Moto

Isuzu équipe le nouveau D-Max d'un moteur 1.9 diesel

Publié le 19.04.2017

Dans le paysage automobile, le downsizing est à la mode. Les moteurs voient leur cylindrée se réduire et leur efficience se renforcer avec des valeurs de consommation et d'émissions de CO2 en baisse. Cependant, dans le segment des utilitaires, cette évolution est  assez modeste.


Isuzu D-Max 1.9 - 2017

 

Isuzu entend montrer l'exemple, introduisant en primeur sur le marché du pick-up, une motorisation de plus faible cylindrée sur le tout nouveau


Sur le nouveau D-Max, le moteur 2.5 diesel cède ainsi la place à un tout nouveau quatre-cylindres affichant une cylindrée de 1898 cm³. Si la puissance demeure quasiment inchangée avec 164 ch, le couple du nouveau 1.9 D atteint désormais 360 Nm, une valeur disponible intégralement entre 2000 et 2500 rpm. Environ 60 kg plus léger que son prédécesseur, ce 1.9 D répond aux normes d'émissions Euro 6 (même sans additif AD Blue).

 

Isuzu D-Max 1.9 - 2017

 

Le nouveau quatre-cylindres turbodiesel du D-Max est également associé à de nouvelles boîtes de vitesses. Le client a le choix entre une boîte manuelle 6 vitesses et un premier rapport extra-court pour démarrer plus facilement, ou la nouvelle transmission automatique qui dispose désormais de 6 rapports (au lieu de 5). Cette transmission automatique peut également être contrôlée de manière séquentielle grâce au levier de commande.

 

Isuzu D-Max 1.9 - 2017

 

Le D-Max bénéficie évidemment de la transmission intégrale débrayable d'Isuzu. Il affiche ainsi une capacité de traction de 3,5 tonnes. La valeur la plus élevée du marché pour un modèle accessible avec un permis classique. Le D-Max peut également transporter pas moins de 1 tonne dans son bac de chargement.

Disponible en