Abarth au Salon International de Paris 2010

Classé dans : Actualités - Abarth (Italie) | 0

 

Abarth 500C Esseesse 2011

 

Abarth au Salon International de Paris 2010


L’histoire des transformations de la marque au Scorpion se poursuit :

en avant-première mondiale au Salon International de l’Automobile de Paris, ont été présentés les kits « esseesse » pour l’Abarth Punto Evo et l’Abarth 500C.


L’offre de l’Abarth 500 berline s’élargit grâce à de nouvelles teintes et de nouveaux équipements.


Abarth 695 Tributo Ferrari 2011 (F. Alonso - F. Massa - 09-2010)

2010 : année marquée par des succès commerciaux et par la consolidation des activités racing.

Carlo Abarth aimait se définir comme un «créateur de voitures élaborées non préparées».

Ce n’est pas par hasard si son premier succès commercial fut précisément remporté par un kit d’élaboration destiné à la Fiat Topolino, lancé au début des années cinquante.

Depuis lors, la philosophie de la marque Abarth est restée inchangée : transformer des objets spéciaux en d’extraordinaires produits.

Forte du succès remporté par les récents kits de transformation (une Abarth 500 sur trois est traitée avec le kit officiel), la firme du Scorpion élargit sa gamme en présentant en avant-première mondiale à Paris les kits « esseesse » pour les nouveaux modèles Abarth 500C et Abarth Punto Evo.

Ces kits sont en mesure d’améliorer les performances, le comportement sur route et la sécurité sans renoncer à un niveau réduit d’émissions et de consommations.

Sur le stand, les visiteurs pourront admirer deux voitures « esseesse » qui démontrent parfaitement l’esprit d’élaboration Abarth, faite de substance et d’esthétique mesurée :

en accord avec la tradition de la marque et la demande du marché, les modèles Abarth constituent un mélange de look sportif, d’élégance et d’expérience de conduite sûre tout en assurant toujours des performances dignes d’une voiture de sport.

La Punto Evo « esseesse » développe en effet 180 ch, avec des performances vraiment exaltantes : couple maximum de 270 Nm à 3 000 tours/min, vitesse maximum de 216 km/h et une accélération de 0-100 km/h en 7,5 secondes seulement.

Le kit « esseesse » destiné à la 500C fait de la convertible du Scorpion une véritable voiture sportive à ciel ouvert : 160 ch de puissance, couple maximum de 230 Nm, vitesse maximum de 209 km/h et une accélération de 0-100 km/h en 7,6 secondes seulement.

L’Abarth Punto Evo « esseesse » est présentée avec une carrosserie Gris Campovolo, un nom qui évoque l’aéroport, encore en service de nos jours, situé en face du siège historique de la société à Corso Marche, à Turin.

C’est ici que Karl Abarth avait l’habitude dans sa jeunesse de se ravitailler en peinture pour ses voitures, le Gris Campovolo précisément, la même teinte que celle utilisée pour les avions.

Plus en détails, l’Abarth Punto Evo exposée combine cette coloration particulière à la bande Abarth assortie et aux jantes en alliage de 18’’ au design spécial « esseesse » couleur titane.

À l’intérieur, les regards sont attirés par les sièges « Abarth Corse by Sabelt » en cuir noir, au design fortement sportif, et par le navigateur satellitaire Abarth Blue&MeTM MAP avec fonction Télémétrie, développé en collaboration avec Magneti Marelli.

L’Abarth 500C « esseesse » présente, par contre, une élégante livrée bicolore Gris Campovolo et Gris Pista avec une ligne de séparation blanche, un élément qui divise mais unit aussi les deux âmes de la voiture :

en haut l’élégance d’un cabriolet, en bas les performances du kit « esseesse » dignes d’une sportive.

La 500C « esseesse » est également équipée de l’original pot d’échappement «Record Monza» (de type « dual mode » à contre-pression variable) qui exalte le «son» du moteur au-delà des 4.000 tours/min et, tout comme la Punto Evo, du navigateur satellitaire Abarth Blue&MeTM MAP avec fonction Télémétrie.

Deux modèles différents donc mais une âme unique, l’âme sportive du Scorpion qui, au cours de toutes ces années, a été capable de susciter la passion de milliers d’automobilistes appréciant le défi, les performances et le style italien.

Du reste, comme le proclame le slogan publicitaire « More power to your senses », sur une voiture Abarth, tous les sens sont stimulés au maximum.

La perception est notamment amplifiée par les deux kits qui garantissent encore de meilleures performances et plus d’adrénaline au volant :

en somme, les kits de transformation Abarth livrés dans leur caisse en bois représentent la puissance aux plus hauts niveaux.

La scène parisienne offrira aussi la possibilité d’admirer quelques nouveautés conçues pour l’Abarth 500 berline :

sur le stand sera en effet exposé un modèle dans la nouvelle teinte Gris Record, avec intérieurs en cuir couleur tabac et les jantes diamantées ultra sport en alliage de 17’’ à 5 rayons, sur fond anthracite.

Il s’agit d’un mix de sportivité et d’esthétique inspiré de l’héritage de la marque qui une fois de plus donnera entière satisfaction aux clients souhaitant une voiture non seulement performante mais aussi élégante.

Le Salon de Paris est finalement l’occasion pour faire le point sur deux piliers du modèle économique Abarth : les voitures routières et le monde des courses.

Environ 1.600 Abarth 500C et presque 1.300 Abarth Punto Evo ont actuellement déjà été vendues : des chiffres qui témoignent de l’excellent accueil réservé aux deux voitures et qui contribueront certainement aux résultats déjà excellents enregistrés aujourd’hui par la relance de la marque.

Il suffit de penser que depuis 2007, la marque a connu une croissance constante comme le démontrent les 28.000 voitures environ vendues entre les modèles Abarth Grande Punto et Abarth 500, et plus de 6.000 kits performances environ destinés aux deux modèles.

