Abarth Press Day.

Classé dans : Actualités - Abarth (Italie) | 0

Abarth  BUGA  Anvers. 

 

Abarth est de retour sur le marché belge et Fiat Automobiles Belgium a récemment organisé une journée de contact réservée à la presse.

Cette réunion qui se déroulait dans les locaux du premier distributeur Abarth en Belgique nous a permis de rencontrer leurs dirigeants, mais également d’avoir une prise de contact avec les 4 modèles de la gamme actuelle de cette marque italienne emblématique.



 

Abarth  BUGA  Anvers.

 

Abarth est désormais considérée comme une marque à part entière dans le groupe Fiat Automobiles.

En Belgique et au G.D. du Luxembourg, les voitures seront distribuées par le canal de 3 distributeurs : 1 dans chacune des 2 principales régions linguistiques et 1 pour le G.D. du Luxembourg.

Pour la première concession Abarth en Belgique, Fiat Auto a sollicité le groupe Buga, important distributeur automobile solidement implanté en Campine, où il a ses racines, ainsi qu’à Anvers et dans le Limbourg. Buga n’a pu refuser une telle offre et a investi dans l’agencement d’un showroom spécifique et la réalisation de l’atelier de préparation et d’entretien destiné aux voitures de la marque au scorpion.

Précisons que le centre Abarth est situé à Berchem près d’Anvers. Buga Ital Auto est le département du groupe Buga responsable en tant que concessionnaire principale de la distribution des Fiat, Fiat Professionnal, Lancia et Alfa Romeo. Buga occupe près de 200 personnes dans ses différents sièges et filiales.

Depuis son ouverture en novembre 2008, qui a coïncidé avec le lancement des Abarth Cinquecento et Cinquecento « esseesse » sur le marché belge, Buga en a vendu 85, mais, corollaire du succès des « mini-bombes turinoises », toutes n’ont pas encore été livrées à leurs propriétaires.

Abarth  BUGA  Anvers.

Entre-temps, le 18 juin dernier, un deuxième showroom avec son centre de préparation agrée a été inauguré à Zaventem. C’est le groupe anversois Beerens qui en assure le bon fonctionnement.

Beerens distribue principalement les véhicules du groupe VAG (Volkswagen, Audi, Seat et Skoda), ainsi que les automobiles Nissan. A côté de cette fonction de distributeur, Beerens importe également la marque ultra-exclusive Spyker et le haut de gamme Nissan : Infiniti.

En incorporant la marque Abarth dans son programme de distribution, Beerens élargit son portfolio de marques exclusives et à caractère sportif. Pour l’heure, le groupe Beerens occupe environ 260 personnes réparties sur 14 sites d’exploitation.

 

 

ABARTH:  La gamme 2009 (Abarth  BUGA  Anvers).

 

La gamme Abarth.

Si depuis la « renaissance » de la célèbre marque au scorpion, les dirigeants de FIAT parlent d’Abarth comme d’une marque à part entière, les modèles actuels sont, comme auparavant, extrapolés de modèles FIAT.

A l’heure actuelle, la gamme se compose de 2 modèles « base »: les Abarth Cinquecento (1.4 turbo de 135 CV) et Abarth Grande Punto (1.4 turbo de 155 CV) et de 2 variantes affutées : les Cinquecento «esseesse» (1.4 turbo de 160 CV) et Grande Punto «esseesse» (1.4 turbo de 180 CV). Les véhicules de « série » arrivent en droite ligne de leurs usines respectives (Pologne pour l’Abarth Cinquecento et Italie pour l’Abarth Grande Punto). Il en va très différemment pour les versions vitaminées « esseesse » (en référence aux dénominations qu’utilisait Abarth naguère).

En fait, le client achète un kit de préparation officiel Abarth qui comprend les différents éléments qui différencient la version « esseesse » de la version standard. Les pièces détachées qui composent ce kit sont présentées dans une grande caisse en bois frappée du logo Abarth (que l’heureux propriétaire d’une version « esseesse » conservera sans doute précieusement), et doivent être montées dans un centre Abarth. Après le montage, chaque voiture subit des tests et reçoit une nouvelle homologation. Ce qui, actuellement, limite de manière significative le nombre de variantes « esseesse » de chaque modèle (500 & Grande Punto) à 25 par an pour toute la Belgique.

 

Abarth   GRANDE  PUNTO  2009.

 

Abarth Grande Punto.

L’Abarth Grande Punto est disponible sur le marché belgo-luxembourgeois depuis le mois de janvier 2009. Comme son nom l’indique, elle se basée sur la Fiat Grande Punto.

