La nouvelle Audi A5 Sportback : Élégante comme un coupé, pratique comme une Avant

Classé dans : Actualités - Audi (D) | 0

 

Audi   A5  Sportback  2010.

 

L’apparition en 2004 et surtout le succès commercial de la Mercedes-Benz CLS, a lancé le concept du « Coupé 4 portes ».

Depuis quelques mois, le groupe VAG s’est également lancé sur le marché des « Coupés 4 portes ». Commercialisé depuis juin 2008, le Volkswagen Passat CC est le premier « coupé 4 portes » du groupe.

Assez logiquement, le premier « Coupé 4 portes » de la marque premium du groupe, à savoir Audi, apparaîtra très prochainement.

En effet, Audi vient d’officialisé la commercialisation de l’A5 Sportback qui arrivera dans les show-rooms durant le courant de l’été.

L’A5 Sportback est une extrapolation du concept « Coupé 4 portes », puisqu’il y ajoute le caractère pratique du break, mais gardera une nette connotation « Premium », confirmé par les motorisations proposées.

Dès son lancement, le choix des motorisations sera assez étendu. Le client aura le choix entre 2 moteurs à essence (2,0 TFSI de 211 CV ou le V6 3,2 L de 265 CV) et 4 motorisations diesel (2,0 TDI de 163 ou 170 CV avec fonction stop/start, le 2,7 TDI de 190 CV ou encore le V6 3,0 TDI de 240 CV).

Ci-joint, le communiqué de presse reprenant les premières informations quant à la nouvelle A5 Sportback.


 

Audi   A5  Sportback  2010.

 

La marque aux quatre anneaux dévoile un nouveau concept de voitures avec l’Audi A5 Sportback, qui rassemble le meilleur de différents mondes automobiles.
 

Elle a l’élégance d’un coupé, dont elle véhicule la charge émotionnelle, offre le niveau de confort d’une berline et se distingue par le côté pratique d’une Avant. Troisième déclinaison sur le thème A5, après le coupé et le cabriolet, l’A5 Sportback fonde un nouveau segment.
 

Audi est ravi de constater l’engouement du public pour le concept Sportback et ne pouvait manquer de l’appliquer à l’A5, couronnée d’un succès qui a surpris même les plus optimistes chez le constructeur d’Ingolstadt.
 

L’A5 Sportback représente un jalon en termes de design automobile. Ce coupé cinq portes se distingue par sa ligne étirée, à la fois élégante et sportive, dans laquelle s’intègre parfaitement le grand hayon.

La hauteur inférieure de 36 mm à celle de l’A4 berline, la ligne de toit très longue, les porte-à-faux courts, le long empattement de 2.810 mm, les portes dépourvues d’encadrement de vitre et le bandeau vitré au dessin élancé et dynamique concourent à créer une silhouette de coupé.
 

Par sa forme particulière, le hayon signale la fonctionnalité élevée du véhicule. Avec la Sportback, l’inventeur du concept Avant lance une nouvelle tendance dans le domaine du design de l’arrière d’un véhicule en associant de façon totalement nouvelle la sportivité, le confort et les aspects pratiques.
 

De cette fusion d’une fonctionnalité unique et d’un design chargé émotionnellement est née une union inédite de coupé et d’Avant. Avec 480 l, le volume du coffre est pour ainsi dire équivalent à celui de l’A4 Avant. Dossiers arrière rabattus, on obtient une capacité de chargement impressionnante de 980 l. L’A5 Sportback accueille en tout confort quatre personnes. Malgré une hauteur inférieure à celle de l’A4 berline et une ligne de toit qui « tombe » à l’arrière, la Sportback offre une garde au toit et un dégagement pour les jambes comparables.

La gamme de moteurs reflète la voie de l’innovation qu’Audi poursuit avec cohérence.

L’injection directe est généralisée. Les diesels sont des TDI à Common Rail qui brillent par l’harmonie de leur fonctionnement. Côté essence, on a affaire au principe FSI. Toutes les motorisations satisfont à la norme d’émissions Euro 5. Les TDI sont d’office équipés d’un filtre à particules.
 

Initialement, l’offre se composera de deux moteurs à essence et de quatre diesels.
 

Les premiers, à savoir le 2.0 TFSI (155 kW (211 CV)/_350 Nm) et le V6 3,2 l (195 kW (265 CV)/_330 Nm), bénéficient de l’Audi valvelift system. Ce dispositif de levée variable des soupapes est synonyme de puissance et de couple accrus pour une consommation réduite. Par ailleurs, le client aura le choix entre deux 2.0 TDI (120 kW (165 CV) et 125 kW (170 CV)/_350 Nm) avec système Stop-Start, un 2.7 TDI (140 kW (190 CV)/_400 Nm) et un V6 3.0 TDI (176 kW (240 CV)/_500 Nm).
 

Les TDI de 2 l et 2,7 l sont secondés par une boîte manuelle à 6 vitesses. Les autres sont accouplés à la transmission S tronic à 7 rapports. Les moteurs à essence et le plus puissant des diesels sont associés à la transmission intégrale quattro.
 

Comme c’est le cas sur les versions coupé et cabriolet depuis l’année-modèle 2010, l’A5 Sportback à traction avant sera équipée du nouvel ESP avec différentiel interroues électronique entre les roues d’un même essieu. Celui-ci améliore de façon perceptible le comportement en virage à haute vitesse et compense les réactions liées au changement d’appui. Il en résulte aussi un gain en termes de sécurité et de confort.
 

Pour un maximum de plaisir de conduite « sur mesure », Audi propose le système de gestion de la dynamique de roulage Audi drive select. L’Audi drive select influence la caractéristique de réponse du moteur, les points de changement de rapport de la boîte S tronic ou de la transmission multitronic, le tarage de l’amortissement et la réactivité de la direction Servotronic.
 

En appuyant simplement sur une touche, le conducteur détermine si ces composants doivent fonctionner en mode « Comfort », « Auto » ou « Dynamic ». Avec le GPS Plus à bord, il existe un quatrième mode personnalisable selon ses besoins.
 

L’Audi drive select ne peut être commandé qu’en combinaison avec une ou plusieurs
des trois technologies optionnelles suivantes : la régulation adaptative des amortisseurs, la « direction dynamique » et, pour les 3.2 FSI et 3.0 TDI, le différentiel sport.
 

L’Audi A5 Sportback sera commercialisée cet été.