Abarth 695 Tributo Ferrari 2011 (F. Alonso - F. Massa - 09-2010)

Un grand succès aussi pour l’Abarth 695 « Tributo Ferrari », la 500 routière la plus rapide et la plus performante de tous les temps, résultat de la collaboration entre la firme du Scorpion et celle de Maranello, qui partagent de nombreuses valeurs, telles que la passion des hautes performances, l’esprit racing, le soin du détail et le style italien.

Commercialisée à partir du mois de juillet dernier, cette série spéciale numérotée et limitée a déjà récolté plus de 600 commandes, dont plus de la moitié dans des pays tels que le Royaume-Uni, la France et l’Allemagne.

Ces succès commerciaux se doivent aussi à l’extraordinaire réseau de concessionnaires et de préparateurs officiels, une réalité unique en son genre qui s’étend à d’autres marchés internationaux, comme Israël, Roumanie, Chypre, Liban, Finlande et Australie.

La croissance des activités sportives du Scorpion a aussi été constante en 2010 et sa présence tant lors de rallyes que sur piste s’est consolidée, en Italie et en Europe.

En ce qui concerne les rallyes, deux équipes officielles participent actuellement avec succès au Championnat Italien avec les Abarth Grande Punto S2000, alors que l’Abarth 500 en version RALLY a donné lieu au Trophée Abarth 500 Rally Selenia.

Grand succès pour les activités sur piste, où cette année aux trophées confirmés mono-marque Abarth 500 Selenia Italia et Abarth 500 Selenia Europe s’est ajouté le championnat réservé aux monoplaces Formule Aci-Csai-Abarth dans le but de permettre aux jeunes pilotes de démontrer leurs capacités au volant d’une monoplace très formatrice à un coût accessible.

Et en 2011 le début de la monoplace est attendu avec enthousiasme en Europe aussi, avec le Championnat Européen Formule Abarth.

Sans oublier qu’Abarth revient au Salon de Paris avec un stand au fort impact scénographique où des avant-premières mondiales et des voitures actuellement en production s’alternent afin de souligner – encore une fois – l’unicité de la marque dans le panorama automobile mondial.

Le projet qui a inspiré la réalisation de cet espace est la simplicité :

l’architecture n’utilise pas un langage propre pour interpréter la marque, mais est un substrat qui en exalte les valeurs.

Abarth est protagoniste, comme tout son univers, et se montre au public dans sa pureté et simplicité, dans son essence même.

Ce choix concentre ainsi l’attention sur les trois nouvelles Abarth, placées sur un grand espace avec trois zones de lumière ; les coulisses idéales qui servent de fond aux voitures sont un grand écran à leds formant l’élément central de cette scénographie. Sous le sol en cristal, des dessins techniques reproduisent la mécanique Abarth et sont idéalement exposés, visibles par tous, comme cela existait auparavant pour les voitures avec le coffre arrière en partie soulevé.

Abarth Punto EVO Esseesse 2011

Les cassettes de transformation pour Abarth Punto Evo et 500C

Les techniciens de la firme du Scorpion ont conçu et développé les nouveaux kits «esseesse» pour Abarth 500C et Abarth Punto Evo dans le but de faire de la conduite une expérience unique en termes de performances, de comportement sur route, de confort et de sécurité.

Comme toujours, l’élaboration Abarth rend indissociables les performances et la sécurité:

l’augmentation des premières est accompagnée d’une augmentation au moins équivalente de la seconde.

Par exemple, les amortisseurs « Koni », compris dans les deux kits, garantissent en toute sécurité la meilleure tenue de route de la voiture en l’adaptant au style de conduite de chaque conducteur.

Par ailleurs, la compression et la détente des amortisseurs facilitent la fluidité de la voiture en améliorant son comportement sur route quelles que soient les conditions routières.

Mais les deux kits offrent aussi aux voitures une injection de puissance et améliorent ainsi considérablement leurs performances et l’accélération, sans pour autant augmenter le niveau d’émissions de CO2.

En outre, en sélectionnant la fonction sport, de série sur toutes les Abarth, les nouveaux kits exaltent encore davantage le plaisir de conduite.

Selon la coutume Abarth, le kit «esseesse» pour la 500C ainsi que celui pour la Punto Evo sont livrés au client dans un emballage en bois et installés exclusivement par le réseau officiel de préparateurs Abarth, ceci afin de garantir le respect des standards de contrôle et de sécurité les plus élevés.

Abarth Punto EVO Esseesse 2011

kit « esseesse » pour Abarth Punto Evo

Dans le détail, le kit permet au propulseur 1.4 16v Turbo MultiAir d’atteindre une puissance maximale de 180 ch (132 kW) à 5.750 tours/min et, en mode « Sport », un couple maximal de 270 Nm à 3 000 tours/min.

Les performances deviennent vraiment exaltantes :

vitesse maximum de 216 km/h avec une accélération de 0-100 km/h en 7,5 secondes seulement.

Même après l’installation du kit, les émissions de CO2 garanties par le MultiAir restent inchangées (142 g/km), conservant ainsi l’homologation Euro5.

Abarth Punto EVO Esseesse 2011

Issu du concept de transformation en toute sécurité, le kit « esseesse » prévoit l’adoption de freins à disque avant perforés et ventilés (diamètre 305 mm x 28 mm), freins à disque arrière perforés (diamètre 264 mm x 11 mm), plaquettes de freins avant haute performance, amortisseurs avant et arrière Koni avec vanne FSD, ressorts rouges spéciaux rabaissés par rapport à ceux montés sur la voiture de série, jantes en alliage design Abarth « esseesse » 7,5” x 18” ET39 peintes en blanc ou en titane avec pneus 215/40 ZR18.

