La nouvelle Audi R8, les gènes de la victoire

Classé dans : Actualités - Audi (D) | 0

Audi donne vie au nom et aux gènes du quintuple vainqueur des 24 Heures du Mans, l’Audi R8, dans une voiture de sport spectaculaire.

2007 Audi R8.

Trois ans après la révélation de l’étude Audi Le Mans quattro, la version de série de l’Audi R8 est présentée à l’occasion du Salon de l’Automobile de Paris comme nouvelle voiture de sport à moteur central : une voiture fascinante et le fer de lance sportif de la marque Audi. Le moteur central V8-FSI de 420 CV, la transmission intégrale permanente quattro et la carrosserie en aluminium de technologie Audi Space Frame posent les bases d’une dynamique de marche de niveau supérieur.

2007 Audi R8.

L’Audi R8 sera commercialisée à partir du 28 septembre 2006. Les premières livraisons auront lieu au cours du premier semestre 2007.

Première voiture de sport à moteur central d’Audi, la R8 a bénéficié des connaissances acquises au cours des multiples triomphes en sport mécanique, d’un design porteur d’avenir et de la compétence technologique d’Audi. Une compétence incarnant « l’avancée par la technologie » aussi bien sur les circuits que sur les routes.

2007 Audi R8.

Audi a remporté d’innombrables victoires en sport mécanique dans le monde entier. Après les victoires en rallye des années quatre-vingt et les triomphes des voitures de tourisme aux quatre anneaux, l’engagement dans les courses de longue distance a sans aucun doute constitué le plus grand défi pour les techniciens en sport mécanique d’Audi.

Ils ont là aussi parfaitement rempli leur mission : les bolides R8 d’Audi ont passé la ligne d’arrivée des 24 Heures du Mans en première place à cinq reprises : de 2000 à 2002, et en 2004 et 2005, montant même par deux fois sur les trois premières marches du podium.

Le Mans représente sans aucun doute la mission la plus difficile pour les ingénieurs de l’équipe Audi de sport mécanique.

Ils doivent en effet utiliser une technique pour laquelle il ne suffit en aucun cas de concevoir tous les systèmes pour un court sprint. Outre la puissance maximum indispensable et une dynamique de marche optimale, ils doivent faire preuve d’une endurance et d’une fiabilité maximales ainsi que d’un haut degré d’ergonomie.

Ce sont les gènes qui se transmettent efficacement à une voiture de sport pour la route et rendent l’Audi R8 aussi unique que son palpitant design.

2007 Audi R8.

L’extérieur

Au premier coup d’œil, l’observateur reconnaît immédiatement à quel véhicule il a affaire. L’Audi R8 affiche toute sa largeur et sa robustesse sur la route. L’arrière puissant semble bander ses muscles pour sauter, comme un sprinter au départ.

Les proportions caractéristiques du véhicule sont déterminées par la position du moteur, derrière le poste de conduite. Cette disposition est typique des voitures de course : l’un des exemples les plus marquants est toujours la voiture de course Auto Union Type C Grand Prix, un des prédécesseurs légitimes de l’Audi R8. C’est avant tout la dynamique de marche qui profite de la position centrale du moteur, qui permet de répartir le poids, comme dans la R8, avec 44 pour cent à l’avant et 56 pour cent à l’arrière.

2007 Audi R8.

Le corps du véhicule donne une impression d’extrême compacité. L’avant et le toit plat se distinguent par une ligne dynamique. Une ligne qui identifie immédiatement le biplace comme une Audi.

Des contours familiers se retrouvent aussi au niveau des parties latérales : la Dynamic Line cintrée au-dessus du bas de caisse et l’épaulement relient l’avant, les côtés et l’arrière, mettent particulièrement en valeur les contours des portes et la transition vers la prise d’air latérale et soulignent encore davantage les passages de roue ronds et les grandes roues, typiques pour Audi.

2007 Audi R8.

La cabine de l’Audi R8 s’avance loin vers l’avant : trait caractéristique d’une voiture de sport à moteur central, cela lui donne aussi un air de famille visible avec la voiture de course du même nom. À l’arrière, juste devant l’essieu arrière, est logé le moteur V8 FSI, une merveille de la technique, visible à la fois à travers la grande lunette arrière en forme de blason et à partir de l’habitacle.

