Aston Martin redevient une marque indépendante.

Classé dans : Actualités - Aston Martin (GB) | 0

La décision est tombée aujourd’hui. Après 7 mois de discussions avec les divers candidats acheteurs, Ford vient d’annoncer officiellement la signature de la vente d’Aston Martin à un consortium d’investisseurs indépendants.

2007 Aston Martin.

Aston Martin est l’archétype même de la marque automobile prédestinée à survivre à toutes les tourmentes.

Depuis sa création, tel le Sphinx, Aston Martin renaît régulièrement de ses cendres. Car, malgré un récurrent manque de moyens financiers, mais grâce à l’image exceptionnelle générée par la passion des nombreux propriétaires qui se sont succédé au chevet de la belle anglaise, Aston Martin, réelle icône de l’histoire de l’automobile a survécu à plusieurs faillites. Et, lorsque Aston Martin intègre en 1988 le groupe Ford, tout le monde s’en est réjoui, pensant qu’enfin, les problèmes financiers d’Aston Martin étaient résolus à jamais.

Malheureusement, la Ford Motor Company est devenue un colosse aux pieds d’argile qui doit financer partiellement les restructurations profondes décidées pour se sortir du marasme économique dans lequel elle se débat aux USA, en vendant Aston Martin à un consortium composé de

1° : Prodrive, la société dirigée par David Richards et Maître d’oeuvre des Aston Martin GT de compétition,

2° : Investment Dar et Adeem Investment Co, deux sociétés d’investissement basées au Koweït

3° : John Sinders, un financier collectionneur passionné d’Aston Martin et un des principaux bailleur de fond des Aston Martin DBRS qui participent au championnat FIA/GT1.

Peu de détails ont été révélés sur cette vente. Cependant, Ford a divulgué un communiqué dans lequel est indiquée la somme investie par les nouveaux propriétaires de la marque : £ 479 millions (environ € 720 millions ou approximativement $ 925 millions), soit environ la moitié de la somme espérée par Ford.

Il y est également précisé que Ford, principal fournisseur de composants mécaniques d’Aston Martin, devrait garder une participation de £ 40 millions (environ € 60 millions ou approximativement $ 77 millions) dans la firme britannique.

Ford prévoit que la clôture complète du dossier ait lieu au cours du deuxième trimestre de cette année, après avoir reçu l’accord des autorités concernées.

Un nouveau volet de l’histoire mouvementée d’Aston Martin vient de s’ouvrir, dans lequel les bureaux d’études de Prodrive devraient jouer un rôle primordial. Le savoir-faire de la société dirigée par Dave Richards n’est plus à faire.

Il reste à espérer que la nouvelle direction de la marque qui resterait dirigée par Ulrich Bez (candidat (malheureux) à la reprise de la marque) saura prendre les bonnes décisions pour, au moins, maintenir au niveau actuel une des marques les plus prestigieuses du monde automobile.

Ulrich Bez (CEO Aston Martin).