La composition de la caisse de transformation pour Abarth Punto Evo est complétée par le filtre à air spécial « powered by BMC », le pot d’échappement Abarth à double sortie et les badges « esseesse » sur le capot moteur et le hayon.

La commercialisation du kit « esseesse » pour Abarth Punto Evo est prévue à partir du mois de décembre sur tous les marchés européens.

Abarth 500C Esseesse 2011

kit « esseesse » pour Abarth 500C

Le kit pour l’Abarth 500C intervient sur le moteur 1.4 16v Turbo T-Jet pour permettre ainsi une puissance maximale de 160 ch (117 kW) à 5.750 tours/min.

En mode « Sport », le couple maximal augmente à 230 Nm à 3 000 tours/min, avec des performances dignes d’une véritable sportive : vitesse maximum de 209 km/h avec une accélération de 0-100 km/h en 7,6 secondes seulement.

Tout comme pour la Punto Evo, pour la 500C également, après le montage du kit, l’homologation Euro 5 est maintenue grâce à des émissions de CO2 de 151 g/km.

La sécurité est toujours au centre de l’élaboration signée Abarth, comme le démontrent l’amélioration du circuit de freinage et l’adaptation de l’assiette :

le kit « esseesse » pour la 500C prévoit l’adoption de freins à disque avant perforés et ventilés (diamètre 284 mm x 22 mm), freins à disque arrière perforés (diamètre 240 mm x 11 mm), plaquettes de freins avant haute performance, amortisseurs avant et arrière Koni avec vanne FSD, ressorts rouges spéciaux rabaissés par rapport à ceux montés sur la voiture de série, jantes en alliage design Abarth « esseesse » 7” x 17” ET35 peintes en blanc ou en titane avec pneus 205/40 ZR17.

La caisse de transformation pour Abarth 500C comprend aussi quatre capteurs de pression des pneus, le filtre à air spécial « powered by BMC » et les badges « esseesse » sur le capot moteur et le hayon.

La commercialisation du kit « esseesse » pour Abarth 500C est prévue à partir du mois d’octobre sur tous les marchés européens.

Abarth 500C Esseesse 2011

La gamme Abarth

Les nouveaux kits de transformation présentés en avant-première au salon de Paris ne sont pas la seule nouveauté enrichissant la gamme Abarth.

Les clients d’Abarth 500 auront en effet des possibilités supplémentaires de personnalisation et d’élaboration grâce aux nouvelles teintes carrosserie et aux livrées bicolores, aux nouveaux matériaux et design pour les jantes et les intérieurs.

Quelques nouveautés seront aussi insérées parmi les options et les accessoires afin d’enrichir davantage l’équipement.

L’Abarth 500 Gris Record exposée sur le stand de la manifestation parisienne est précisément l’une des nouvelles combinaisons possibles de la gamme :

en plus de la teinte inédite, les visiteurs pourront admirer les intérieurs en cuir couleur tabac, le pot d’échappement Record Monza, les nouvelles jantes diamantées en alliage de 17’’ à 5 rayons sur fond anthracite et le pédalier spécial Abarth en aluminium.

La gamme Abarth se compose donc de 3 voitures routières (Abarth Punto Evo, Abarth 500 berline et Abarth 500C) et des trois kits d’élaboration correspondants, tout l’univers des accessoires performances, en plus, bien évidemment des 3 voitures racing (Abarth Punto S2000, Abarth 500 Assetto Corse et Abarth 500 Rally).

 

Abarth Punto Evo 1.4 Turbo MultiAir 165 ch

L’union entre la technologie Powertrain et l’élaboration des techniciens Abarth a créé le nouveau moteur MultiAir 1.4 Turbo essence 165 ch.

Dès sa présentation l’an dernier au Salon de Genève, les techniciens Abarth ont commencé à « travailler » cette nouvelle technologie, dans le but d’en améliorer les performances sportives, pour l’élaborer en parfait style Abarth.

La technologie MultiAir a marqué le début d’une nouvelle génération de moteurs essence.

Effectivement, par rapport à un moteur à essence traditionnel de cylindrée égale, le propulseur MultiAir assure une augmentation de puissance (jusqu’à 10 %) et de couple (jusqu’à 15 %), en plus d’une réduction sensible de la consommation (jusqu’à -10 %) et des émissions de CO2 (jusqu’à -10 %).

Le cœur du dispositif MultiAir se trouve dans le nouveau système électro-hydraulique de gestion des soupapes.

Le contrôle direct de l’air au moyen des soupapes d’admission du moteur, sans utiliser le papillon, permet de réduire la consommation et les émissions polluantes.

Ce sont les bases de départ des techniciens Abarth, qui, grâce à de nombreuses études et essais techniques, ont réussi à produire l’innovant moteur MultiAir 1.4 16v 165 ch.

Une réélaboration réalisée avec soin de la part des techniciens qui ont utilisé le nouveau turbo Garrett, pour assurer des performances de championne et de voiture de sport :

couple maximal de 250 Nm (25,5 kgm) à 2.250 tours/min, avec accélération 0-100 en seulement 7,9 secondes.

Comme une vraie sportive, Abarth Punto Evo présente le « manettino », le système qui agit sur le moteur, les freins, la direction et qui permet deux différents comportements de la voiture, selon le style de conduite le plus adapté à la situation ou aux souhaits du conducteur : super sportif (Sport) ou urbain (Normal).

Le sélecteur se trouve en position ergonomique – devant le levier de vitesses sur le tunnel – et permet de choisir l’une des deux modalités de conduite simplement en déplaçant le petit levier (le choix s’affiche avec un message sur le combiné de bord).

En particulier, ceux qui souhaitent une conduite relax et en toute sécurité sélectionnent le mode Normal et ceux qui préfèrent une Abarth Punto Evo plus sportive n’ont qu’à déplacer le petit levier en position Sport.

De cette façon la voiture réagit encore davantage et le tarage de la direction est modifié en augmentant la charge pour plus de sportivité.