1,90 mètre de large pour seulement 4,43 mètres de long et 1,25 mètre de haut : ce sont des proportions de voiture de sport. L’empattement de 2,65 mètres permet de loger une cabine étonnamment spacieuse et, juste derrière, le moteur longitudinal. Derrière les portes, entre le bas de caisse et le toit, se voûte un élément de guidage d’air, appelé sideblade, alimentant le V8 en air d’alimentation et de refroidissement. La peinture de ce sideblade est assortie au coloris de base.

2007 Audi R8.

La partie avant est marquée par le trapèze de la calandre Audi Singleframe, flanquée à droite et à gauche de grandes prises d’air supplémentaires. Les quatre anneaux sont pour la première fois placés sur le capot avant, au-dessus de la calandre. Les bandes plates des phares avant novateurs LED, regroupés sous une glace commune en verre clair, sont disposées dans le prolongement du bord supérieur des prises d’air.

La R8 est la première voiture de série à proposer en option des phares principaux en technologie LED avec toutes les fonctions – feux de croisement, feux de route, éclairage jour et clignotants. LED – c’est le sigle des « diodes électroluminescentes ». Cette technique offre de grands avantages technologiques par rapport aux ampoules conventionnelles grâce à leur durée de vie largement supérieure.

Les LED donnent aux designers une plus grande liberté créatrice, car elles sont moins encombrantes que les lampes conventionnelles. La conception des phares principaux tridimensionnels à technique LED attire tous les regards.

La bionique, c’est-à-dire l’inspiration des principes de la nature pour le design, a été utilisée pour le phare de la R8. Il est conçu comme une pomme de pin ouverte. Des coques de réflecteur disposées de manière concentrique les unes derrière les autres et un puissant système de projection LED focalisent la lumière des LED Multichip en un feu de route lumineux et régulier.

2007 Audi R8.

Les réflecteurs intérieurs des feux de route ont été inspirés de l’architecture de l’Opéra de Sydney. L’éclairage de jour délimite quant à lui la partie inférieure du phare sous forme de minces bandes lumineuses qui constituent des signaux marquants et des accents optiques novateurs. Les phares LED seront commercialisés en option à partir de fin 2007.

L’alternance de lignes concaves et convexes cisèle l’arrière à partir de la perspective latérale. Sous le béquet clairement dessiné, une surface verticale plane est délimitée sur les côtés par les feux arrière, qui sont bien sûr également en technique LED. La bande lumineuse du troisième feu stop couvre pratiquement toute la largeur du toit et délimite le capot moteur transparent.

Celui-ci attire également tous les regards. L’observateur voit directement le V8, le cœur de cette voiture de sport. L’éclairage indirect du compartiment moteur par des LED blanches proposé en option éclaire le moteur dans l’obscurité.

Deux grands diffuseurs situés dans le pare-chocs arrière prouvent à quel point la conception de l’Audi R8 est influencée par l’aérodynamisme. Les quatre tubulures arrière d’échappement rondes sont disposées deux par deux, à droite et à gauche au-dessus des diffuseurs.

Un béquet arrière se déployant automatiquement participe au jeu avec le vent. En accroissant la déportance, il renforce l’effet ventouse généré par la forme aérodynamique du dessous de caisse et par les diffuseurs. À des vitesses peu élevées, le béquet arrière rentre automatiquement dans la carrosserie.

Un châssis Audi Space Frame ASF constitue la base portante de la carrosserie entièrement en aluminium. Grâce à sa synthèse parfaite d’une masse minimum et d’une rigidité maximum, il fournit une dynamique de marche optimale et un excellent rapport poids/puissance de seulement 3,71 kg par CV.

2007 Audi R8.

L’intérieur

Une architecture du poste de conduite délibérément conçue dans le souci du conducteur règne dans l’habitacle sportif et intègre le conducteur entre le tableau de bord et la console centrale haute ; le combiné d’instruments au-dessus de la console centrale est légèrement incliné vers le pilote. Le volant aplati en bas est typique des Audi les plus sportives et facilite la montée dans les voitures de sport.

« Form follows function » (la forme découle de la fonction) : l’Audi R8 est fidèle à cette devise de bout en bout. Outre l’architecture conçue dans le souci du conducteur et qui se poursuit dans la conception du recouvrement des bas de glace, le choix des matières fournit une atmosphère fonctionnelle. Un regard suffit pour constater que, comme dans la R8 de course, les designers se sont concentrés sur l’essentiel pour la conception et le positionnement de tous les éléments. Le conducteur est au centre des événements.

2007 Audi R8.

Cette maxime d’esthétique et d’ergonomie s’applique également à la couleur et à l’atmosphère : des tons techniques et foncés rappellent le sport mécanique. La haute qualité visible des matières et des finitions s’allie à une impression de fonctionnalité et d’ergonomie professionnelles.

