Dites (3)33 : une série spéciale à tirage limité : Audi A1 Quattro !

Classé dans : Actualités - Audi (D) | 0

Audi couronne sa florissante série A1 d’un modèle phare exclusif. L’A1 quattro, limitée à 333 exemplaires seulement, s’impose de par son dynamisme comme la reine de la catégorie compacte.

Audi A1 quattro 2012


Son moteur turbo de 2 l développe 188 kW (256 ch) et un couple de 350 Nm transféré aux quatre roues. L’Audi A1 quattro accélère de 0 à 100 km/h en 5,7 s et atteint la vitesse de pointe de 245 km/h.


Le moteur de l’A1 quattro est le 2.0 TFSI. Ce quatre cylindres de 1984 cm³ combine l’injection directe d’essence avec la suralimentation par turbo à la manière traditionnelle d’Audi. Il se signale notamment par un arbre à cames d’admission variable et deux arbres d’équilibrage qui garantissent une marche silencieuse.

Le couple maximal de 350 Nm est disponible de façon constante entre 2500 et 4500 rpm et la puissance maximale de 188 kW (256 ch) est obtenue à 6000 rpm.

Audi A1 quattro 2012

Ce bloc à quatre soupapes par cylindre à la sonorité sportive a été optimisé jusque dans les moindres détails pour afficher une puissance élevée et une consommation réduite. L’injection Common Rail, le turbocompresseur avec refroidisseur d’air de suralimentation et la pompe à huile régulée n’en sont que quelques exemples.

Selon les estimations, l’Audi A1 quattro consomme moins de 8,5 l/100 km en moyenne. Et ce, tout en affichant des performances dignes de celles d’une sportive de haut niveau : elle effectue le sprint standard en 5,7 s et continue sur sa lancée jusqu’à 245 km/h.

Audi A1 quattro 2012

La puissance du 2.0 TFSI est transférée à la transmission intégrale permanente quattro, qui introduit l’« Avance par la Technologie » dans le segment des compactes, par l’intermédiaire d’une boîte de vitesses manuelle à 6 rapports très précise. Son élément central est un embrayage à lamelles régulé électroniquement et commandé hydrauliquement qui comprend deux jeux de disques en bain d’huile.

Lors de conditions de déplacement normales, l’embrayage envoie la majeure partie de la puissance du moteur au train avant. Si les roues avant tendent à patiner, les deux jeux de disques sont pressés l’un contre l’autre en l’espace de quelques millisecondes, entraînant un transfert ciblé de force motrice vers l’arrière. Un accumulateur de pression aide la pompe électrique à exercer sur les disques la pression hydraulique requise. Si l’une des roues commence à patiner, elle est automatiquement freinée par l’EDS (antipatinage électronique).

Audi A1 quattro 2012

L’implantation sur le train arrière de l’embrayage à lamelles assure une répartition harmonieuse du poids entre les trains. Adapté à la dynamique du moteur, le châssis de l’Audi A1 quattro se différencie de celui de l’A1 « normale » par une mise au point nettement plus ferme. Le train avant est une architecture McPherson, tandis qu’à l’arrière, on trouve un train à quatre bras par roue. La direction électrohydraulique, qui allie sensibilité et efficacité, présente une démultiplication directe sportive de 14,8:1.

Audi A1 quattro 2012

L’Audi A1 quattro repose sur des roues en alliage léger coulées aux dimensions 8.0 J x 18. Elles affichent un design « Turbine » exclusif et une finition Blanc Glacier et sont chaussées de pneus au format 225/35.

Les disques de frein avant, ventilés de l’intérieur, possèdent un diamètre de 312 mm et sont pincés par des étriers noirs. Le programme électronique de stabilisation ESP comprend un mode « Sport » et peut être totalement désactivé, par exemple pour une incursion sur un circuit automobile.