L’aspect sécurité est particulièrement soigné, avec l’insertion automatique du système TTC.

Comme en rallye, le Gear Shift Indicator (GSI) assiste le conducteur.

Il s’agit du « co-pilote » de l’Abarth Punto Evo qui, par une indication ad hoc sur le combiné de bord, suggère au conducteur le bon moment pour changer de vitesse, en réduisant ainsi les consommations.

Le MultiAir 1.4 essence d’Abarth Punto Evo s’enrichit du nouveau système Start&Stop.

Le dispositif gère la coupure temporaire du propulseur et son redémarrage en fonction des phases de fonctionnement au régime minimum du véhicule à l’arrêt.

Dans ce type de situations propres aux embouteillages dans les zones urbaines et aux arrêts au feu rouge, si les logiques de contrôle le permettent, le système coupe automatiquement le moteur de façon à réduire la consommation de carburant jusqu’à 10 % en zone urbaine et 3,5 % en cycle d’homologation NEDC.

Dès que la pédale de frein est relâchée ou qu’une vitesse est enclenchée, le système redémarre immédiatement le moteur, assurant au conducteur une réponse immédiate des commandes. En outre, si au départ d’un feu, le moteur s’éteint par erreur, il redémarre en appuyant simplement sur l’embrayage.

Le « Start&Stop » offre aussi des avantages en termes de confort de l’habitacle, puisqu’il élimine les vibrations et le bruit. Le conducteur est informé du fonctionnement du dispositif par des indications fournies par le combiné de bord et peut éventuellement l’interrompre en actionnant une commande située sur la console près du volant.

L’innovant propulseur MultiAir garantit des performances sportives à faibles émissions et consommation maîtrisée de carburant.

Pendant les tests réalisés par les techniciens Abarth, des améliorations de la consommation et des prestations sportives du moteur ont été relevées.

La consommation en cycle urbain est de 8,1 l/100 km, en cycle mixte, de 6,0 l/100 km et en cycle extra-urbain, elle atteint 4,8 l/100 km.

Les émissions garanties par le MultiAir sont également maîtrisées, ce qui assure l’homologation Euro 5 avec des émissions de CO2 de 142 g/km.

Évolution de la sécurité active et passive

La philosophie Abarth consiste à garantir des performances sportives en toute sécurité. C’est pourquoi Abarth Punto Evo est équipée de dispositifs qui assurent un meilleur comportement dynamique sur toutes les routes.

Le TTC, Torque Transfer Control, en est le fleuron.

Le dispositif améliore le transfert du couple moteur aux roues et ce système garantit une conduite sportive plus stable, notamment dans les virages, ce qui la rend plus sûre et plus divertissante.

En particulier, le TTC est un système de blocage du différentiel qui utilise le différentiel mécanique en tant qu’élément réactif, en répartissant le couple au moyen du système de freinage et le système des capteurs de l’ESP (vitesse des roues, angle du volant, embardée, etc.).

Le TTC est activé automatiquement en mode sport et, selon les caractéristiques dynamiques telles que la vitesse, il règle le degré de blocage.

En matière de sécurité, Abarth Punto Evo améliore ses standards grâce à l’adoption de 7 airbags, y compris l’airbag genoux pour le conducteur :

c’est l’une des seules voitures du segment qui le propose de série sur toutes les versions.

Le système de freinage de l’Abarth Punto Evo est puissant et efficace.

Les freins sont à disque sur toutes les roues et les freins avant sont ventilés avec un étrier de frein fixe Brembo à quatre pistons M4X40.

Les suspensions proviennent d’un schéma Abarth bien rodé :

les suspensions avant sont à roues indépendantes de type McPherson, tandis que les suspensions arrière sont à roues interconnectées (semi-indépendantes) avec essieu de torsion.

Par rapport aux systèmes de freinage habituels, la barre anti roulis, résultat d’une nouvelle élaboration Abarth, est plus longue et les ressorts avant sont plus rigides de 20 %.

De cette façon, il a été possible de garantir une excellente tenue de route, tout en maintenant un haut niveau de confort.

Évolution aérodynamique inspirée des courses

Du point de vue esthétique aussi l’intervention sur Abarth Punto Evo a visé à l’amélioration des performances, avec un soin particulier pour les aspects aérodynamiques.

Par rapport à la version Fiat, le pare-chocs avant a été élargi en intégrant également les élargisseurs d’aile latéraux.

La garniture noire avant a été façonnée en profondeur pour donner de l’espace aux convoyeurs latéraux, qui dirigent et corrigent le flux d’air, en s’inspirant de la version rallye.

L’arrière bénéficie d’un pare-chocs complètement revisité, qui intègre les déflecteurs latéraux et qui se caractérise par le nouveau passage d’air qui canalise le flux d’air de manière optimale.

Par rapport à la version précédente, ce passage d’air a été modifié pour lui donner plus de relief et le relier esthétiquement au splitter avant.

Les deux parties du double pot d’échappement, avec des finitions satinées différentes, ont un diamètre plus grand et rendent hommage à l’histoire d’Abarth.

Les fonctions marche arrière et antibrouillard ont été déplacées au centre du diffuseur, canalisant l’attention comme sur les monoplaces, tandis que les nouveaux catadioptres latéraux encadrent et accentuent le profil de la chute aérodynamique, imitant presque l’effet des leds de la lunette arrière.

Le spoiler a complètement été revisité en termes de couleur (il est maintenant de la même couleur que la carrosserie pour rendre la ligne de la voiture plus uniforme et plus dynamique) et surtout en termes de volume :

sa nouvelle forme allongée et effilée améliore les performances des valeurs cx et CZ, ce qui rend l’Abarth Punto Evo encore plus stable.

La moustache porte-logo complètement revisitée est devenue plus sportive grâce à sa grille.

