Audi gagne le prix de l’innovation « FuturAuto 2016 »

Classé dans : Actualités - Audi (D) | 0

Pour la 14e fois, l’Union des Journalistes Belges de l’Automobile (UJBA) a décerné son prix de l’innovation « FuturAuto » à l’occasion du Salon de l’Auto à Bruxelles.


Audi eROT 2016


C’est Audi qui l’a emporté cette année grâce à son système eROT (« elektromechanische ROTationsdämpfer »), pour lequel un amortisseur rotatif électromécanique remplaçant les amortisseurs hydrauliques actuels récupère de l’énergie dans le châssis.


Ce prix couronne une innovation technologique dans le domaine de la sécurité, de l’environnement, du confort, de la mécanique, de l’économie, de l’industrie, de la circulation… Tout domaine qui concerne de près ou de loin le monde de l’automobile peut être retenu. Quelque 31 journalistes se sont prêtés à cet exercice en donnant leur classement sur une sélection de cinq candidats.
C’est Audi qui l’a donc emporté cette année pour son système eROT.

Pour ce qui est du principe de base, le système eROT dispose d’un puissant bras de levier qui absorbe les forces agissant sur le porte-moyeu de roue en cas de conduite sportive sur un revêtement inégal. Via une série d’engrenages, il transfère ces forces à un moteur électrique, qui les transforme en courant. La puissance de récupération potentielle sur les routes allemandes est de 150 watts en moyenne (de 3 watts sur une voie rapide récemment asphaltée à 613 watts sur une route secondaire en mauvais état). Dans des conditions de déplacement réelles, cela correspond à une réduction des émissions de CO2 de 3 g/km.

Audi eROT 2016

Le système eROT réagit rapidement et présente une inertie minime. D’une part, il sert à la récupération de l’énergie et, d’autre part, il fait office d’amortisseur réglable activement. Ce faisant, il élimine l’indépendance mutuelle des phases de détente et de compression, qui limite l’efficacité des amortisseurs hydrauliques modernes.

Grâce à l’eROT, Audi est en mesure de régler finement la phase de compression pour obtenir des caractéristiques d’amortissement confortables et douces sans devoir faire de compromis avec le réglage souhaité en phase de détente.

La position horizontale du système constitue un autre avantage, puisque la suppression des amortisseurs droits libère de l’espace.

Ce projet en est encore au stade expérimental, mais Audi poursuit avec constance sa politique d’électrification de ses voitures. Le système fera une apparition très remarquée dans la gamme de modèles : dans dix ans, Audi proposera l’ensemble de ses nouveaux modèles (à l’exception des déclinaisons e-tron) avec cette technologie.