

Erich Bitter (Essen 2007)

 

 

Parallèlement à cette carrière sportive, il fonde en 1962 la firme Rallye-Bitter qui commercialise ce qu’on appellerait aujourd’hui des kits de tuning et des accessoires automobiles. La firme connaît un certain succès et le programme de ventes est rapidement étendu aux équipements de rallye et produit ses propres combinaisons de courses sous le patronyme « Bitter Nomex ».

 

Après sa carrière de pilote, Erich Bitter devient l’importateur officiel Abarth pour l’Allemagne, ensuite, très rapidement, il devient l’agent pour l’Allemagne de la firme italienne Intermeccanica.

Cette dernière aventure manque de peu de le mener tout droit à la faillite, tant la qualité des véhicules étaient déficiente.

Cette mésaventure fut la proverbiale goutte qui fit déborder la toute aussi proverbiale coupe et Erich décida de produire ses propres voitures qui devaient satisfaire aux standards de qualité en vigueur en Allemagne.

 

1973 - 1979 Bitter CD

 

 

En 1971, il établit ses ateliers dans sa ville natale de Schwelm, et entre 1973 et 1986, son entreprise produit 395 Coupés Bitter CD et 488 Bitter SC, dont 5 Sedan à 4 portes. Tous ces véhicules étaient basés sur des éléments mécaniques Opel.

 

1980 - 1986  Bitter SC

 

 

Entre 1987 et 1997, Bitter présente plusieurs nouveaux projets mais, par manque de fonds, aucun ne parvint au stade de la production en série. En 1997, il abandonne la construction automobile mais reste actif dans le design et l’engineering. Durant cette période, son entreprise occupait environ 70 travailleurs.

 

1988 Bitter Typ 3

 

 

En 2001, lors de l’IAA à Francfort, il expose une Holden HSV australienne sur laquelle était apposé un badge Bitter. Cette tentative échoua également.

En 2003, à Genève cette fois, il expose un gros coupé basé sur une Holden Monaro. Après 3 années consécutives de présence à Genève, l’affaire est également classée sans suite.

 

2004 Bitter CD

 

Enfin, en 2007 Erich Bitter revient avec la grosse Berline Vero. Nous avons appris à Essen que 9 voitures étaient déjà vendues.

Peut être est-ce le retour tant attendu d’Erich Bitter dans le domaine des voitures d’exception. C’est tout le mal qu’on puisse lui souhaîter.

 

2008 Bitter Vero

 

 

Quelques données techniques de la Bitter Vero 2008:

Type de véhicule : Berline 4 portes (Trois volumes)

Dimensions:

Longueur : 5200 mm

Largeur : 1899 mm

Hauteur : 1480 mm

Empattement : 3009 mm

Voie avant : 1592 mm

Voie arrière : 1608 mm

Poids (à vide) : 1890 kg

Volume du coffre : 535 L

Capacité du réservoir de carburant : 73 L

Moteur

Type de carburant : essence

Type : 8 Cylindres en V à 90°

Cylindrée : 5967 cc

Puissance maximale : 367 CV (270 kW) @ 5700 tr/mn

Couple maxi : 530 Nm @ 4400 tr/mn

Type de Transmission : 2 roues motrices (Arrière)

Type de boîte de vitesses : automatique à 5 vitesses AR (à partir de 05/2008 : automatique à 6 vitesses AR)

Performances

Vitesse de pointe : 250 km/h (bridage électronique)

0 > 100 km/h : Non Communiqué

1000 m départ arrêté : Non Communiqué

Consommation moyenne : Non Communiqué

Emissions moyennes CO2 : Non Communiqué

 

 

2008 Bitter Vero