De même, le badge reprenant le lgo de la marque n’est plus rond comme sur le véhicule précédent, mais il est redevenu identique au badge d’origine intégré sur la 500.

Les élargisseurs d’aile et les minijupes sont de la même couleur que la carrosserie, ce qui exalte l’agressivité d’une voiture véritablement « collée au sol ».

Le design latéral est devenu partie intégrante du pare-chocs avant, de même qu’il a été redimensionné pour équilibrer les proportions des flancs en allégeant la surface colorée.

Une autre nouveauté sont les jantes en alliage de 17’’ totalement redessinées, avec des rayons s’inspirant du symbole Abarth, le Scorpion, sur le moyeu de roue.

L’habitacle a également été complètement revisité. Les matériaux utilisés rappellent l’aspect et la finition typique des circuits de courses automobiles, ce qui donne la sensation de la piste à l’intérieur de l’habitacle.

La nouvelle console centrale des commandes est dédoublée, avec le module radio caractérisé par une surface noir avec au milieu l’écran LCD. Les commandes de la climatisation sont situées au-dessous, dans un panneau séparé, tandis qu’en haut, on trouve les aérateurs et un compartiment de rangement.

Les quadrants du combiné de bord sont spécialement réalisés par la marque Jaeger et sont plus grands (tachymètre et compte-tours), avec un nouveau graphisme d’inspiration sportive et un nouveau volet pare-soleil habillé de cuir avec surpiqûres apparentes rouges et jaunes.

Un rappel concernant les sièges qui ont été revus au niveau de leur texture.

Du cuir noir souple habille l’assise et le dossier, tandis que les bandes enveloppantes sont en tissu technique, pour un juste équilibre entre confort, transpiration et résistance à l’usure.

La possibilité de monter des sièges monocoque « Abarth Corse » by Sabelt est toujours actuelle :

ces sièges sont une parfaite alliance des caractéristiques typiques des sièges sportifs avec la légèreté et la capacité d’envelopper et de protéger le corps des poussées latérales et longitudinales.

Abarth 500 2011 (Paris 2010)

Abarth 500C

La toute nouvelle Abarth 500C est née du développement du design, sans négliger les performances.

Ce n’est pas la première fois que le Scorpion élabore une convertible et cette fois encore l’intervention concerne des aspects aussi bien techniques qu’esthétiques.

En plus des couleurs classiques de la carrosserie, Abarth présente, pour la première fois sur une 500, une livrée bicolore.

C’est ainsi que d’une part l’œil se fige sur les nouvelles couleurs alors que le dynamique spoiler effilé rappelle qu’Abarth 500C est avant tout une sportive de grande classe.

Non seulement le spoiler contribue à créer son image de sportive, mais il garantit également un plus grand appui et une distribution des flux d’air plus efficace.

Le nouveau design des jantes en alliage diamant de 17″ et le déjà très apprécié modèle à 5 pétales, en version diamant blanc, participent à l’enrichissement visuel d’Abarth 500C.

Un autre point fort de ce modèle est l’extraordinaire confort aussi bien climatique que sonore.

Des recherches aérodynamiques très pointues ont permis de réduire au minimum les turbulences lorsqu’on roule avec la voiture décapotée et de profiter pleinement de la route et du son du moteur.

Abarth 500C permet donc de ressentir pleinement les sensations d’une vraie voiture de sport :

quand la capote est fermée, elle assure des performances dignes de la version avec toit rigide, tandis que quand la capote est abaissée et que les cheveux flottent au vent, le bruit du double pot d’échappement s’impose et le spectre des sensations et des suggestions s’élargit brusquement.

La capote électrique, qui coulisse sur les flancs de la voiture, permet de profiter d’Abarth 500C toute l’année.

Véritable objet design, la capote se distingue par les solutions cinématiques sophistiquées de la commande électrique et par l’adoption de solutions techniques soigneusement étudiées :

lunette vitrée et troisième feu de stop incorporé dans le spoiler.

Disponible en 2 couleurs (noir et gris titane), la capote est assortie aux couleurs classiques Abarth ainsi qu’aux 2 combinaisons bicolores créées ad hoc : la version plus sportive (noir et blanc compétition) et la version plus élégante en deux teintes de gris.

Une ligne colorée court le long de la carrosserie bicolore, un élément qui sépare tout en unissant les deux âmes de la voiture : en bas, les performances d’une vraie voiture de sport, en haut, l’élégance d’un cabriolet.

Voici donc pour ce qui en est du style.

Mais la nouvelle voiture est une vraie Abarth, comme le démontre son propulseur 1.4 Turbo T-Jet d’une puissance de 140 ch, permettant de très belles performances :

0-100 km/h en seulement 8,1 secondes et un couple de 206 Nm à 2.000 tours en mode Sport.

Ce propulseur assure des performances exaltantes, tout en rendant la conduite d’Abarth 500C extrêmement plaisante en utilisation quotidienne.

Son moteur est un 4 cylindres 16 soupapes de 1.368 cm3 (suralimenté avec turbocompresseur IHI RHF3-P à géométrie fixe) qui offre des performances exaltantes : une vitesse maximale de 205 km/h et une accélération de 0 à 100 km/h en à peine 8,1 secondes.

Le mérite en revient également à la fonction overboost, activée en appuyant sur la commande « Sport » qui agit sur la centrale de gestion du moteur, sur la pression du turbo et sur la charge au volant.

Des performances parfaitement intégrées à l’esprit Abarth combinées à une consommation maîtrisée : 6,5 l/100 km en cycle mixte.

Brillant et progressif, le nouveau propulseur confirme un faible impact sur l’environnement :

en effet, la nouvelle Abarth est déjà conçue pour répondre aux futures nouvelles normes européennes (Euro 5), plus restrictives et plus exigeantes.

En plus de son moteur, Abarth 500C maintient tous ses contenus techniques déjà très appréciés sur le modèle précédent, comme le TTC (Torque Transfer Control).

