Audi remporte la victoire au «Clean Week Trophy 2010» de Zolder dans la catégorie «Carburants fossiles»

Classé dans : Actualités - Audi (D) | 0

Audi A4 TDIe (Clean Week Trophy Zolder 2010)

 

Audi remporte la victoire au «Clean Week Trophy 2010» de Zolder dans la catégorie «Carburants fossiles»

 


Audi s’est brillamment illustré lors du « Clean Week Trophy » disputé à Zolder le week-end des 8 et 9 mai derniers.


L’Audi A4 TDIe a été sacrée gagnante dans la catégorie des véhicules à carburant fossile.


Jean-François Hemroulle et son copilote, Gert Verhoeven, ont signé des chronos très réguliers et ont su maintenir la consommation à un niveau bas, ce qui leur a permis d’assurer, lentement mais sûrement, leur montée sur la première marche du podium.

 


Audi A4 TDIe (Clean Week Trophy Zolder 2010)

 

C’est la première fois qu’un rallye de régularité était organisé sur le circuit de Terlamen dans le cadre de la « Clean Week ».

Cette épreuve comptait d’ailleurs pour la « FIA Alternative Energies Cup », dont une manche a été disputée à Monte-Carlo à la fin du mois de mars.

L’Audi TDIe était engagée dans la catégorie des véhicules à carburant fossile dont les émissions de CO2 sont inférieures à 120 g/km.

 

Une question de régularité et de consommation


Le « Clean Week Trophy » de Zolder imposait aux participants de surveiller deux choses.

Pour commencer, il s’agissait d’une épreuve de régularité, ce qui implique qu’il fallait s’approcher le plus possible d’une vitesse moyenne idéale pour effectuer un trajet défini.

Les équipages se voyaient infliger des pénalités lorsque leurs temps s’écartaient des vitesses moyennes prescrites par les organisateurs.

Le deuxième critère selon lequel les participants étaient classés était la consommation, qu’il convenait de maintenir au niveau le plus bas possible.

Avant et après la course, les voitures étaient ravitaillées en carburant et pesées par les officiels de la FIA.

En fonction du poids et du carburant utilisé, des pénalités étaient infligées proportionnellement à la consommation du véhicule.

Une formule permettait d’évaluer les carburants selon leur valeur énergétique.

La consommation n’intervenait donc pas uniquement en termes de « quantité de litres utilisés » dans le classement final.

Audi A4 TDIe (Clean Week Trophy Zolder 2010)

Une écoconduite sur circuit

Le « Clean Week Trophy » s’est intégralement couru sur le circuit de Zolder, qui avait été subdivisé en trois zones.

Il y avait une portion « trajet sur voie rapide », une partie « route secondaire » et un secteur « conduite urbaine ».

À quatre endroits, des chicanes supplémentaires avaient été aménagées afin de limiter la vitesse.

Cela ne veut pas dire que les voitures se traînaient.

Pour atteindre une vitesse moyenne de 85 km/h sur la portion « trajet sur voie rapide », chaque pilote devait faire l’impossible dans la courbe du Canal comme dans le virage Bianchi.

L’Audi pouvait profiter ici du généreux couple du 2.0L TDI et de l’étagement optimal de la boîte de vitesses à six rapports.

Un bas régime et une grande force motrice se sont une fois de plus avérés synonymes de performances remarquables et d’une consommation modérée.

 

Stratégie

Dès le départ, Jean-François Hemroulle (pilote officiel Audi) et Gert Verhoeven (journaliste automobile) ont mis l’accent sur l’écoconduite.

Pour cet événement, Audi avait fait appel à la firme louvaniste Key Driving Competences (KDC), qui, en tant qu’experte dans le domaine de l’écoconduite proactive, n’a pas voulu laisser passer une occasion comme celle-là.

Son système de mesure KDTS, qui mesure les données du véhicule et analyse le style de conduite de manière objective, a offert un appui parfait au team sur le chemin de la victoire.

« Nous avons essayé autant que faire se peut de respecter les vitesses moyennes, mais nous gardions délibérément le moteur dans les bas régimes », a déclaré Jean-François Hemroulle.

Cela a valu quelques points de pénalité à l’équipage au début de l’épreuve pour manque de régularité.

Le samedi soir, l’Audi occupait la troisième place, et le dimanche matin, elle descendait même encore légèrement dans le classement.

Grâce à une surveillance constante de sa consommation, l’A4 s’est malgré tout adjugé la première place au classement final (qui tient compte non seulement de la vitesse moyenne, mais aussi de la consommation), devant la BMW 118d de l’équipage Lagrange-Vankets et la Volvo C30d du duo Neyens-Mentens.

Bruno Thiry (Citroën DS), Robert Droogmans (Ford Focus) et Dirk Schoysman (Nissan Pixo) suivaient dans le top 10.

Audi prouve avec cette victoire qu’une technologie classique embarquée dans une berline spacieuse et confortable peut s’avérer respectueuse de l’environnement et sobre.

 

Audi A4 TDIe (Clean Week Trophy Zolder 2010)