Audi A1 quattro 2012

L’Audi A1 quattro se différencie au premier coup d’œil d’une A1 « normale ». Elle est disponible uniquement dans la teinte Blanc Glacier métallisé et son toit en coupole est noir brillant. À l’avant, le pare-chocs dégage un sentiment de puissance, tandis que l’entourage et la grille de la calandre Singleframe présentent une finition noir brillant.

Les bandeaux courbes des phares – les « wings » – sont de couleur rouge. La calandre, l’arc de toit et le hayon sont ornés d’un logo « quattro ».

Audi A1 quattro 2012

Les vitres latérales arrière sont assombries et le toit se prolonge par un grand spoiler bicolore. Le noir caractérise le hayon et le diffuseur. À l’arrière, les feux à DEL sont assombris et le pare-chocs affiche un look étonnant. La ligne d’échappement s’achève à gauche et à droite par un embout poli dont le tube possède un diamètre de 100 mm.

L’A1 quattro fait 3987 mm de long (elle est donc un peu plus longue que la version dont elle est dérivée), 1740 mm de large et 1416 mm de haut. Le coffre présente un volume de chargement de 210 l qui peut être porté à 860 l en rabattant le dossier de la banquette arrière.

Audi A1 quattro 2012

L’habitacle de l’Audi A1 quattro est dominé par le noir, couleur emblématique des intérieurs sportifs. Les sièges et l’accoudoir des contre-portes sont revêtus d’un cuir Seidennappa aux coutures rouges contrastantes.

Les sièges sport S à l’avant possèdent des joues latérales prononcées, un appuie-tête intégré et un couvre-dossier avec logo « quattro ». Ils offrent des possibilités de réglage multiples. La partie inférieure de la console centrale est d’un noir brillant, tandis que le repose-pied et les coiffes de pédale sont réalisés dans un acier inoxydable brossé. Les tapis de sol sont bordés de surpiqûres rouges et les seuils de porte portent la mention « A1 quattro ».

Audi A1 quattro 2012

Le tableau de bord ne passe pas inaperçu avec les aiguilles blanches de ses instruments, son compte-tours rouge, son logo « quattro » et l’écran couleur de son ordinateur de bord. Le volant sport multifonction, aplati dans sa partie basse, est également gainé d’un cuir aux surpiqûres rouges contrastantes. Le numéro de série de la voiture y est gravé. Le pommeau du court levier de changement de vitesse est en aluminium, comme de nombreux éléments de commande.

Audi A1 quattro 2012

Elle proposera ainsi une pléiade d’équipements issus directement du segment supérieur, parmi lesquels les phares Xenon Plus, le dispositif de commutation automatique des phares, les feux stop adaptatifs (clignotement en cas de freinage d’urgence), l’éclairage à DEL de l’habitacle, le photomètre et le détecteur de pluie, le rétroviseur intérieur à fonction anti-éblouissement automatique, les capteurs d’aide au stationnement à l’arrière, la climatisation automatique, le système d’alarme, le module « Rangement », la clé « confort » et le régulateur de vitesse.

Audi A1 quattro 2012

Dans le domaine de l’infodivertissement aussi, l’équipement sera royal. Celui-ci comprendra notamment un chargeur de CD, un tuner numérique, l’Audi music interface et le « GPS Plus ». L’installation audio Bose répartira ses 465 W de puissance entre 14 haut-parleurs, dont les caissons de graves logés dans les portes, qui bénéficieront d’un éclairage indirect par DEL. Le système Audi connect permettra de se connecter à Internet depuis l’A1 grâce au téléphone embarqué Bluetooth online et d’avoir accès à des services spéciaux en ligne, parmi lesquels l’aide à la navigation complétée par les images fournies par Google Earth. Enfin, les passagers pourront également connecter leurs appareils portables à Internet à bord du véhicule grâce à un hotspot WLAN intégré.

Audi A1 quattro 2012



L’Audi A1 quattro sera livrable à partir du deuxième semestre de 2012.