Mais la vraie nouveauté concerne sa boîte de vitesses « ABARTH Competizione » issue du monde des courses.

En 1949, Karl Abarth a officiellement lancé la commercialisation du premier produit, une boîte de vitesses de compétition avec commande au volant pour la Fiat Topolino, en mesure de fournir un changement de vitesse rapide dans des conditions de conduite sportive.

Dans le même esprit, près de 60 ans plus tard, la boîte de vitesses « ABARTH Competizione » est proposée de série sur l’Abarth 500C.

Il s’agit d’une boîte de vitesses à 5 rapports avec commande électro-hydraulique et interface pilote réalisée par des commandes situées derrière le volant, selon un schéma respectant les qualités d’économie et d’efficacité de la voiture en mode sport.

Techniquement, la boîte de vitesses MTA (Manual Transmission Automated), est une boîte de vitesses mécanique « classique » sur laquelle la tringlerie manuelle est remplacée par un actionneur contrôlé électroniquement par une « TCU » (Transmission Control Unit), ce qui optimise à la fois la boîte de vitesses et l’efficacité mécanique.

L’utilisation de cette boîte de vitesses prévoit un mode « auto », pour plus de confort, et un mode « manuel », pour un maximum de plaisir en conduisant. la fonction « sport » permet également de réduire la vitesse de passage des rapports.

La nouvelle boîte de vitesses « ABARTH Competizione » est un véritable plaisir, qui s’enrichit d’éléments inspirés des modèles de courses, avec la possibilité de passer les vitesses au volant, comme sur les vraies supercars.

Pour confirmer l’appartenance de cette voiture à l’esprit Abarth, un kit spécial «esseesse» est en préparation, pour une élaboration encore plus poussée.

Abarth 500C s’adresse à la clientèle qui apprécie non seulement tout ce que le Scorpion signifie en termes de sportivité et d’innovation, mais qui recherche aussi le design et une utilisation plus versatile.

La sécurité d’Abarth 500C a les mêmes particularités que celles déjà très appréciées d’Abarth 500.

Conçue pour répondre aux normes les plus exigeantes, l’Abarth 500C est l’une des voitures les plus sûres de tout le segment.

Un freinage stable et efficace, une reprise optimale garantie par le propulseur de 140 ch et un comportement sur route (handling) toujours prévisible permettent à cette nouvelle voiture de tirer son épingle du jeu en toute situation.

Abarth 500C adopte de série 7 airbags (deux avant, deux airbags de toit, deux airbags latéraux et un airbag genoux) : une première sur ce type de voiture.

Le nouveau modèle adopte aussi des solutions techniques sophistiquées pour garantir un parfait contrôle de la voiture de la part du conducteur (sécurité active) :

ABS avec système EBD (Electronic Brake Distribution), système sophistiqué ESP (Electronic Stability Program), système antipatinage ASR (Anti Slip Regulation), dispositifs Hill Holder d’aide pour les démarrages en côte et HBA (Hydraulic Brake Assistance) d’assistance au freinage d’urgence.

En outre, l’Abarth 500C présente le système « TTC » (Torque Transfer Control) qui améliore le transfert du couple moteur aux roues.

Ce système garantit une conduite sportive plus stable, notamment dans les virages, ce qui la rend plus sûre et plus divertissante.

Abarth 500C est aussi équipée de toutes les caractéristiques dynamiques et de confort qui permettent aux passagers d’affronter, en toute sécurité et commodité, tout type de parcours.

Le mérite en revient aussi au schéma de ses suspensions : les suspensions avant sont à roues indépendantes de type McPherson, tandis que les suspensions arrière sont à roues interconnectées (semi-indépendantes) avec essieu de torsion.

Les deux schémas choisis ont été spécialement revisités et développés pour cette nouvelle voiture, afin d’assurer une grande maniabilité et un confort de conduite aux meilleurs niveaux.

Systèmes d’échappement « Record Monza »

Les techniciens Abarth et Magneti Marelli ont développé une gamme de systèmes d’échappement appelée « Record Monza ».

Il s’agit de pots d’échappement à contre-pression variable, en mesure d’améliorer les performances aussi bien que le son du moteur, une vraie spécialité Abarth.

Ces systèmes d’échappement innovants renferment l’une des traditions les plus authentiques du Scorpion.

En effet, grâce à l’expérience sur piste et aux intuitions de Karl Abarth, les années soixante ont vu naître les célèbres kits Abarth, dont le symbole étaient les échappements basés sur une idée simple autant que géniale : ils prévoyaient un tuyau central à section constante et des passages latéraux en laine de verre, avec l’élimination de tous les diaphragmes pour contenir au maximum la compression des gaz.

Un système simple, mais révolutionnaire, qui conféra à ses produits un évident avantage en termes de prestations et un incomparable bruit sourd et rond.

En quelques années Abarth & C. obtint un succès commercial très important :

en 1962 la société produisait 257.000 pots d’échappement avec une équipe de 375 personnes, dont 65 % destinés à l’exportation.

Voici qu’aujourd’hui, toujours fidèle à sa tradition, Abarth propose à sa clientèle le système d’échappement « Record Monza », de type « dual mode » à contre-pression variable, en mesure d’amplifier la sonorité du moteur au-delà des 3.000 tours/minute.

Noirs opaques, avec élargisseurs d’aile chromés et logo Abarth en relief, les pots d’échappement « Record Monza » peuvent être montés sur Abarth 500 et Abarth 500C.

Navigateur Abarth Blue&MeTM Map avec fonction Télémétrie

Disponible sur toute la gamme Abarth, le Blue&MeTM MAP avec fonction Télémétrie est un système de navigation hautement innovant.

Développé par Magneti Marelli grâce aux compétences acquises dans le domaine des courses, il allie « l’aide aux performances sportives » aux avantages du Blue&MeTM MAP.