Elle est équipée d’un moteur 4 cylindres à double arbre à cames en tête et 4 soupapes par cylindre de 1368 cm³. Il est pourvu d’un turbo IHI à géométrie fixe qui développe 155 CV à 5.500 tr/mn et délivre un couple maximum de 206 Nm à 5.000 tr/mn. Une modalité « power boost » permet de monter momentanément à 230 Nm à 3.000 tr/mn. Abarth annonce une vitesse maximale de 208 km/h et une accélération de 0 à 100 km/h en 8,2 secondes.

Mais il ne suffit pas de produire plus de puissance pour créer une sportive. Par rapport à la Fiat Grande Punto « de série », la direction à assistance électrique a été modifiée, ainsi que le système de freinage à 4 disques. À l’avant les disques ventilés sont dotés de pinces fixes Brembo à double piston. Les voies également ont été élargies de 6 mm par rapport à la version de série et les jantes de 17 pouces sont en alliage léger. De plus, la barre antiroulis passe à 19 mm de diamètre, l’assiette est abaissée de 10 mm et les amortisseurs avant sont plus rigides de 20 % par rapport à la Grande Punto de Série. Le système de contrôle de stabilité (ESP) ne peut pas être désactivé.

Abarth   GRANDE  PUNTO  esseesse  2009.

Celui ou celle qui trouverait l’Abarth Grande Punto « proche de l’anémie », peut envisager le montage du fameux kit « esseesse ». La puissance passe alors à 180 CV au régime de 5.750 tr/mn et le couple à 272 Nm. L’auto atteint une vitesse de pointe de 215 km/h et les 1OO km/h sont atteints en 7,7 secondes.

L’Abarth Grande Punto « esseesse » voit également son train roulant évoluer par :

des jantes en alliage de 18 pouces, les suspensions abaissées de 20 mm par rapport à la version grande Punto Abarth et des freins à disques perforés à l’avant avec des plaquettes hautes performances.

Le kit « esseesse » peut être monté à la livraison ou après. Dans ce dernier cas, le kit doit être monté endéans l’année de la livraison ou avant que le véhicule n’ait parcouru 20.000 km.

Remarquons une différence de politique commerciale entre les Abarth 500 et les Grande Punto : Alors qu’il existe pour la 500, outre le kit  « esseesse », un kit « Assetto Corse » qui transforme la 500 en une véritable voiture de course destinée uniquement à la conduite sur circuits (non homologuée pour la route, et avec, entre autres, une variante moteur de 200 CV), pour la Grande Punto, le kit « Assetto » modifie uniquement le châssis, alors que le kit « esseesse » ajoute aux modifications châssis des modifications moteur qui permettent de tirer du moteur 180 CV en lieu et place aux 155 CV de la version de « base ».
 

Abarth   500  esseesse  2009.

 

Abarth Cinquecento.

L’Abarth Cinquecento actuelle a été développée dans l’esprit des fameuses Abarth 500 des années soixante. Au niveau « look », il est incontestable que l’Abarth 500 dispose d’un capital sympathie encore accru par rapport à celui de la Cinquecento de base. 

L’Abarth 500 est mue par un moteur 4 cylindres en ligne de 1.368 cm3 à double arbre à cames en tête et 4 soupapes par cylindre. De plus, il est équipé d’un turbo IHI RHF3-P à géométrie fixe. Il développe 135 CV/_99 kW à 5.500 tr/mn. Le couple s’élève à 180 Nm à 2.500 tr/mn en mode normal. En mode sport, on dispose de 206 Nm à 3.000 tr/mn. Le sympathique « pot de yaourt » atteint une vitesse maximale de 205 km/h et atteint les 100 km/h en 7,9 secondes. Abarth annonce une consommation normalisée de 5,4 L/100 km en cycle mixte.

Abarth   500  esseesse  2009.

Enfin, pour ceux ou celles qui en veulent toujours plus, le kit « esseesse » rend la Cinquecento au scorpion encore plus agressive.

"Dans la plus pure tradition Abarth, le Kit “esseesse” est livré dans un élégant conteneur en bois. Il est exclusivement commercialisé et installé par le réseau officiel des préparateurs Abarth, gage du respect des plus standards de contrôle et de sécurité.