Les sièges sport cuir/Alcantara sont de série, les sièges tout cuir sont proposés en option. L’Audi R8 peut également être dotée en option de sièges baquet spécialement mis au point par quattro GmbH. Les deux passagers bénéficient d’un espace exceptionnel – une générosité largement supérieure à ce que proposent les autres voitures de sport haut de gamme. Des grands sacs, par exemple deux sacs de golf, peuvent être logés sous les sièges ; le compartiment bagages avant offre une capacité de 100 litres.

Pratiquement aucune limite n’est imposée à l’individualisation de l’intérieur par de nombreuses variantes d’équipements et applications en piano laqué noir ou carbone Sigma.

2007 Audi R8.

La transmission

Un déploiement de puissance digne d’une turbine jusqu’aux plages de régime les plus élevées et un couple maximum élevé, accompagnés d’une sonorité fascinante : ce sont les principales caractéristiques d’un moteur de voiture de sport parfait. Un moteur fascinant aussi bien par son potentiel que par sa valeur pratique.

Avec le nouveau moteur huit cylindres de 420 CV à régimes élevés, l’évolution de l’injection directe FSI a atteint un nouveau paroxysme. Cette technologie a déjà remporté de nombreux succès dans la voiture de course Audi R8.

V8 4.2 FSI (2007 Audi R8).

Les chiffres prouvent l’impressionnant potentiel du moteur huit cylindres. A 7 800 tr/min, ce moteur de 4,2 litres développe une puissance de 309 kW (420 CV). Le couple maximum de 430 newtons-mètres est disponible de 4 500 à
6 000 tr/min. 90 pour cent du couple maximum sont situés dans une large plage de régime comprise entre 3.500 et 7.600 tr/min. Le moteur huit cylindres garantit une traction maximum dans pratiquement toutes les situations de conduite.

Les performances sont impressionnantes : la R8 accélère en 4,6 secondes de 0 à 100 km/h. Elle atteint une vitesse maximale de 301 km/h.

V8 4.2 FSI (2007 Audi R8).

Le moteur mise sur le principe du régime maximum. Le régime maximum est de 8.250 tr/min. L’avantage de ce principe réside dans une puissance élevée dans la plage de régime supérieure, le déploiement régulier des forces et les réactions spontanées sur l’intégralité de la plage de régime. Sans oublier la grande souplesse et la nervosité, ainsi que la sonorité digne d’un moteur de voiture de course.

Le graissage à carter sec de l’Audi A8 fournit les conditions idéales pour des accélérations longitudinales et transversales maximales – une technologie empruntée directement au sport automobile. Elle permet un montage bas du V8 et fournit donc un centre de gravité bas et une amélioration supplémentaire de la dynamique de marche.

V8 4.2 FSI (2007 Audi R8).

Deux boîtes de vitesses sont proposées : une boîte manuelle à 6 rapports et, en option, la boîte de vitesses mécanique séquentielle Audi R tronic. Son actionnement à l’aide du joystick sur la console centrale et, surtout, les palettes fixées au volant mettent en évidence son concept ergonomique emprunté au sport automobile, et qui y est établi depuis longtemps. La meilleure preuve en est le vainqueur des 24 Heures du Mans, l’Audi R8 : ses pilotes passaient eux aussi les vitesses au volant.

La technologie « shift by wire » fournit de très courts passages de vitesses et un excellent rapport poids/puissance avec une boîte de vitesses très compacte. Le mode sport garantit un plaisir de conduite maximum grâce à ses passages de vitesses très rapides. Un mode automatique est également disponible.

La transmission intégrale permanente va de soi pour une Audi aussi puissante. Elle répartit variablement la puissance sur l’essieu avant et l’essieu arrière par visco-coupleur. Dans l’Audi A8, la conception de la légendaire transmission quattro a été adaptée à la répartition de la charge sur les essieux, typique pour les véhicules à moteur central.

2007 Audi R8.

Le châssis

Le châssis est composé de doubles bras transversaux à l’avant et à l’arrière, en aluminium forgé : à l’avant, ils sont constitués en haut et en bas de bras transversaux triangulaires. À l’arrière, un bras triangulaire en haut et un bras triangulaire à bras de triangulation en bas garantissent un guidage optimal des roues ; cette géométrie est la base idéale pour l’agilité, la précision de braquage et un comportement autodirectionnel clairement défini.