La fonction Monitorage affiche à l’écran les principaux paramètres de la voiture (vitesse de rotation du moteur, vitesse du véhicule, vitesse engagée) transférés du Blue&MeTM au PND (Portable Navigation Device) via Bluetooth.

La fonction TRACK, accessible si le pilote se trouve sur l’un des circuits présents dans la mémoire SD du dispositif, présente une série d’informations supplémentaires, telles que la position de la voiture sur le tracé (grâce au GPS) ainsi que les temps par tour.

La fonction Configuration permet de mémoriser les informations télémétriques relatives à un parcours et de les associer à une session personnalisée (identifiée avec le nom du conducteur, le circuit, la date).

Les informations enregistrées pourront être aisément récupérées et analysées par la suite grâce à la fonction Analyse.

Le Blue&MeTM MAP représente une nouvelle frontière dans le marché des systèmes portables de navigation :

il s’agit en effet d’un système sûr et facile à utiliser grâce à son niveau élevé d’intégration à bord du véhicule tant du point de vue électrique/mécanique (grâce à un support spécial inséré dans la planche de bord) que de connectivité, garantie par la connexion Bluetooth avec la plate-forme Blue&MeTM.

Les avantages obtenus grâce à l’adoption de cette architecture sont considérables :

les données provenant du réseau CAN du véhicule sont utilisées par le dispositif pour améliorer la navigation, les messages vocaux sont lus par les composants audio embarqués, le combiné de bord reproduit les pictogrammes de navigation et la saisie de la destination peut être effectuée au moyen des touches au volant ou des commandes vocales.

 

Activité sportive Abarth 2010

Les courses font partie de l’ADN d’Abarth :

en 2010, l’activité sportive s’est développée dans deux spécialités, les rallyes et la piste, et reprendra aussi en 2011 avec le même format, tant en Italie qu’en Europe.

En ce qui concerne les rallyes, deux équipes officielles participent actuellement avec succès au Championnat Italien avec les Abarth Grande Punto S2000, alors que l’Abarth 500 en version RALLY a donné lieu au Trophée Abarth 500 Rally Selenia.

Des grandes nouveautés sur piste, où cette année aux trophées confirmés mono-marque Abarth 500 Selenia Italia et Abarth 500 Selenia Europe s’est ajouté le championnat réservé aux monoplaces Formule Aci-Csai-Abarth dans le but de permettre aux jeunes pilotes de démontrer leurs capacités au volant d’une monoplace très formatrice à un coût accessible.

Et en 2011 le début de la monoplace est attendu avec enthousiasme en Europe également avec le Championnat Européen Formule Abarth et dans le Royaume-Uni.

Les Abarth 500 Assetto Corse et les Abarth 500 RALLY sont toutes équipées et préparées directement dans les Ateliers Abarth, puis livrées par le biais du réseau « Abarth Racing », qui prend soin de l’entretien et de l’assistance sur les pistes.

Pour les clients sportifs, la marque a créé en Italie un réseau de préparateurs appelé « Abarth Racing », qui représente une porte d’accès privilégié aux courses Abarth.

Très réservée et hautement spécialisé, le réseau « Abarth Racing » est aujourd’hui composé de six sociétés célèbres pour leur longue expérience du monde des moteurs et des compétitions :

Uboldi Corse, avec Autoalberta by Uboldi Corse (Lomazzo, Côme), Carrozzeria Campana (Modène), Forza Service (Turin), Romeo Ferraris (Opera, Milan), Trico Motor Sport (Alexandrie) et Zatti Sport (Parme).

Avant la fin de l’année, le réseau de préparateurs « Abarth Racing » sera aussi renforcé sur les marchés espagnol et français.

Abarth Grande Punto S2000 (Rossetti - Chiarcossi 2010)

RALLYE

 

Abarth au Championnat Italien Rallye avec Basso et Rossetti

L’actuel champion européen Giandomenico Basso, avec Mitia Dotta comme copilote et l’équipe formée par le vice-champion italien Luca Rossetti, et son copilote Matteo Chiarcossi, défendent avec succès les couleurs d’Abarth au Championnat Italien Rallye 2010, au volant d’une Abarth Grande Punto S2000.

Dans le passé déjà ce championnat a inscrit leur nom sur l’album d’or :

Basso a gagné le championnat en 2007, Rossetti en 2008, l’année où il a aussi remporté le championnat continental.

Titre que Rossetti poursuit également cette année puisqu’il a déjà remporté les courses les plus importantes.

Les courses disputées jusqu’à présent sont les suivantes :

1000 Miglia (23-25 avril), Adriatico (22-23 mai), Salento (18-20 juin), Saint-Marin (2-4 juillet), Alpes Orientales (3-5 septembre).

Il reste donc encore trois rendez-vous prévus au calendrier : Rallye de San Remo (26 septembre), Rallye Costa Smeralda (10 octobre) et Rallye Trophée Aci Côme (24 octobre). (mise à jour éventuelle)

Avec Abarth, dans le CIR 2010, l’équipe Trico Motor Sport a collaboré aux aspects logistiques et d’assistance sur les champs de course.

Abarth 500 RALLY R3T 2010

Trophée Abarth 500 Rallye Selenia

Abarth compte 34 ans de tradition dans le domaine des trophées mono-marque dans le monde des rallyes.

Aujourd’hui, la voiture protagoniste est l’Abarth 500 et la philosophie est toujours la même :

permettre aux jeunes pilotes de talent de démontrer leurs capacités à des coûts réduits avec la possibilité de faire carrière dans le monde des courses.

En 2010 l’Abarth 500 a fait ses débuts dans les rallyes en participant à trois championnats mono-marque :

le Trophée Abarth 500 Rally Selenia, le Challenge Abarth – BFGoodrich et le Trophée Abarth 500 Rally Suisse.

