Un concentré de dynamique sur 4 m : l’Audi S1 et l’Audi S1 Sportback

Classé dans : Actualités - Audi (D) | 0

Un grand nom est de retour : Audi présente la S1 et la S1 Sportback, les nouvelles versions phares de la série de modèles compacts A1, construite dans l’usine Audi Brussels de Forest, en Belgique.


Audi S1 Sportback 2014


Leur moteur 2.0 TFSI développe 170 kW (231 ch) et produit un couple de 370 Nm ; la transmission intégrale permanente quattro et le châssis largement remanié assurent un transfert magistral de la puissance à la route.

Leur dynamique permet à l’Audi S1 et à l’Audi S1 Sportback de revendiquer le sommet de leur catégorie.


Dans les années 1980, une Audi S1 se forgea une réputation de légende : à l’époque, cette voiture permit à la marque de dominer le championnat du monde des rallyes.

Audi Sport quattro S1 1985

Aujourd’hui, ce sigle est de retour, mais il désigne cette fois deux voitures homologuées pour la route : l’Audi S1 et la S1 Sportback.

Ces dernières constituent les nouvelles déclinaisons les plus sportives de la série de modèles compacts A1 et complètent par le bas la famille de modèles S d’Audi.

Audi S1 Sportback 2014

C’est un quatre cylindres à hautes performances qui les anime : suralimenté par turbo, le 2.0 TFSI développe 170 kW (231 ch) et produit un couple maximal de 370 Nm.

Ce moteur de 2 l de cylindrée propulse l’Audi S1 et la S1 Sportback de 0 à 100 km/h en respectivement 5,8 et 5,9 sec.

Leur vitesse de pointe est de 250 km/h. Et pourtant, ce TFSI à la sonorité sportive ne consomme respectivement que 7 et 7,1 l/100 km (à quoi correspondent des émissions de CO2 de 162 et 166 g/km) en moyenne.

Comme tous les modèles S d’Audi, la S1 et la S1 Sportback sont dotées de la transmission intégrale permanente quattro, dont l’élément central est un embrayage multidisque à actionnement hydraulique situé au niveau du train arrière. Son logiciel de commande à la mise au point spécifique privilégie nettement la dynamique.

Le programme électronique de stabilisation ESC intègre un verrouillage inter-roues à commande électronique qui assure une redistribution encore plus fine du couple sur les quatre roues. L’ESC est désactivable (deux niveaux) et parachève le travail de l’embrayage multidisque par des interventions de freinage supplémentaires et finement dosées des roues « intérieures », l’interaction des deux systèmes portant à un niveau extrême l’agilité, la précision et la stabilité qui caractérisent le comportement routier.

Le châssis des deux modèles sport compacts a été largement remanié, de même que la servodirection électromécanique. Des paliers de pivot modifiés sur le train avant augmentent la spontanéité à l’amorce des virages. À l’arrière, une architecture à quatre bras remplace l’essieu à bras combinés utilisé sur les modèles A1.

La mise au point est sportive et ferme : le système de régulation de la dynamique de roulage Audi drive select permet au conducteur d’influer à des degrés divers sur le fonctionnement du moteur, de la climatisation automatique et des amortisseurs aux caractéristiques réglables, également de série.

Un maître-cylindre plus grand et des disques de frein aux dimensions généreuses – présentant un diamètre de 310 mm à l’avant – assurent des décélérations très convaincantes. Des étriers de frein rouges frappés du logo « S1 » sont disponibles en option pour le train avant.

Départ usine, les deux sportives compactes reposent sur des jantes de 17 pouces chaussées de pneus au format 215/40 R17 ; des jantes de 18 pouces chaussées de pneus de taille 225/35 R18 sont proposées par Audi en option.

L’Audi S1 et la S1 Sportback se reconnaissent d’emblée comme les versions reines de la série de modèles A1. Leurs phares Xenon plus sont entièrement nouveaux et même les feux arrière à DEL présentent une nouvelle signature lumineuse horizontale. De nombreux détails – principalement sur les boucliers avant et arrière, les bas de caisse et au niveau de la ligne d’échappement – affichent un design plus frappant.

Le nuancier s’enrichit de quatre nouvelles teintes de carrosserie. Le pack stylistique extérieur quattro, disponible en option, affûte encore le look des S1 et S1 Sportback, notamment au moyen d’un grand spoiler de toit.

Audi S1 Sportback 2014

L’habitacle des deux sportives compactes est exécuté dans des tonalités foncées ; le noir domine, y compris sur la manchette des ouïes de ventilation.

Les instruments comportent des graduations grises typiques des modèles S, tandis que les coiffes de pédale sont réalisées dans un acier inoxydable brossé. Outre les sièges sport de série, Audi propose des sièges sport S avec appuie-tête intégré.

Le pack stylistique intérieur quattro, également disponible en option, permet d’égayer l’habitacle de touches de couleur.

Audi S1 Sportback 2014

La vaste dotation de série peut être enrichie en option d’équipements haut de gamme comme la clé confort, le « GPS Plus » avec écran couleur escamotable et le Bose Surround Sound System.

Le module Audi connect avec téléphone embarqué permet de se connecter à Internet : les occupants peuvent surfer et envoyer des e-mails à l’aide de leurs terminaux mobiles grâce au hotspot WLAN intégré.

Quant au conducteur, il dispose dans sa voiture des services en ligne sur mesure d’Audi connect.

Audi S1 Sportback 2014

L’Audi S1 et la S1 Sportback, qui feront leur apparition dans les concessions au cours du deuxième trimestre de 2014 en Allemagne, coûteront respectivement 29.950 et 30.800 EUR.

En Belgique, les deux modèles seront commercialisés à partir du mois de mars et l’arrivé dans les showrooms ainsi que les premières livraisons auront lieu en été 2014.