Ce kit permet au moteur 1.4 16v Turbo T-Jet de développer une puissance maximale de 160 CV (147 kW) à 5.750 tr/mn et, en modalité “Sport Mode”, un couple maximum de 230 Nm à 3000 tr/mn. D’où des performances enthousiasmantes: vitesse de pointe de 211 km/h et accélération 0-100 km/h en seulement 7,4 secondes.


Selon la notion de transformation d’Abarth, axée sur les performances, le Kit “esseesse” comporte l’adoption de freins avant à disques percés et ventilés (diamètre 284 mm x 22 mm) ; de freins arrière à disques percés (diamètre 240 mm x 11mm) ; de plaquettes de freins hautes performances ; de ressorts spécifiques surbaissés ; de jantes en alliage design Abarth “esseesse” 7” x 17” ET35, peintes en blanc ou gris titane, associées à des pneumatiques 205/40 ZR 17 Pirelli Pzero.


Le Kit “esseesse” de la 500 Abarth est complété par un filtre à air spécial “powered by BMC” ; quatre capteurs de pression des pneumatiques ; les logos “esseesse” sur le capot moteur et le hayon et, enfin, un cache spécifique et original pour la clé de contact."

On remarquera que la différence en vitesse maximale entre les versions Abarth et "essesse" n’est particulièrement élevée. L’accélération par contre, progresse d’une façon plus sensible.

Abarth   500  esseesse  2009.

Impressions de conduite.

Au cours de la journée, nous avons eu l’occasion d’essayer les 4 différents modèles Abarth disponibles sur notre marché.

L’Abarth Cinquecento dispose d’un tonus indiscutable. Le moteur grimpe aisément dans les tours en diffusant une sonorité sportive bien sympathique. À l’intérieur, le bruit est bien filtré et la finition paraît très correcte. On atteint très (trop ?) aisément des vitesses actuellement politiquement incorrectes. Vu le lieu où se déroulait la conférence de presse, les organisateurs n’ont pu concocter un parcours correspondant réellement aux qualités spécifiques des voitures essayées. Sur un parcours aussi peu varié, nous n’avons pu qu’apprécier la très bonne volonté du petit moteur de 1.4L. Les suspensions sont plutôt dures, mais sur ce type de voitures, ce n’est pas un véritable défaut. Nous avons également pu constater que le rayon de braquage semble inversement proportionnel à la taille de l’auto.

Dotée d’un rapport poids/puissance nettement plus favorable (env. 6,25 kg/CV en lieu et place à env. 7,50 kg/CV), la 500 "essesse" nous a semblé, paradoxalement, plus « confortable » que l’Abarth 500 « normale » (amortissement mieux géré ?). De plus, le supplément de puissance n’est pas obtenu au détriment de la facilité de conduite. Ce qui la rend particulièrement efficace en conduite urbaine. D’autre part, Johan Lambrechts, le responsable Abarth chez Buga, a eu l’occasion de mener ses produits tambour battant sur circuit. Il nous a confié que, sur circuit, « grâce à son comportement neutre, elle dérape des 4 roues et se contrôle facilement ».

À notre avis, c’est la plus « fun » des Abarth actuelles.

Par contre, les Abarth Cinquecento nous ont déçus au niveau des sièges avant. Les conducteurs de grande taille auront quelques difficultés à trouver une bonne position de conduite. De plus, les dossiers sont trop bas et finissent au niveau des omoplates, ce qui pourrait exercer une certaine "pression" assez désagréable sur longues distances.

Abarth   GRANDE  PUNTO  2009.

L’Abarth Grande Punto, joue dans une autre catégorie. Plus longue, plus large et plus lourde, la Grande Punto peut accueillir 4 adultes dans un confort correct. Elle est dotée d’un comportement moins nerveux, moins vif que la 500, mais aussi moins fatigant sur long trajet. En les comparant à celles de l’Abarth 500, les suspensions, bien que dures, semblent avaler les inégalités de la route. Au niveau du comportement routier, elle assez efficace, même si elle semble être moins neutre que les Cinquecento avec l’arrière train qui a une certaine tendance à se dérober lors de virages négociés très rapidement.

L’Abarth Grande Punto « Esseesse » reçoit des modifications assez importantes, et ses performances sont plus que respectables, mais sans plus, car au niveau de la puissance maximale, ses 180 CV paraissent assez chétifs si on les compare à la concurrence.

Remarquons que les performances élevées de toutes les Abarth actuelles sont obtenues à partir d’un unique moteur de cylindrée plutôt réduite, heureusement équipé d’un turbo qui permet de proposer une assez large palette de puissances.

 

Abarth   GRANDE  PUNTO  esseesse  2009.