Ces trois championnats se termineront respectivement le 26 septembre avec le Rallye de San Remo, le 10 octobre avec le Rallye Valdiano et les 28-30 octobre avec le Rallye International du Valais.

À l’occasion du Trophée Abarth 500 Rally Selenia, Abarth a centré son objectif : la plupart des pilotes inscrits font partie de la catégorie « moins de 25 ans », à laquelle sont destinés les prix les plus importants.

En effet, grâce à la contribution d’ACI-CSAI, la récompense finale pour le meilleur jeune de moins de 25 ans est la participation au Rallye de Côme 2010, au volant d’une Abarth Grande Punto S2000 officielle, tandis que le second meilleur jeune pourra participer à la course de Monza Rallye Show 2010, toujours au volant d’une Abarth Grande Punto S2000.

Abarth 500 RALLY R3T 2010

Pour les rallyes, l’Abarth 500 est enregistrée dans la catégorie RALLY et en vente « prête à courir » avec l’immatriculation au prix de 48.000 euros (Hors TVA).

Il s’agit d’une véritable voiture de courses, dotée d’un moteur turbo d’une puissance de 180 ch, boîte de vitesses séquentielle avec 6 vitesses frontales, un différentiel autobloquant à lamelles, des suspensions et des amortisseurs racing réglables, ressort coaxial avec bague pour faire varier la hauteur, inclinaison réglable à l’aide de plaquettes spéciales, freins à disques (avant 300 mm et arrière 251 mm), avec répartiteur et correcteur de freinage arrière ; frein à main hydraulique et jantes OZ de 7″ x 17″ pour des pneus 200/50-R17, en plus de toutes les mesures de sécurité homologuées FIA, en commençant par l’arceau de sécurité spécial soudé et intégré à la caisse, des dispositifs de sécurité indispensables et des sièges avec ceintures de sécurité à 6 points d’ancrage.

Pour finir le Challenge Abarth-BFGoodrich s’est déroulé sur 18 courses choisies parmi les épreuves des Challenges Nationaux de Zone :

des rallyes moins difficiles, mais également très formateurs, qui ont permis aux pilotes inscrits de courir à des prix moindres.

Les personnes inscrites au Challenge Abarth-BFGoodrich n’ont pas été obligées de participer à toutes les courses et les prix des courses étaient des pneus courses, grâce à la contribution de la marque BFGoodrich.

Abarth 500 Selenia Trophy 2010

PISTE


Les Trophées Abarth 500 Selenia 2010

Comme en 2009, cette saison sportive compte aussi deux championnats sur piste : le Trophée Abarth 500 Europe Selenia et le Trophée Abarth 500 Selenia, auxquels vient s’ajouter la série nationale de Grande Bretagne.

La grande nouveauté de 2010, qui restera valable aussi pour la saison 2011, a été la possibilité de faire courir deux pilotes sur la même voiture :

l’un dans la Course 1, l’autre dans la Course 2, ce qui est très encourageant pour les jeunes et ce qui permet une diminution considérable des frais.

Une autre nouveauté 2010 a concerné le prix final : une Abarth 500 routière pour le vainqueur et une Formule ACI/Csai-Abarth pour la saison suivante dont pourra bénéficier le vainqueur des moins de 18 ans.

Il est en effet possible de participer au Trophée dès l’âge de 15 ans, du moment que le concurrent est en possession de la Licence Csai C Nationale, obtenue en passant le diplôme de l’École Fédérale Csai.

Les catégories ont été les suivantes : absolue, Moins de 25 ans, Moins de 18 ans et (nouveauté) Gentleman, pour les pilotes de plus de 40 ans.

Après les 4 rendez-vous (Hockenheim, Imola, Salzburg et Brands Hatch) où s’est déroulé le Trophée Abarth 500 Europe Selenia et les 5 rendez-vous du Trophée Abarth 500 Selenia Italie (Misano, Magione, Imola, Varano et Mugello), la saison se terminera avec un dernier grand rendez-vous le 24 octobre à Monza, une journée dans le pur style Racing au cours de laquelle se disputeront les deux Trophées.

Formule AciCsai Abarth 2010

Formule Aci Csai Abarth

Dès sa première saison, la Formule Aci/Csai Abarth remporte un grand succès de participation et d’intérêt de la part des médias et des passionnés et assume immédiatement une connotation internationale.

Les pilotes qui se défient lors des 7 rendez-vous de 2 courses chacun composant le championnat sont en effet une quarantaine et proviennent de 12 pays.

La nouvelle monoplace permettra jusqu’en 2014 aux jeunes d’affirmer leur talent et d’accéder à des séries de plus en plus importantes afin d’atteindre la Formule Azzurra, la catégorie qui depuis 2005 a marqué le commencement du « Projet Jeunes » de Csai.

Dans ce secteur aussi Abarth peut se vanter d’une longue expérience, qui remonte aux années 70 et 80, avec les formules Italia et Fiat Abarth, qui avaient permis de découvrir des pilotes du calibre de Michele Alboreto, Riccardo Patrese et Alessandro Nannini.

Formule AciCsai Abarth 2010

En 2011, la monoplace débutera aussi en Europe, avec le Championnat Européen Formule Abarth.

La monoplace a été réalisée grâce au travail d’Abarth, FPT – Fiat Powertrain Technologies, Tatuus sans oublier l’Aci Csai, dans le but de créer une formule jouissant d’un standard élevé de sécurité, à un coût certainement limité et garanti pendant quelques années, et avec des qualités techniques en mesure de représenter un véritable banc d’essai pour les jeunes talents de l’automobilisme sportif.

La nouvelle monoplace-école d’Aci Csai et Abarth a été réalisée par Tatuus sur un châssis en fibre de carbone, moteur FPT Racing 1.4 Fire Turbo de 180 ch, sur la base de celui déjà employé pour le Troph&ea