Une direction hydraulique à crémaillère directe fournit une sensation optimale de la route.

La suspension et l’amortissement ont été choisis assez fermes en faveur d’une dynamique de marche maximum. Ils offrent cependant un confort exceptionnel, surtout en association avec le système d’amortissement adaptatif Audi magnetic ride proposé en option à la place des amortisseurs à gaz de série.

Motif : ces amortisseurs bénéficient d’une technologie novatrice. Au lieu de l’huile d’amortisseur conventionnelle, ils contiennent un fluide magnéto rhéologique, c’est-à-dire un liquide dont la viscosité peut être influencée par un champ électromagnétique. Cet effet permet d’influencer à tout moment et en un clin d’œil la caractéristique d’amortissement par l’établissement d’une tension aux électroaimants.

2007 Audi R8.

Audi magnetic ride met à profit cette propriété pour fournir, dans chaque situation de conduite, la bonne force d’amortissement et optimiser ainsi le confort de conduite et la dynamique de marche. Un ordinateur détermine la situation de conduite actuelle en quelques millièmes de secondes à l’aide de capteurs. Un commutateur du poste de conduite permet au conducteur de choisir entre deux programmes de conduite, selon qu’il désire une conduite très sportive – faible viscosité du fluide magnéto rhéologique – ou un plus grand confort.

L’Audi R8 est dotée en série de roues de 18 pouces de style à 6 bras. Des roues de 19 pouces sont proposées en option. Les pneumatiques 235/40 à l’avant et
285/35 à l’arrière garantissent une excellente adhérence du bolide sur la route et permettent à la voiture de sport à moteur central de convertir les talents dynamiques de la transmission et du châssis en un grip optimal et une dynamique transversale maximum.

Le long empattement et le centre de gravité extrêmement bas de cette voiture de sport à moteur central assurent une tenue de route exceptionnelle. Le comportement routier qui en résulte offre à la fois une tenue de route sensationnelle, des réactions nerveuses à chaque ordre du conducteur et une grande sécurité routière.

2007 Audi R8.

Les équipements

Les équipements de série de l’Audi R8 sont à la hauteur des exigences des clients dans ce segment. Parmi la longue liste des équipements de série, nous ne citerons que les phares Xenon Plus, les feux arrière et l’éclairage de jour en technologie LED, les roues aluminium de 18 pouces, la radio à écran de 7 pouces, l’alarme antivol et les finitions cuir/Alcantara.

Les équipements proposés en option satisfont à pratiquement tous les désirs. Un système audio de Bang & Olufsen fournit un son Surround de niveau supérieur grâce à une puissance d’amplification de 465 watts et à ses 12 haut-parleurs spécialement conçus. La compensation du bruit de roulement basée sur microphone adapte le volume sonore en fonction des conditions routières et de la vitesse.

L’acoustic parking sytem ainsi qu’une caméra de recul facilitent les manœuvres de stationnement, y compris dans les créneaux les plus étroits. Le système de navigation radio Plus, à grand écran couleur et clavier MMI, allie une grande variété de fonctions à une extrême simplicité de commande.

Plusieurs packs design et packs cuir d’Audi et de quattro GmbH sont combinables à souhait et permettent de personnaliser chaque R8.

Le programme de roues propose différents designs à 18 et 19 pouces, avec des pneumatiques 235/35 à l’avant et jusqu’à 295/30 à l’arrière. Huit couleurs extérieures sont proposées, allant du blanc ibis au noir fantôme nacré.

La manufacture

L’Audi R8 est produite en petite série dans un nouveau hall spécialement conçu à cet effet dans l’usine Audi de Neckarsulm. Sa construction – de la coque au montage final – est organisée comme dans une manufacture. De petites équipes de spécialistes suivent chaque étape de la production et surveillent attentivement la qualité de chaque composant et de chaque pièce. Ils garantissent ainsi que chacun des 15 véhicules construits au maximum par jour présente le niveau de qualité habituel de la gamme de produits Audi.

Les équipements, données et prix indiqués concernent le programme de modèles proposés en Allemagne. Sous réserve de modifications et d’erreurs.

2007 Audi R8.

Quelques données techniques :

Longueur : 4431 mm

Largeur : 1904 mm (2029 mm rétroviseurs inclus)

Hauteur : 1249 mm

Empattement : 2650 mm

Voie avant : 1632 mm

Voie arrière : 1595 mm

Porte à faux avant : 999 mm

Porte à faux arrière : 782 mm

Poids : environ 1550 kg.

2007 Audi R8.
2007 Audi R8.